Nos réseaux sociaux

CULTURE & SOCIÉTÉ

Les trous de mémoire des dirigeants.

Publié

Le

Me revoici à ma fenêtre, avec ma tasse de café et comme d’habitude à cette heure, j’observe mes voisins de Voxpopulie, notre République pas si imaginaire que ça, et je constate que vous qui nous écoutez vous retrouvez dans leur description. Nous terminons notre série sur ces trous que vous aimez bien, qui nous auront conduit à explorer les chaussées de nos routes défoncées en passant par ces trous financiers dont certains parmi vous sont friands, mais qui les conduisent généralement au trou, des trous à rats qu’on néglige à cause de nos trous de mémoire.

Parlons une fois de plus des trous de mémoire, l’alzheimer collectif qu’on a déjà évoqué ici mais intéressons nous ce jour aux trous de mémoire des dirigeants de notre République de Voxpopulie.

Car oui, comme la population Voxpopulienne, les dirigeants de cette grande nation sont eux aussi frappés de trous de mémoire. Celui qui a dit qu’un grand n’est pas un petit n’a pas menti car en Voxpopulie, plus on est grand dans le pays, plus le trou de mémoire est immense, et la mauvaise fois couplée au mensonge le sont encore plus.

Les dirigeants de Voxpopulie brillent par exemple par leur faculté à oublier certaines choses pourtant simples. C’est dans ce pays qu’on oublie d’envoyer certaines personnes en retraite alors que l’âge légal est atteint. On dira que la retraite n’est pas une sanction, jusqu’à ce que votre camarade d’université reste fonctionnaire pendant que cela fait 10ans que vous êtes en retraite dans votre village de ngogmapubi.

Oh ces chers trous de mémoire, c’est grâce à eux que certains enseignants de Voxpopulie sortis d’une école normale attendent deux, trois, quatre, cinq années avant de percevoir leur maigre salaire ou de recevoir leur matricule. Quand on pose la question aux ministres en charge de la fonction publique de voxpopulie, il vous répond « oooor Monsieur le journaliste, on a oublié ! Nous prenons toutes les dispositions pour que cette situation soit résolue dans les plus brefs délais »… Excellence, les enseignant en attente de contractualisation vous disent tous en choeur « Adjewa! »

Ce sont ces mêmes trous de mémoire qui frappent les dirigeants du sport en Voxpopulie, avec des primes de participation aux compétitions de football qui ne parviennent pas souvent aux joueurs de notre équipe nationale. Les Voxpopulions Indomptables chaque année font grève pour leurs primes, ratent les avions exprès, restent couchés dans leurs hôtels et se font reprocher un manque de patriotisme. Quand ont interroge le ministre des sports à ce sujet, chaque année, il vous répond:  » oooor Monsieur le journaliste, on a oublié ! Nous prenons toutes les dispositions pour que cette situation soit résolue dans les plus brefs délais »..Adjewa.

Soit en dit en passant, c’est à cause de ces trous de mémoire que certains dirigeants de Voxpopulie ont oublié que le pays devait être prêt le jour dit pour la Coupe des nations de football, et que pour cela, il fallait travailler dur et pas se contenter de mettre sur pied des commissions, des ateliers, des séminaires budgétivores dont le résultat fut le glissement de date annoncé par mon ami HAmed Hamed habitant de Madagascar près de Dakar ici à Douala.

Bref, Les trous de mémoire sont une véritable  richesse nationale en Voxpopulie. Grace à eux, on oublie facilement ce directeur général à la tête d’une entreprise d’état depuis 05, 10, voire 30ans quand la législation lui accorde un mandat de 9ans grand maximum. Et pareil pour les ministres présents depuis 30ans dans le gouvernement de Voxpopulie conduit par le grand leader, le seul , l’unique, l’inénarrable, l’incomparable, l’inusable, l’inaltérable, l’inattaquable, l’infalsifiable, l’incommensurable et même insardinable président créateur de ses créatures Voxpopaul 1er. Lui, on n’a jamais eu l’occasion de lui demander pourquoi dans ses nominations il oublie toujours certains comme le professeur Charlemagne mais nomme d’autres, pourquoi il oublie certains en prison comme Yves Michel et fait libérer d’autres, pourquoi il aime vivre en Suisse et oublie parfois que son palais est à Yaoundé… Mais il faut croire que tout ça est affaire de trou de mémoire. Avec l’âge, il se dit qu’on a tendance à oublier.

Achille Assako

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CULTURE & SOCIÉTÉ

FAYAM CHILD : Et si les parents prenaient du temps pour l’éveil de leurs enfants ?

Publié

Le

Cette préoccupation était au centre de la deuxième édition du séminaire sur l’épanouissement et le développement des enfants, qui s’est tenue le 03 Novembre à Douala-Bonapriso, à l’hôtel Futuris.

Le thème de cette rencontre d’éducation et de formation pratique, portait sur l’impact des activités éducatives et loisirs créatifs pour l’éveil des enfants. Ces tous petits, une cinquantaine au total, âgés de 03 à 09 ans, se sont livrés aux activités éducatives et aux jeux d’éveil d’intelligence de toutes sortes, sous le contrôle des formateurs, psychologues et éducateurs d’enfants présents. Ces moments de loisirs et d’apprentissage se sont déclinés en plusieurs ateliers pratiques, parmi lesquels : L’atelier sur le dessin, la cuisine, la customisation, la confiance en soi, le floral, le potager et sur le tableau de visualisation, pour amener ces enfants à construire leurs rêves et se fixer des objectifs à partir  d’images, de photos ou de dessins. Des exercices qui ont amené les parents à découvrir le potentiel de leurs bouts de choux. 

Pendant plusieurs heures, nutritionnistes, psychologues et éducateurs d’enfants ont démontré aux parents, à travers des exercices pratiques, l’importance pour eux de dégager du temps, pour soumettre leurs progénitures aux activités de loisirs. Cela contribue inévitablement au développement équilibré de l’enfant sur le plan cognitif, social et psychologique; car les loisirs constituent un important champ  d’investigation et de découverte pour l’enfant et même pour l’adolescent en quête de repère.

Cette colonie d’enfants  a aussi donné lieu d’apprendre à ces enfants, à vivre ensemble dans la solidarité et à cultiver un esprit de partage, loin de la violence et la tricherie qui sont légions dans notre société. Rendez-vous à l’édition trois de FAYAM CHILD qui aura lieu dans les prochaines semaines.

Luc NGATCHA

Lire la suite

ABK ACTU

DOUALA: Incendie sur le site du festival NGONDO

Publié

Le

Par

Une vingtaine de stands du Ngondo partis en fumée en ce petit matin du 11 Novembre 2019. Une partie des stands implantés sur le site de festival culturel Sawa a été détruite à la suite d’un incendie, au lieu-dit Parc des Princes à Bali, un quartier situé en plein cœur de la capitale économique camerounaise.

Les flammes se sont déclarées tôt ce matin et les pompiers venus sur les lieux, ont réussi avec beaucoup de difficultés à les maîtriser, mais les dégâts sont énormes. Selon les riverains et occupants du site, tout serait parti des installations électriques défaillantes. Les dégâts sont chiffrés à plusieurs millions de Fcfa. A suivre !

Ci dessous, quelques images du sinistre

Mireille Chimi

Lire la suite

Contenu Sponsorisé

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

Podcast

On AIR

Facebook

LES PLUS POPULAIRES