Nos réseaux sociaux

ABK ACTU

🔮Douala: Des motos-taxis en colùre menacent de saccager la mairie de Douala 5e

Publié

Le

Des motos-taxis en colĂšre se sont ruĂ©s sur la mairie de #Douala 5e, provoquant l’intervention de l’Ă©quipe anti-Ă©meute de la police avec des tirs de gaz lacrymogĂšne. Ils reprochaient aux agents de la mairie d’avoir instituĂ© un contrĂŽle d’identitĂ© qui serait Ă  l’origine du dĂ©cĂšs de l’un d’eux.

Le malheureux moto taximan serait dĂ©cĂ©dĂ© alors qu’il essayait de se soustraire Ă  un contrĂŽle d’identitĂ© lors d’un barrage filtrant situĂ© Ă  quelques encablures du Rond Point Maetur Ă  Bonamoussadi, dans le 5e arrondissement de Douala. D’aprĂšs notre reporter Luc Ngatcha, dans sa manƓuvre, l’infortunĂ© moto taximan se serait fait heurter par un camion avant de se retrouver sous les roues de ce mastodonte semi remorque qui passait par lĂ … TrĂšs rapidement, un attroupement se forme sur les lieux de l’accident, et les motos taxi comme de coutume sont plus nombreux. Ils dĂ©cident de venger la mort de leur collĂšgue en s’en prenant aux agents en chasubles vertes qui quelques minutes plus tot effectuaient le contrĂŽle de piĂšces d’identitĂ©. Ils rĂ©ussiront Ă  s’enfuir, mais la meute en colĂšre les prend en chasse, apparemment en vain. Las, les motos-taxis, appelĂ©s Bensikineurs Ă  Douala prendront la direction de la mairie.

Rendus Ă  la mairie, les mĂ©contents s’entendront dire que la Mairie n’a envoyĂ© aucun agent municipal sur le terrain. Une information insatisfaisante pour nos chevaliers vengeurs qui tenteront mĂȘme de saccager les locaux de mairie. Entre temps le GMI Groupement Mobile d’Intervention de la police est alertĂ© et dĂ©barque illico presto, avec un fort dĂ©ploiement anti Ă©meutes. La foule de motos taxis est dispersĂ©e avec l’appui des gaz lacrymogĂšnes, et un blessĂ© dans ses rangs.

Nos informations font Ă©tat de ce que ce contrĂŽle aurait Ă©tĂ© ordonnĂ© par le dĂ©lĂ©guĂ© rĂ©gional du transport pour le Littoral, et que celui ci n’aurait pas informĂ© la mairie ou la sous-prĂ©fecture de Douala5e de la prĂ©sence de ces agents sur le terrain…

Entre temps, les « bensikinneurs » ont promis de revenir vandaliser la mairie de Douala 5, cette fois en plus grand nombre. Ils seraient allés chercher du renfort dans certains quartiers de Douala. Nous y reviendrons.

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABK ACTU

🔮HOT NEWS – TRADEX S.A: la fin d’une Ă©poque. Le Roi du gaz remplace le Khalife du pĂ©trole. Perrial s’en va ! Simon vient…

Un Conseil d’Administration vient de s’achever au siĂšge de l’entreprise pĂ©troliĂšre camerounaise Ă  Bonanjo Douala. Perrial Jean Nyodog, inspirateur et Directeur GĂ©nĂ©ral de TRADEX SA depuis sa crĂ©ation en 1999 (20 ans !) est remplacĂ© Ă  ce poste par SIMON PALEY.

Publié

Le

Cadre historique, cet expert des questions pĂ©troliĂšres Ă©tait jusqu’à ce matin, Directeur Commercial Ă  la SNH SociĂ©tĂ© Nationale d’Hydrocarbures, maison mĂšre de TRADEX. Il s’est notamment distinguĂ© ces derniĂšres annĂ©es dans le dĂ©veloppement et la commercialisation des produits de l’usine flottante de liquĂ©faction de gaz naturel qu’exploite la SNH aux larges de Kribi, bien que son expertise la plus longue et significative soit en matiĂšre de commercialisation de pĂ©trole brut. Il dĂ©barque donc en terrain connu et saura vider les gaz dans les tuyaux s’il y en a.

La fabuleuse histoire de Simon:

Simon Paley est cadre Ă  la SNH depuis une vingtaine d’annĂ©es. Il devrait ĂȘtre admis Ă  la retraite depuis prĂšs de 4 ans mais sa carriĂšre y a Ă©tĂ© prorogĂ©e 2 fois pour services rendus. Dans cette entreprise, il aura surtout acquis une solide expertise en matiĂšre de commercialisation de pĂ©trole brut (Cadre commercial, Chef de Service des OpĂ©rations Commerciales, Directeur Commercial). La valorisation du gaz au Cameroun Ă©tant toute nouvelle, son expertise en la matiĂšre n’est que rĂ©cente (environ 7 ans). Aujourd’hui il va donc ĂȘtre en charge de la filiale SNH dans le secteur des produits pĂ©troliers.

Perrial Jean Nyodog, ex DG Tradex SA

Et Perrial alors?
Perrial Jean NYODOG alors DG de HYDRAC est celui qui avait remplacé le premier DG de TRADEX, M. NDONGO KELLER. HYDRAC est une autre filiale de la SNH dans le contrÎle de qualité des hydrocarbures. Et pour la petite histoire, Perrial Jean Nyodog fut nommé à TRADEX pendant que NDONGO KELLER faisait le chemin inverse pour le remplacer à Hydrac. Notons qu »Avant ce jeu de chaises musicales, les deux étaient des cadres à la Direction Commerciale de la SNH.

FondĂ©e en 1999 par la SociĂ©tĂ© Nationale des Hydrocarbures (SNH) du Cameroun et des investisseurs nationaux et Ă©trangers, Tradex s’est positionnĂ©e comme un acteur majeur dans la commercialisation des produits pĂ©troliers. Sous le leadership de M. Nyodog, cette entreprise qui est une vraie « success Story Â», revendique une prĂ©sence dans 4 pays (Cameroun, Centrafrique, Tchad et GuinĂ©e-Equatoriale).

Agents de la SNH

Lire la suite

L'INFO EN 89 SEC.

L’INFO EN 89 SECONDES DU 12 DECEMBRE 2019

Publié

Le

Precedent1 de 8
Utilisez ← → (les flĂšches) pour naviguer

Une session extraordinaire de l’AssemblĂ©e Nationale est convoquĂ©e demain vendredi 13 dĂ©cembre 2019 Ă  11h.

Selon nos informations, Elle sera consacrĂ©e Ă  la dĂ©centralisation. Et Ă  l’issue de cette session extraordinaire une loi sera votĂ©e sur les dĂ©lĂ©guĂ©s du gouvernement et un code de la dĂ©centralisation devrait ĂȘtre adoptĂ©.

Le mĂȘme vendredi, une session extraordinaire est convoquĂ©e au sĂ©nat Ă  16h Ă  la demande du prĂ©sident de la rĂ©publique. Une session qui intervient juste aprĂšs la fin de La session parlementaire de novembre.

Les travaux se sont achevĂ©s hier matin Ă  la chambre basse.  CAVAYE YEGUIE DJIBRIL, le chef de chambre a « mis en garde » le gouvernement contre un nouveau retrait de la CAN au Cameroun.  » Un autre glissement de date serait de trop  » a dĂ©clarĂ© le PrĂ©sident de l’AssemblĂ©e Nationale, avant de dĂ©noncer la corruption dans la passation des marchĂ©s publics dans le secteur des chantiersroutiers. Un Ă©tat de fait Ă  l’origine de l’Ă©tat dĂ©gradĂ© de nombreuses routes Ă  travers le pays selon Cavaye YeguiĂ© DJIBRIL. C’est une session  qui se referme aprĂšs adoption hier de la loi de finances 2020 qui s’élĂšve Ă  4 851 milliards 700 millions de FCFA.

Precedent1 de 8
Utilisez ← → (les flĂšches) pour naviguer

Lire la suite

Abonnez-vous Ă  notre newsletter

Nous gardons vos donnĂ©es privĂ©es et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialitĂ©.

Podcast

On AIR

Facebook

LES PLUS POPULAIRES