Nos réseaux sociaux

CULTURE & SOCIÉTÉ

Pascal Siakam offre un camp de basket aux jeunes à Douala

Ils étaient 43 enfants âgés de moins de 16 ans qui ont été choisis pour participer au premier camp de basket offert par la star NBA de retour dans son pays natal. Un début qui pourrait être transformé en une académie de basketball au Cameroun.

Publié

Le

Le  basketteur camerounais, tout juste champion de la NBA avec les Toronto Raptors et le Most Improved Player (MIP) de la NBA en 2019  a fait un voyage dans son pays pour célébrer ses titres. Depuis sa descente d’avion à Douala, le 2 août 2019, son emploi de temps est des plus chargés. Entre autre activités, un camp de basketball a été offert à 43 enfants amoureux de la discipline. 23 garçons et 20 filles ont passé une journée mémorable auprès de leur idole ce 7 août 2019.

Sous la houlette des entraineurs nationaux qui se sont occupé de lui quand il jouait encore au Cameroun, et surtout sous le regard attentif de la star accompagnée de ses frères -tous des anciens basketteurs-, les 43 premiers enfants de l’académie Pascal Siakam ont connu leur premier jour de bonheur, début d’un rêve de star : « C’était très bien, ils sont très polis, j’ai parlé à tous les jeunes. J’ai essayé de leur parler un peu. Je pense que cette communication est très importante. C’est cela que j’ai essayé de faire, juste leur montrer que nous sommes des gens normaux et que s’ils continuent à travailler, ils peuvent me demander ce qu’ils veulent. Je pense que l’échange était très bien, c’est positif ». Pour le développement de la discipline dans leur pays, tous les joueurs de la NBA commencent par un camp de jeunes pour la découverte des talents. Lui-même Pascal Siakam est  passé par un, organisé par  Luc Mbah A Mouté :

« Ce camp, c’était juste l’ouverture des choses meilleures, c’était l’objectif qu’on avait. On savait que cela ne devait pas être parfait, on savait qu’on avait des trucs à apprendre, mais on s’est lancé. Il faut d’abord commencer, et c’est l’attitude qu’on avait. Pour nous maintenant, c’est d’essayer de rendre ça  le meilleur possible. C’est notre objectif maintenant, a –t-il conclut.  Pour un début, le champion NBA a d’abord voulu louer le parquet du lycée Dominique Savio de Douala, le seul de la ville où on trouve le plancher, en attendant la construction imminente d’un gymnase à la taille de la star.

Le match de gala

Deux équipes des basketteurs venus de Douala et Yaoundé, avec un bon nombre des joueurs de notre équipe nationale ont eu le privilège de participer à un match plein avec la super star. Dans une ambiance carnavalesque, le gymnase du lycée Dominique Savio à Bonapriso a vécu un spectacle de haute facture. A chaque fois qu’il y avait une situation de contre-attaque, le public voyait s’envoler les 104 kg de la star, qui mettait aussi à contribution les 206 centimètres de sa stature pour des dunks hautement spectaculaires. Jamais, mais alors jamais, la ville de Douala n’avait vécu pareille effervescence, où tous les amoureux de la balle orange se sont donné rendez-vous. Tous les entraineurs de basketball de la capitale économique, les joueurs de nos meilleures équipes de Douala et Yaoundé, les enfants ayant assisté depuis le matin au camp de basket et leurs parents, la star de la musique urbaine Stanley Enow, et autres sympathisants ont trouvé le temps trop court, alors que les arbitres ont bien respecté le temps réglementaire des quatre quarts temps d’une rencontre de basketball.

Amadou Gallo Fall: « Nous allons faire des choses avec le Cameroun« 

  Le Directeur Général de NBA Africa est parti de l’Afrique du Sud pour ne rien rater de l’événement.

