Nos réseaux sociaux

SANTÉ & BIEN-ÊTRE

đŸ””CONGRES-CONJOINT : Douala ouvre son cƓur Ă  la santĂ© de la Femme et du Nourrisson.

Publié

Le

Le double congrĂšs international s’ouvre ce dimanche 06 Octobre 2019. Le congrĂšs conjoint qui va rĂ©unir les scientifiques et experts  de la GynĂ©cologie-obstĂ©trique en Afrique et dans le monde, va se tenir dans la capitale Ă©conomique du 06 au 11 octobre 2019 Ă  l’hĂŽtel SAWA.  Ce rendez-vous, va associer le 7Ăšme congrĂšs international du GIERAF(Le Groupe Interafricain d’Etudes, de Recherche et d’Application sur la FertilitĂ©) et le 4Ăšme congrĂšs franco-Camerounais de GynĂ©cologie obstĂ©trique. L’ambition de cette double rencontre internationale Ă©tant de mettre en lumiĂšre les nouvelles Ă©volutions de la mĂ©decine moderne, et de promouvoir l’excellence dans l’exercice des sciences et des arts de la gynĂ©cologie-obstĂ©trique au Cameroun, afin d’atteindre le meilleur niveau possible de la qualitĂ© des soins mĂ©dicaux pour les femmes et les enfants.

Pendant 6 Jours, Douala sera la capitale mondiale de la Gynécologie.

Les MĂ©decins et experts de la santĂ© viendront des 10 rĂ©gions du Cameroun, d’Afrique, d’AmĂ©rique, d’Europe et d’Asie pour des interventions de qualitĂ© autour des thĂ©matiques de l’heure. Les interventions vont porter notamment sur :

  • Les nouvelles techniques de prise en charge de l’infertilitĂ© en Afrique et la chirurgie endoscopique.
  • Les insĂ©minations de la FĂ©condation In Vitro.
  • La PrĂ©servation de la fertilitĂ©. Comment lutter contre l’infertilitĂ© ?
  • L’endomĂ©triose.
  • Les infections en GynĂ©cologie ObstĂ©trique
  • La MortalitĂ© Maternelle et NĂ©onatale. Comment venir Ă  bout des complications liĂ©es Ă  l’accouchement ?
  • Les CĂ©sariennes et la Chirurgie. Pourquoi les complications post opĂ©ratoires.
  • La Contraception, les Cancers de la femme.
  • Le RĂŽle des Sages Femmes et Personnels mĂ©dicaux.
  • L’Administration de la SantĂ© et la CSU, le Programme Sage Femmes.
Dr Ernestine GWET-BELL
Dr Ernestine GWET-BELL

Selon le Dr Ernestine GWET-BELL, la prĂ©sidente d’organisation de ce double CongrĂšs, ‘’Les spĂ©cialistes qui prendront part Ă  ces travaux pratiques, seront outillĂ©s aux techniques chirurgicales modernes et apprendront Ă  opĂ©rer sans ouvrir le vendre Â»

Rendez-vous pris. Bienvenues au congrĂšs.

Luc NGATCHA

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SANTÉ & BIEN-ÊTRE

⏯SANTE MENTALE: Sachez repĂ©rer une personne qui veut se suicider

M. John NTAMACK, sociologue et Dr Samuela NOUMEDEM psychologue clinicienne Ă©taient des nĂŽtres pour parler des facteurs qui peuvent pousser un individu Ă  se suicider. Pour eux, il suffit d’ĂȘtre un peu attentif pour repĂ©rer ces personnes qui veulent mettre un terme Ă  leur propre vie de façon brutale.

