Nos réseaux sociaux

CULTURE & SOCIÉTÉ

🔮Le saviez-vous? L’actuel « Mfor » des Bafut se nomme Abumbi II. Polygame, il a hĂ©ritĂ© de 72 femmes de son pĂšre Ă  son dĂ©cĂšs.

Publié

Le

L’actuel  » mfor Â Â» des Bafut se nomme Abumbi II. II est le 11e Fon (roi) de Bafut. Polygame, il a hĂ©ritĂ© de 72 femmes de son pĂšre Ă  son dĂ©cĂšs.

La chefferie de Bafut est un site camerounais inscrit sur la liste indicative du Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis le 18 avril 2006. Le site se situe Ă  20 Km de Bamenda dans la rĂ©gion du Nord-Ouest, plus prĂ©cisĂ©ment dans le dĂ©partement de la Mezam. Il s’agit d’un ensemble composĂ© d’un palais, d’une forĂȘt sacrĂ©e jouxtant la rĂ©sidence du Chef SupĂ©rieur, d’une rĂ©sidence des hĂŽtes, des lieux de culte, de quartiers de femmes et de loges de sociĂ©tĂ©s secrĂštes.

Les fondations du palais actuel datent de plus de deux siĂšcles ; parmi les plus anciens vestiges visibles, se trouve la partie infĂ©rieure de l’escalier de l’Achum, vieille de 160 ans. L’Achum est l’Ă©difice le mieux reprĂ©sentatif de l’architecture Bafut, c’est Ă©galement le sanctuaire de la chefferie. Le palais royal s’Ă©tend sur 14 000 m2 entourĂ© de pierres, en guise de muret. De l’autre extrĂ©mitĂ© du palais, s’Ă©lĂšve, avec fiertĂ©,  » la maison de rĂ©ception Â Â» construite par le chef Achirimbi II, il ya 70 ans.

Cette bĂątisse, qui servait de gĂźte pour les hĂŽtes de la royautĂ©, est aujourd’hui transformĂ©e en musĂ©e. Un musĂ©e royal qui expose prĂšs de 500 objets de la tradition du peuple Bafut. Des cĂ©lĂ©brations rituelles sont occasionnellement organisĂ©es par la chefferie ; d’ailleurs, le titre de  » mfor Â«Â , c’est-Ă -dire de chef traditionnel, se transmet lors de cĂ©rĂ©monies solennelles ; pour prĂ©tendre Ă  ce titre, il faut ĂȘtre prince, fils de roi. L’actuel Roi est Abumbi II; c’est le 11e roi de Bafut. Il a pour rĂŽles, entre autres, de contrĂŽler les rapports de sa chefferie avec l’extĂ©rieur et s’assure Ă©galement de la gouvernance interne.

Le fon rĂšgle les litiges fonciers et familiaux pour ses populations et exĂ©cute les rituels destinĂ©s aux ancĂȘtres de la communautĂ©.

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CULTURE & SOCIÉTÉ

🔮FOOT/BUSINESS: Le Rwanda devient sponsor du Paris Saint-Germain !!!

Publié

Le

Il y a un peu plus d’une annĂ©e le Rwanda avait signĂ© un accord de partenariat avec le club londonien d’Arsenal. But de l’opĂ©ration d’une valeur de 40 millions de dollars pour trois ans, le club devait aider Ă  la promotion du pays du centre de l’Afrique et de son attraction touristique. Si vous faites attention sur les manches des maillots d’Arsenal il y a « Visit Rwanda ».

C’est un partenariat du mĂȘme type qui lie dĂ©sormais les deux nouveaux partenaires Ă  travers ce nouveau modĂšle de partenariat sportif, en se basant sur trois piliers : une synergie culturelle et artistique, un engagement commun vers l’excellence et le dĂ©veloppement du football.
Dans le cadre de ce partenariat, des joueurs de l’équipe premiĂšre et des lĂ©gendes du Club partiront Ă  la dĂ©couverte du Rwanda pour vivre des expĂ©riences inoubliables qu’ils partageront avec plus de 70 millions de fans du Paris Saint-Germain sur les rĂ©seaux sociaux.

La prĂ©sence de la marque « Visit Rwanda » au Parc des Princes se verra renforcĂ©e par une exposition premium au dos des tenues d’entraĂźnement et d’avant-match de l’équipe masculine, ainsi que sur la manche des maillots de match de l’équipe fĂ©minine. Les supporters des Rouges et Bleu pourront Ă©galement savourer les meilleurs thĂ© et cafĂ© du Rwanda, servis en exclusivitĂ© au Parc des Princes Ă  partir de la saison prochaine.

