Nos réseaux sociaux

CULTURE & SOCIÉTÉ

FAYAM CHILD : Et si les parents prenaient du temps pour l’éveil de leurs enfants ?

Publié

Le

Cette préoccupation était au centre de la deuxième édition du séminaire sur l’épanouissement et le développement des enfants, qui s’est tenue le 03 Novembre à Douala-Bonapriso, à l’hôtel Futuris.

Le thème de cette rencontre d’éducation et de formation pratique, portait sur l’impact des activités éducatives et loisirs créatifs pour l’éveil des enfants. Ces tous petits, une cinquantaine au total, âgés de 03 à 09 ans, se sont livrés aux activités éducatives et aux jeux d’éveil d’intelligence de toutes sortes, sous le contrôle des formateurs, psychologues et éducateurs d’enfants présents. Ces moments de loisirs et d’apprentissage se sont déclinés en plusieurs ateliers pratiques, parmi lesquels : L’atelier sur le dessin, la cuisine, la customisation, la confiance en soi, le floral, le potager et sur le tableau de visualisation, pour amener ces enfants à construire leurs rêves et se fixer des objectifs à partir  d’images, de photos ou de dessins. Des exercices qui ont amené les parents à découvrir le potentiel de leurs bouts de choux. 

Pendant plusieurs heures, nutritionnistes, psychologues et éducateurs d’enfants ont démontré aux parents, à travers des exercices pratiques, l’importance pour eux de dégager du temps, pour soumettre leurs progénitures aux activités de loisirs. Cela contribue inévitablement au développement équilibré de l’enfant sur le plan cognitif, social et psychologique; car les loisirs constituent un important champ  d’investigation et de découverte pour l’enfant et même pour l’adolescent en quête de repère.

Cette colonie d’enfants  a aussi donné lieu d’apprendre à ces enfants, à vivre ensemble dans la solidarité et à cultiver un esprit de partage, loin de la violence et la tricherie qui sont légions dans notre société. Rendez-vous à l’édition trois de FAYAM CHILD qui aura lieu dans les prochaines semaines.

Luc NGATCHA

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CULTURE & SOCIÉTÉ

⏯️ JEAN PIERRE ESSOME: « La musique Camerounaise est au plus profond de la merde »

Publié

Le

Par

Jean Pierre ESSOME

Lire la suite

CULTURE & SOCIÉTÉ

🔴 Urbanisme: Combien coûte réellement un titre foncier au Cameroun?

Le prix officiel du Titre Foncier n’est pas connu du grand public au Cameroun. Vous êtes nombreux qui tout les jours désirez savoir combien coûte un TITRE FONCIER.

Publié

Le

Voici donc les frais à payer à chaque étape de la procédure, avec pour objectif que chacun se fasse une idée du coût total.

~ Ouverture du dossier d’immatriculation.

Hormis les frais d’ouverture du dossier que vous allez payer à la sous-préfecture lors du dépôt de la demande d’immatriculation, frais estimés à moins de 20.000f, il faudra aussi verser la somme de 3.000f relative à l’ouverture de dossier au cadastre, payables chez le receveur des Domaines de la localité.

~ La descente sur le terrain.

Le jour de la descente sur le terrain par la Commission chargée de constater la mise en valeur du parcelle objet d’immatriculation, vous devrais également déboursé une somme négociable, laquelle somme relative au transport de la commission, à la vacation et autres charge.
Cette somme dépendra effectivement de la distance de votre terrain des services locaux et surtout des difficultés rencontrées sur le terrain.

~ Les frais topographiques liés aux différents travaux des ingénieurs.

  • Les frais topographiques en zone urbaine.

Si votre terrain est situé en ville (En zone urbaine), il faudra payer: 27500 FCFA pour une superficie inférieure ou égale 5000 mètres/carré 550 FCFA/are supplémentaire pour une superficie supérieure à 5000 mètres/carré

Si vous souhaitez par exemple acheter un terrain de 1000 mètres/carré en ville, alors vous devrez simplement payer la somme de 27500 Fcfa dans un premier temps.