Publié

Le

Huit cent personnes mettent fin Ă  leur vie chaque annĂ©e d’aprĂšs l’organisation mondiale de la santĂ©, soit une personne toutes les 40 secondes. En Afrique, le Cameroun occupe le 5e rang parmi les pays oĂč le taux de suicide est Ă©levĂ©. Selon le rapport intitulĂ© « Suicide in the World, Global Health Estmates », publiĂ© le 9 septembre dernier, le Lesotho est champion d’Afrique des suicides, suivi de la CĂŽte d’Ivoire. Le Cameroun occupe la 5e place derriĂšre la GuinĂ©e Équatoriale et l’Ouganda. Le suicide est donc une rĂ©alitĂ© triste qui devient de plus en plus frĂ©quente dans nos sociĂ©tĂ©s.

« Le regard social et le rejet dans les familles font que la société peut pousser un individu à se suicider. »

John NTAMACK, sociologue

Les adeptes de cet acte fatal font recourent soit Ă  l’auto-empoisonnement chimique, soit la pendaison, les armes Ă  feu, la noyade pour ne citer que ceux la. Pour parvenir Ă  leur fin. Ce phĂ©nomĂšne social touche toutes les catĂ©gories sociales sans distinctions de sexe ou de race .on se souvient encore de ce prĂȘtre catholique du diocĂšse de douala Antoine de Padoue Chonang dĂ©clarĂ© mort par suicide en France oĂč il sĂ©journait, c’était le 28 octobre dernier. Ce qui a suscitĂ© beaucoup d’émoi
 un acte prĂ©mĂ©ditĂ© qui laisse le vide et les interrogations au sein des familles, des proches et mĂȘme de la sociĂ©tĂ©. Comment prĂ©venir le suicide?

« Soyons plus ouvert plus attentif avec les personnes qui vivent avec nous et restons à leur écoute cela permettrait de sauver des vies. »

samuella NOUMEDEM, psychologue clinicienne

Le suicide ne doit donc plus ĂȘtre considĂ©rĂ© comme tabou. Le sujet du suicide doit ĂȘtre abordĂ© dans nos familles et mĂȘme Ă  l’Ă©cole. Si on abordait la question du suicide dans toutes ces instances de socialisation, la tendance Ă  cet acte va drastiquement diminuer

Ecoutez l »intégralité de l »émission SANTE VOUS BIEN consacrée au suicide en cliquant sur le lien ci-dessous.

Lire la suite

ABK ACTU

⏯TÉMOIGNAGE : « Ma famille exige que je cesse de m’occuper de mon petit-fils de 2ans porteur de VIH »

Alors que vient de se cĂ©lĂ©brer la JournĂ©e internationale de lutte contre le Sida, notre magazine « SantĂ© Vous Bien » prĂ©sentĂ© par Cathy Mintsa est allĂ© Ă  la rencontre de Marthe, une grand mĂšre qui affronte le rejet de ses autres enfants depuis qu’elle s’occupe de son petit fils de deux ans infectĂ© par le VIH et restĂ© orphelin suite au dĂ©cĂšs de sa mĂšre des suites de cette maladie.

Publié

Le

Par

Voici le tĂ©moignage poignant d »une femme Marthe dĂ©laissĂ©e par ses enfants parce qu’elle a dĂ©cidĂ© de s’occuper de son petit fils « bĂ©bĂ© Yohan », aujourd’hui ĂągĂ© de 2 ans huit mois et infectĂ© par le VIH SIDA.

La mĂšre de bĂ©bĂ© Yohan est dĂ©cĂ©dĂ©e 6 mois aprĂšs la naissance de l’enfant des suites de cette maladie. Et depuis un an, les enfants de mama Marthe exigent qu’elle aille remettre l’enfant Ă  son pĂšre portĂ© disparu, faute de quoi ils ne subviendront plus aux besoins de cet enfant. Ils disent ne pas vouloir que leur maman soit contaminĂ©e. Ecoutons le tĂ©moignage de Marthe en cliquant sur le lien ci dessous.

Lire la suite

Abonnez-vous Ă  notre newsletter

Nous gardons vos donnĂ©es privĂ©es et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialitĂ©.

Podcast

On AIR

Facebook

LES PLUS POPULAIRES