Une Semaine du Rwanda Ă  Paris sera organisĂ©e afin de promouvoir le « Made in Rwanda ». De nombreuses collaborations dans la mode, l’art et le lifestyle seront lancĂ©es dans les prochains mois. De prestigieuses marques, jeunes et Ă©co-responsables, s’allieront Ă  « Visit Rwanda » et au Paris Saint-Germain Ă  travers des collaborations tripartites novatrices et dynamiques.

Le Paris Saint-Germain travaillera avec des jeunes footballeurs rwandais dans le but d’atteindre leur plein potentiel sportif grĂące Ă  des programmes de formation adaptĂ©s et transmis par des coaches entiĂšrement imprĂ©gnĂ©s de l’expertise du Club.

Source: GĂ©rard Dreyfus

Lire la suite

CULTURE & SOCIÉTÉ

ENTREPRISE – ROLAND KWEMAIN :  » Un manager sans courage tue son entreprise… »

Publié

Le

Par

La 10e et derniĂšre session de la saison 1 des Impactalks qui s’est tenue le mercredi 20 Novembre 2019 au Castel Hall de Douala sous le thĂšme, « Comment dĂ©velopper le courage managĂ©rial  » a donnĂ© l »occasion aux participants d »ĂȘtre Ă©difiĂ©s sur ce volet du management.

C’est par cette citation du prix Nobel de la paix en 1993 NELSON MANDELA, que le Coach Roland KWEMAIN a introduit son propos « J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacitĂ© Ă  la vaincre. » Une belle façon d’introduire la 10e et derniĂšre session de la premiĂšre saison des impactalks qui s’est tenue le mercredi 20 Novembre 2019 au Castel Hall de Douala sous le thĂšme, « Comment dĂ©velopper le courage managĂ©rial »

Les 450 participants du jour, venus de diverses entreprises ont appris que le courage est une compĂ©tence obligatoire pour tout leader qui veut affronter un cap supĂ©rieur. Dans un cet univers de crises sociopolitiques, les entreprises pour survivre doivent se rĂ©inventer et l’Homme est le meilleur outil de production dans lequel il faut investir prioritairement. Et un manager qui investi en ses collaborateurs, doit faire preuve de courage pour prendre de bonnes dĂ©cisions afin de mener Ă  bien son entreprise et obtenir les meilleurs rĂ©sultats.

« Il ya des signes qui montrent qu’un Manager manque de Courage managĂ©rial»


Pour le Coach Roland KWEMAIN, le Courage ManagĂ©rial est favorisĂ© par le Manager s’il l’incarne lui-mĂȘme. Par consĂ©quent, il ya des signes qui montrent qu’un manager manque de courage : Il Ne prend pas de positions fermes, n’aborde pas les problĂšmes de front, Ă©vite les conflits Ă  tous les coups au lieu de savoir les gĂ©rer, hĂ©site Ă  trancher vis-Ă -vis de son personnel, ne sait pas comment annoncer une dĂ©cision difficile, n’ose pas dire tout ce qui se doit d’ĂȘtre dit.


Pourtant, c’est la Franchise et le Courage managĂ©rial qui sont le socle d’une bonne entreprise. Par consĂ©quent, un vrai manager doit pouvoir dĂ©fendre ses convictions, savoir commander quand c’est nĂ©cessaire, assumer ses dĂ©cisions, bien s’entourer, ĂȘtre autonome et faire face Ă  la rĂ©alitĂ©. Des qualitĂ© qui manquent Ă  plusieurs managers: « le manager doit avoir le courage d’essayer de nouvelles choses, de faire confiance, de dire et de faire ce qui doit ĂȘtre dit et fait »

Le COACH Roland KWEMAIN et le DG de SABC et SOCAVER Emmanuel DE TAILLY

La 10e et derniĂšre session de la premiĂšre saison des impactalks qui s’est achevĂ©e a traitĂ© des sujets sur la vision, le management, la motivation et le leadership. Elle a connu la participation totale de 3500 personnels de 84 entreprises. Emmanuel DE TAILLY, le directeur gĂ©nĂ©ral de la sociĂ©tĂ© anonyme des brasseries du Cameroun SABC et de SOCAVER a pris la parole pour parler de son expĂ©rience de capitaine d’industrie. Une façon d’annoncer La saison 02 des impactalks qui adoptera un nouveau format en Ă©tant plus pratique, avec la mise en avant d’un tĂ©moignage de manager d’entreprise en plus de l’exposĂ© du coach Roland KWEMAIN. Rendez-vous en 2020



Mireille Chimi

Lire la suite

Abonnez-vous Ă  notre newsletter

Nous gardons vos donnĂ©es privĂ©es et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialitĂ©.

Podcast

On AIR

Facebook

LES PLUS POPULAIRES