Nos réseaux sociaux

SANTÉ & BIEN-ÊTRE

Tellement Bien: Et si on se mijotait du porc avec des légumes ?

Publié

Le

C’est un petit plat sympa et agréable qu’on pourra manger comme ça, sans rien de plus ou avec des miondos.

Allons-y, on va laisser chauffer la marmite avant de poser nos morceaux de porc. Pour ce mijoté, je vais opter pour du jambonneau coupé en morceaux pas trop épais.

Mais non, les amis, je n’ai pas mis ou oublié l’huile. Le porc est une viande blanche assez chargée en gras. Les morceaux vont rendre leur gras sous l’effet de la chaleur. Et comme nous le faisons dans une casserole avec fond anti adhésif, la viande n’attachera pas. A vous d’assaisonner à votre guise, en sel, poivre, et laissez cuire pendant une vingtaine de minute avant de mettre des oignons ciselés.

Je vous entend demander « Les oignons ciselés ? » Sachez que les oignons sont dits ciselés quand ils sont coupés en petits dés et émincés quand ils sont coupé dans la longueur.

Le poireau lui aussi sera grossièrement ciselé. Vous aimez le céleri en branches ? Ne vous en privez pas… ciselez-en. Restons dans les longueurs, 2 tomates mondées elles aussi, ciselées. Laissez cuire juste quelques 5 à 10 minutes encore, et le temps d’écouter juste une rubrique de votre émission « Tellement Bien » sur Abk Radio, c’est le moment de mettre vos carottes en bâtonnets, les poivrons émincés, et des courgettes en bâtonnets, ou pommes de terre en quartier.

Enfin, ajouter de l’estragon si vous en avez. A défaut, du thym et du laurier feront l’affaire. Mélanger, couvrez et laissez mijoter très doucement, pendant environ 15 minutes où jusqu’à ce que la viande soit tendre. Rectifier l’assaisonnement. Servir chaud.

Doris T.

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SANTÉ & BIEN-ÊTRE

⏯LE SAVIEZ VOUS ? La mauvaise alimentation est à l’origine de plus 70% des problèmes de santé.

La malnutrition ne se traduit pas que dans le manque mais aussi dans les excès. D »après Elise Tankeu, bien se nourrir commence par un bon agencement des aliments.

Publié

Le

D »après Elise TANKEU : « Plus de 70% des problèmes de santé des camerounais sont dus à leur mauvaise alimentation » Invitée à l’émission ABK MATIN le mardi 10 décembre, la biochimiste et nutritionniste Elise TANKEU, en faisant un état de lieux déclare : « Les Camerounais sont fans de grillades, amoureux des bouillons culinaires qui créent du mauvais cholestérol ; ils sont habitués aux fritures ils  prennent tout en excès en mangeant trop salés, trop gras et trop sucré. Ce qui ne va pas sans conséquences. Tout est poison, et Il n ya de poison que de dose et  bienvenue la surcharge pondérale. On retient également que la malnutrition ne se traduit pas que dans le manque mais aussi dans les excès.. Pendant que nous mangeons, il est conseillé de commencer par bien agencer des aliments, en  commençant par les fruits et légumes avant de manger le repas. Cela réduit les ballonnements et flatulences (pets). Il est aussi conseillé de consommer 50% crus et  50% cuits.

« Quand on mange tard le soir, on doit aller au lit 02h de temps après, le temps de bien digérer, il faut aussi boire un verre d’eau pour faciliter le drainage et l’évacuation de nos déchets. « 

Vous voulez en savoir plus ? Cliquez ici et écoutez entièrement cet entretien…..

Lire la suite

SANTÉ & BIEN-ÊTRE

⏯SANTE MENTALE: Sachez repérer une personne qui veut se suicider

M. John NTAMACK, sociologue et Dr Samuela NOUMEDEM psychologue clinicienne étaient des nôtres pour parler des facteurs qui peuvent pousser un individu à se suicider. Pour eux, il suffit d’être un peu attentif pour repérer ces personnes qui veulent mettre un terme à leur propre vie de façon brutale.

Publié

Le

Huit cent personnes mettent fin à leur vie chaque année d’après l’organisation mondiale de la santé, soit une personne toutes les 40 secondes. En Afrique, le Cameroun occupe le 5e rang parmi les pays où le taux de suicide est élevé. Selon le rapport intitulé « Suicide in the World, Global Health Estmates », publié le 9 septembre dernier, le Lesotho est champion d’Afrique des suicides, suivi de la Côte d’Ivoire. Le Cameroun occupe la 5e place derrière la Guinée Équatoriale et l’Ouganda. Le suicide est donc une réalité triste qui devient de plus en plus fréquente dans nos sociétés.

« Le regard social et le rejet dans les familles font que la société peut pousser un individu à se suicider. »

John NTAMACK, sociologue

Les adeptes de cet acte fatal font recourent soit à l’auto-empoisonnement chimique, soit la pendaison, les armes à feu, la noyade pour ne citer que ceux la. Pour parvenir à leur fin. Ce phénomène social touche toutes les catégories sociales sans distinctions de sexe ou de race .on se souvient encore de ce prêtre catholique du diocèse de douala Antoine de Padoue Chonang déclaré mort par suicide en France où il séjournait, c’était le 28 octobre dernier. Ce qui a suscité beaucoup d’émoi… un acte prémédité qui laisse le vide et les interrogations au sein des familles, des proches et même de la société. Comment prévenir le suicide?

« Soyons plus ouvert plus attentif avec les personnes qui vivent avec nous et restons à leur écoute cela permettrait de sauver des vies. »

samuella NOUMEDEM, psychologue clinicienne

Le suicide ne doit donc plus être considéré comme tabou. Le sujet du suicide doit être abordé dans nos familles et même à l’école. Si on abordait la question du suicide dans toutes ces instances de socialisation, la tendance à cet acte va drastiquement diminuer

Ecoutez l »intégralité de l »émission SANTE VOUS BIEN consacrée au suicide en cliquant sur le lien ci-dessous.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

Podcast

On AIR

Facebook

LES PLUS POPULAIRES