Il y a un énorme potentiel ici, il y a une très grosse passion pour le basket ici à Douala. Pascal qui revient, redonner à sa communauté : la visite à SOS hier et aussi le camp pour les jeunes garçons et filles et maintenant ce match avec des jeunes avec qui il a joué, une équipe de Douala contre une équipe de Yaoundé, la communauté qui est venue nombreuse ici dans cette atmosphère de fête, c’est vraiment quelque chose de spécial. En regardant tout à l’heure, j’ai demandé à quelqu’un où tous ces joueurs évoluent, il m’a dit qu’ils sont tous basés ici au Cameroun. Pour moi, c’est extrêmement excitant. J’ai toujours su qu’il y avait énormément de talent au Cameroun et de voir tous ces joueurs qui sont basés ici, il suffit tout simplement de les organiser. J’espère qu’ils jouent dans le championnat local, parce que nous voulons que l’équipe championne du Cameroun se qualifie aussi pour avoir l’opportunité de se qualifier à la BAL (Nouvelle Ligue de basket en Afrique, créée par la NBA). Le Cameroun est un pays pour nous très important où nous comptons dérouler beaucoup de choses dans l’avenir.

Stanley Enow : « Together for ever »

 C’est vraiment quelque chose de costaud, Pascal c’est un enfant du pays qu’il faut soutenir à tout prix, ce n’est pas tous les jours qu’on a un champion de la NBA au Cameroun comme ça, c’est vraiment du lourd. Donc, moi je suis là de tout cœur avec mon frère Pascal. J’étais là, on est allé, on a fait la fête ensemble, hier on était à la conférence, aujourd’hui on est là pour le camp. Je pense que tout comme la musique urbaine est en train de prendre son envol, le basket est le prochain sport à exploser en Afrique, donc voilà ! One Love, big up Pascal we are together for ever !

Bileg II Simon de la team Mboa: « Apprendre aux côtés d’un grand »

Cet événement a mis en exergue le projet que Pascal essaye d’initier ici au Cameroun, à savoir la promotion du basketball jeune et c’était une très bonne expérience de pouvoir la partager avec lui. Le match était très intéressant avec deux bonnes équipes et c’est toujours une bonne expérience à se frotter à un joueur de haut niveau. C’est toujours intéressant d’apprendre à ses côtés.

Boris Siakam : « on a voulu donner un peu de sourire aux Camerounais »

On sait tous,  tout ce que notre pays subit, et on a pensé qu’un match de gala comme ça pouvait donner de la joie à tout le monde et oublier certains problèmes. Nous sommes très fiers d’avoir tout le monde-là, et de célébrer le basketball et la jeunesse. C’est ça le plus important d’abord et on apprécie que tout le monde soit sorti pour venir supporter Pascal dans ce qu’il fait, et à l’avenir on aimerait faire un peu plus afin que nos jeunes continuent de rêver et d’avoir des motivations exceptionnelles.

Ekenguele François Xavier : « C’était  vraiment très cool ! »

Ce match d’exhibition était vraiment un match cool, avec le pro Pascal Siakam qui était là, et les gars de l’équipe nationale pour accompagner les jeunes comme nous. C’était un match d’exhibition, mais il y avait le spectacle offert par Pascal, mon Dieu !

Yves Lionel Ngounou : « C’est une réussite ! »

Je pense que comme vous pouvez le constater, cela a été une réussite. C’est vrai qu’il y a eu quelques couacs, mais comme on dit : toute œuvre humaine n’est jamais parfaite, et nous voulons vraiment utiliser cela pour améliorer la prochaine fois. Pascal Siakam a pu communier avec son public aujourd’hui. Le public était nombreux, tout le monde était content, la fête était belle, il y a eu des actions d’éclat, et je pense que tout le monde s’est bien régalé.

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CULTURE & SOCIÉTÉ

🔵RDV – MARKETING : l’ACPMC vous donne rendez-vous pour le Marketing D-Day ce Samedi 14 décembre 2019

L’Association Camerounaise des Professionnels du Marketing et de la Communication organise le MARKETING D-DAY ce samedi 14 Décembre 2019 à Douala. Ce sera l’occasion en une journée de célébrer le professionnel du marketing et de la communication Camerounais, de parler des métiers et présenter les femmes et les hommes qui tissent et étoffent l’histoire des marques au Cameroun.

Publié

Le

Pendant le « Marketing D-Day », les professionnels du marketing et de la communication réunis au sein de l’Association Camerounaise des Professionnels du Marketing et de la Communication se mettent en lumière.

A travers une série d’activités, ces hommes qui construisent au quotidien des marques et souvent dans l’ombre en tant que professionnels du marketing et de la communication feront découvrir leurs visages, leurs talents et leurs personnalités au public.