• En zone rurale.

  • 27500 FCFA pour une superficie inférieure ou égale 5 hectares
  • 50000 FCFA pour une superficie comprise entre 5 et 20 hectares
  • 10000 FCFA par hectare supplémentaire au delà de 20 hectares

Si vous souhaitez acquérir un terrain en zone rurale de 10 hectares, vous paierez 50 000 Fcfa dans un premier temps.

~ Les travaux planimétriques.

Il s’agit de la mise à jour des plans, de l’implantation, de la vérification des limites, de la reconstitution des bornes, de l’expertise foncière, etc…

  • Frais fixes de 27500 Fcfa avant toute descente sur le terrain,
  • 5500 Fcfa par borne reconstituée, rectifiée ou implantée,
  • Si votre terrain nécéssite six bornes, il vous faudra donc dans un second temps, payer 27500 Fcfa + 5500 Fcfa x 6 ce qui va donner un total de 60500 Fcfa.

~ Les travaux altimétriques.

Il s’agit des plans de masse et de situation pour permis de bâtir, des relevés avec courbes de niveau et points côtés, etc.

  • 38500 FCFA pour une superficie inférieure à 1000 mètres/carrés
  • 770 FCFA par are supplémentaire pour une superficie supérieure à 1000 mètres/carrés.

~ Le Plan de bornage.

  • Cela dépend du format du plan. Un tirage coûte :
  • 21cm x 31cm : 150 Fcfa ;
  • 26cm x 37cm : 250 Fcfa
  • 37cm x 52cm : 300 Fcfa ;
  • 52cm x 105cm : 1000 Fcfa.

Vous souhaitez par exemple obtenir deux plans de bornage de 26cm x 37cm, cela vous fera 250 Fcfa x 2 ce qui équivaut à 500 Fcfa.

~ Les plans spéciaux.

Ces plans qui concernent uniquement certaines activités ou domaines spécifiques sont disponibles

  • Feuille de plan cadastral (105 X 75) : 10 000 Fcfa
  • Fiche de point de géodésique de canevas national : 3 000 Fcfa
  • Fiche de point de triangulaire locale : 1 000 Fcfa
  • Contre-calque d’une feuille de plan cadastral 50 000 Fcfa
  • Plan de situation pour débit de boisson 10 000 Fcfa.

Pour l’exemple d’un terrain de 1000 mètres/carré nécessitant 6 bornes, et si vous voulez deux plans de bornage, il vous faudra verser la somme de 60 500 Fcfa + 27 500 Fcfa + 500Fcfa, ce qui correspond à des frais théoriques de 88 500 Fcfa.

Toutes les différentes sommes citées plus haut ne se versent pas auprès du géomètre mais plutôt auprès du Receveur des Domaines au vu de l’état de cession signé par le chef de service du Cadastre.

Cependant, n’oubliez pas que le tarif du géomètre se négocie directement avec ce dernier.

~ Les frais à payer à la sortie du titre foncier.

La Redevance foncière.

Il s’agit de la somme qu’il faut payer pour retirer sa copie de titre foncier, elle est fixée à différents taux :

  • 5Fcfa par mètre/carré dans la zone urbaine (minimum à percevoir 5000 Fcfa)
  • 1Fcfa par mètre/carré dans la zone rurale (minimum à percevoir 3000 Fcfa),

Sans oublier les frais de la copie qui sont peu réglementaires et autres frais.

👉 A noter que nous parlons de frais théoriques parce que « nous sommes au Cameroun » et dans le cas où tout cela n’est toujours pas clair pour vous, nous vous prions simplement de vous rapprocher des services des domaines, du cadastre ou des affaires foncières de votre ville.

Achille Assako et Mamoud Farouk.

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES