Nos réseaux sociaux

CULTURE & SOCIÉTÉ

LE GUICHET UNIQUE TACLE LES BARRIERES DU COMMERCE ELECTRONIQUE EN AFRIQUE.

Publié

Le

Les regards sont déjà fixés sur la 7è Conférence Internationale sur les Guichets uniques d’Afrique, qui va se tenir du 17 au 19 septembre prochain dans la capitale camerounaise.  Le rendez-vous du palais de congrès de Yaoundé, parrainé par le président de la république, ambitionne de renforcer les échanges économiques et d’améliorer la fluidité des rapports commerciaux entre les pays de l’Afrique.

Cette rencontre des grands enjeux économiques va réunir les principaux acteurs du commerce transfrontalier au niveau national et international sur le thème : « Libérer le potentiel du commerce électronique et optimiser la chaine logistique internationale des pays sans littoral ». Une vision qui croise les objectifs de l’Union Africaine pour l’amélioration des échanges interafricains. Par cette thématique, l’AEEL veut davantage s’intéresser aux spécificités dans ces domaines des pays sans littoral. Le Cameroun étant un pays de transit traversé au moins par deux corridors conventionnels de la CEMAC notamment Douala-Bangui et Douala-Ndjamena.

Un brassage d’expertise et une niche de transmission.

Plus d’une vingtaine de pays africains, des partenaires au développement et des organisations internationales impliquées dans la facilitation des échanges seront présents. Il s’agit entre autres de la Banque Mondiale, la Commission de l’Union Africaine, la Banque africaine de développement, l’Organisation Mondiale du Commerce, l’Organisation Mondiale des Douanes, la CNUCED, la CEDEAO, CEFACT, UPU …

Les apports et enjeux sont énormes.

La 7è Conférence internationale sur les Guichets uniques d’Afrique se propose d’apporter des contributions concrètes pour aider les pays africains à concrétiser leur vision économique et se donne pour ferme ambition d’outiller d’avantage   les opérateurs économiques camerounais et les nombreux acteurs de la chaîne logistique sur les nouveaux enjeux du commerce électronique et la libre circulation des biens et services. Ils devront également être capacités sur les stratégies de modernisation opérationnelle et infrastructurelle en vue de l’amélioration de leurs performances pour une plus grande compétitive. Il s’agit des transporteurs, corridors, douaniers, portuaires

C’est donc l’idoine occasion d’inviter tous les acteurs du commerce électronique, de la digitalisation des procédures et de notre chaine logistique nationale et sous régionale à mobiliser leurs compétences les plus aiguisées, afin de participer massivement à la conférence et aux différentes expositions pour bénéficier de toutes les intelligences et expertises qui vont séjourner à ce rendez-vous, aux fins d’accroître durablement leur savoir faire dans les domaines du commerce électronique et la libre circulation des biens et services en Afrique.

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CULTURE & SOCIÉTÉ

🎯 Le « Poing » de Sylvestre du 20 Février 2020

Publié

Le

Par

Precedent1 de 4
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Le rappeur MBEKOOL dit qu’il sera bientôt Boboh

En juillet 2019, il signait en management et distribution digitale chez NUEVO MUNDO AFRICA de Monsieur Isidore Tameu a.k.a Taphis, grâce à une belle aventure avec son label NANFANG BOYZ. Il démarre dès lors une toute nouvelle qui se veut encore plus riche avec quelques jours après la signature le titre « Le Mola est Bon ». Son nom MBEKOOL, artiste rappeur camerounais. Dans quelques jours, il reviendra avec un tout nouveau Single « Boboh »… VrAiment, j’ai hâte d’écouter. Attendons patiemment…Big Up à l’artiste

Precedent1 de 4
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Lire la suite

CULTURE & SOCIÉTÉ

⏯ HISTOIRE DE VIE: « Mon fils est devenu fou après avoir voulu tuer ma fille pour 18 millions »

Après avoir voulu par la sorcellerie liquider sa sœur à 18 millions, mon fils est devenu fou. Et la condition pour le soigner mon fils devenu fou est ma présence mais je ne veux pas me rendre près de lui. Vous à ma place qu’auriez-vous fait ?

Publié

Le

Réécoutez en intégralité cette histoire dans le cadre de lémission « Comme A La Maison #CALM » en cliquant sur le lien ci dessous:


L’histoire ci-dessus est celle de maman Jacqueline 56 ans mère de 4 enfants vivant dans un village à l’ouest Cameroun. Son fils est allée à sa rencontre au village et ce dernier lui a demandé son consentement pour « vendre » sa sœur cadette contre 18 millions cash, tout en rappelant qu’après tout sa petite sœur était rebelle et ne manquera à personne. Trois mois après cette proposition qui avait failli mettre le feu aux poudres, la famille apprendra que ce fils est devenu fou et que le tradipraticien qui l’a pris en charge sollicite la présence obligatoire de sa mère pour le soigner. A la place de maman Jacqueline, qu’auriez vous fait?

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

Podcast

On AIR

Facebook

LES PLUS POPULAIRES