Ce samedi 14 Décembre au Collège De La Salle et à partir de 11h, devant un public que les organisateurs souhaitent très nombreux, on devrait découvrir l’habileté physique des femmes et des hommes du Marketing et de la Communication dans des domaines inattendus comme… le football , le basket-ball et le Golf …

D »ailleurs, Njoya Ajara Nchout, la Lionne Indomptable et Meilleure joueuse africaine de football en 2019 donnera le coup d’envoi du match de Football.

Rappelons à propos de l’ACPMC qu »elle a été créée en 2008, et qu »elle est une association à but non lucratif, selon la loi de 1990. Son principal objectif est d’offrir aux professionnels et étudiants issus de toutes les disciplines du marketing et assimilés (communication, vente, commerce, distribution) un lieu d’échanges et de rencontres favorisant le réseautage, la solidarité agissante et le perfectionnement de ses membres. Elle œuvre pour un marketing éthique et déontologique. L’adhésion est ouverte à tout professionnel camerounais résident au Cameroun ou étudiant dans les disciplines du marketing, de la communication ou du commercial en général. Les entreprises et institutions peuvent également adhérer à l’ACPM dont le siège est à Douala.

Contacts :
Michel ENYEGUE MBIDA : +237 699 94 9113

Lire la suite

CULTURE & SOCIÉTÉ

🎸RDV: DUC Z débarque sur ABK Radio ce 13 Septembre !

Si on vous dit DUC Z , quel titre vous vient tout de suite à l’esprit ? 😊
Préparez-vous à découvrir #Lisa , ce vendredi 13, en exclusivité sur ABK RADIO. En attendant , faisons un p’tit tour dans la vie du prodige du RnB !

Publié

Le

Par

DUC Z , DJOUMESSI TSAGUE ULRICH COCO de son vrai nom , fait ses premiers pas dans l’univers de la musique à l’âge de dix ans en donnant la réplique à son idole le dieu de la pop, Mickael Jackson.

Ses interprétations et ses chorégraphies très réussies le propulsent déjà sur la scène lors des évènements culturels de son collège, où il voit son destin basculer vers la musique. Il s’essaye au rap et au chant, et opte finalement pour le Rn’B dont il devient l’un des précurseurs au Cameroun.

À 14 ans, Duc- Z crée avec Franky P et Armel Weladji. Un groupe conceptuel appelé Homonyme. Ce groupe se fait remarquer par un style nouveau, une fusion de makossa et de R&B et permettra surtout au jeune prodige du R&B de se démarquer. Homonyme laissera une signature dans l’album ‘Dis Moi ‘ d’Alain Manga (chanteur Camerounais) sorti en 2003.

En 2006, il intègre le Label Big Boss Entertainment Kamer au sein duquel, il commence la préparation de son premier album.

En avril 2007, la compilation le Clash sur laquelle il pose sa voix sur 4 titres, voit le jour et fait définitivement de DUC Z un incontournable de la scène et des studios hip hop où il collabore en featuring dans plusieurs albums.

En 2009, il est sélectionné après une rude compétition pour représenter le Cameroun au prix GABAO du FESTIVAL GABAO de Libreville au Gabon. A son retour de Libreville, il entame une carrière professionnelle avec la sortie de son premier album produit par BOUDORIUM PROD, qui lui vaut le prix du meilleur Artiste RNB 2010 au MBOA HIP HOP AWARDS.

Un an plus tard, signé sous le label FAMIGLIA PRODUCTION, il met sur le marché le maxi « PRELUDE » qui a un franc succès avec son titre phare « JE NE DONNE PAS LE LAIT » qui est aujourd’hui l’hymne de toute une nation.

Il revient en 2013 avec le single AFRICAN MAMY qui le hisse au sommet des charts Africains et lui ouvre les porte du monde.

Il signe sous le label EMPIRE COMPANY de PIT BACCARDI et enchaîne plusieurs collaborations.
En 2015, il crèe son propre label « FORENA MUSIC » et se lance dans une nouvelle aventure musicale.

Faisons un bond de quatre ans et atterrissons… Décembre 2019. Duc Z vient nous présenter #Lisa , sa dernière trouvaille ! C’est une merveille , que ABK RADIO vous recommande ! Bienvenue à la maison DUC Z ! Bienvenue dans Le Monde de Didier de ce Vendredi 13, de 16h à 19h.

Didier KOUAMO

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

Podcast

On AIR

Facebook

LES PLUS POPULAIRES