Nos réseaux sociaux

ABK ACTU

🔮BRAQUAGE HOLLYWOODIEN A DOUALA : deux malfrats tuent un homme par balles et emportent une malette d’argent.

Publié

Le

De nombreux coups de feu ont semĂ© la panique ce  lundi 02 DĂ©cembre 2019  aux environs de 10h, au lieu dit Echos de Bonanjo, devant l’immeuble Kadji en reconstruction. Une scĂšne d’horreur que les tĂ©moins ont vĂ©cu avec beaucoup de frayeur avec Ă  la clĂ©, un mot et un blessĂ©.

Les victimes, deux individus (employĂ©s d’un supermarchĂ©) qui venaient de procĂ©der Ă  une importante transaction bancaire dans une banque toute proche, venaient de reprendre leur engin Ă  deux roues pour le chemin retour, mallette d’argent Ă  mains, avant d’ĂȘtre la cible de deux braqueurs non identifiĂ©s et cagoulĂ©s, au niveau d’Echos de Bonanjo, Ă  tout juste moins de 150 mĂštres de la LĂ©gion de Gendarmerie Nationale et de la Police Judiciaire de Douala. Ces derniers Ă  l’aide de leur moto, vont tout d’abord intercepter leur cible avant d’ouvrir le feu sur les deux passagers de l’engin Ă  deux roues.

Les braqueurs ont ouvert le feu sur leur cible Ă  l’aide d’un pistolet automatique, avant de s’emparer et emporter la mallette d’argent, ouvrant le feu au passage sur un taxi et les clients Ă  bord et fondant dans la nature.

La premiĂšre victime, le dĂ©nommĂ© KENGNE DEFFO, rendra l’ñme sur le champ aprĂšs avoir reçu deux balles dans l’abdomen. Son « frĂšre Â» lui aussi blessĂ© par balles, est toujours sous soins intensifs  Ă  la garnison militaire de Douala. Au sujet du butin emportĂ©, des   sources crĂ©dibles Ă©voquent le montant de plus de 15 millions de frs CFA. Une enquĂȘte est ouverte dans les services de la lĂ©gion de gendarmerie de Bonanjo afin de mettre la main sur ces « bandits de grand chemin Â».   

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'INFO EN 89 SEC.

L’INFO EN 89 SECONDES DU 06 DECEMBRE 2019

Publié

Le

Par

Precedent1 de 13
Utilisez ← → (les flĂšches) pour naviguer

L’artiste Charles Lembe Mabola n’est plus, il a cassĂ© son micro ce matin.

L’artiste de renom est dĂ©cĂ©dĂ© ce vendredi en matin vers 9h Ă  l’hĂŽpital de la Garnison Militaire de Bonanjo Ă  Douala Ă  l’ñge de 80 ans. Parmi les titres qui ont marquĂ© sa longue et riche carriĂšre de 60 ans, il y a le titre « Mot’a benama », chanson culte immortalisĂ©e par Bebey Manga, qui elle aussi n’est plus de ce monde.

Precedent1 de 13
Utilisez ← → (les flĂšches) pour naviguer

Lire la suite

ABK ACTU

⏯TÉMOIGNAGE : « Ma famille exige que je cesse de m’occuper de mon petit-fils de 2ans porteur de VIH »

Alors que vient de se cĂ©lĂ©brer la JournĂ©e internationale de lutte contre le Sida, notre magazine « SantĂ© Vous Bien » prĂ©sentĂ© par Cathy Mintsa est allĂ© Ă  la rencontre de Marthe, une grand mĂšre qui affronte le rejet de ses autres enfants depuis qu’elle s’occupe de son petit fils de deux ans infectĂ© par le VIH et restĂ© orphelin suite au dĂ©cĂšs de sa mĂšre des suites de cette maladie.

Publié

Le

Par

Voici le tĂ©moignage poignant d »une femme Marthe dĂ©laissĂ©e par ses enfants parce qu’elle a dĂ©cidĂ© de s’occuper de son petit fils « bĂ©bĂ© Yohan », aujourd’hui ĂągĂ© de 2 ans huit mois et infectĂ© par le VIH SIDA.

La mĂšre de bĂ©bĂ© Yohan est dĂ©cĂ©dĂ©e 6 mois aprĂšs la naissance de l’enfant des suites de cette maladie. Et depuis un an, les enfants de mama Marthe exigent qu’elle aille remettre l’enfant Ă  son pĂšre portĂ© disparu, faute de quoi ils ne subviendront plus aux besoins de cet enfant. Ils disent ne pas vouloir que leur maman soit contaminĂ©e. Ecoutons le tĂ©moignage de Marthe en cliquant sur le lien ci dessous.

Lire la suite

Abonnez-vous Ă  notre newsletter

Nous gardons vos donnĂ©es privĂ©es et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialitĂ©.

Podcast

On AIR

Facebook

LES PLUS POPULAIRES