Nos réseaux sociaux

ABK ACTU

⏯TÉMOIGNAGE : « Ma famille exige que je cesse de m’occuper de mon petit-fils de 2ans porteur de VIH »

Alors que vient de se célébrer la Journée internationale de lutte contre le Sida, notre magazine « Santé Vous Bien » présenté par Cathy Mintsa est allé à la rencontre de Marthe, une grand mère qui affronte le rejet de ses autres enfants depuis qu’elle s’occupe de son petit fils de deux ans infecté par le VIH et resté orphelin suite au décès de sa mère des suites de cette maladie.

Publié

Le

Voici le témoignage poignant d »une femme Marthe délaissée par ses enfants parce qu’elle a décidé de s’occuper de son petit fils « bébé Yohan », aujourd’hui âgé de 2 ans huit mois et infecté par le VIH SIDA.

La mère de bébé Yohan est décédée 6 mois après la naissance de l’enfant des suites de cette maladie. Et depuis un an, les enfants de mama Marthe exigent qu’elle aille remettre l’enfant à son père porté disparu, faute de quoi ils ne subviendront plus aux besoins de cet enfant. Ils disent ne pas vouloir que leur maman soit contaminée. Ecoutons le témoignage de Marthe en cliquant sur le lien ci dessous.

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABK ACTU

LES CHRONIQUES DE TATI: 10 villages de l’ouest Cameroun et leurs significations

Publié

Le

Par

1-Bana : Ce nom veut dire en fe’efe’e, insister, harcèlement, poursuivre.

2-Bafang-Banka : Il signifie la lumière qui éclaire les gens, qui leur permet de voir.

3-Bangangté  : C’est vrai que dans la pensée populaire être Bangangté c’est abord la noblesse, la dignité et l’élégance Mais Bangangté en langue maternelle, c’est Gha’ntua, ce qui veut dire « qui refuse de se soumettre ». Ce nom viendrait du refus de cette communauté de se soumettre aux Bamoun et aussi à leurs résistances contre les autres peuples qui voulaient les soumettre.

4-Bandjoun : Signifie qui achète tout. Ce nom tire son origine de son fondateur qui achetait tout ce qu’il voyait pour rendre la chefferie de Bandjoun puissante. On dit qu’il achetait les vivres, les objets et esclaves.

5-Bayangam : Veut dire qui a vu les sauterelles les premiers. L’histoire raconte que les premiers habitants de Bayangam auraient été victimes des attaques de sauterelle. On dit que les insectes là on fait ça dur aux populations. De cette expérience tragique, le nom Bayangam est né.

6-Batie’ Te’ : En langue maternelle ce nom signifie bousculer, pousser. En effet, les Batie sont reconnus comme un peuple très belliqueux, et qui aime faire la guerre aux autres villages. On comprend donc pourquoi quand Sable de Batié joue un match, c’est toujours chaud.

7-Baloum : L’expression Loum signifie maux de ventre. Ne vous fiez surtout pas à cette interprétation, parce que les Baloum forment une communauté qui aime l’extravagance, les mimbas grave.

8-Bamendou : Il veut dire faiblesse, maigreur. En effet les Bamendou sont originaires de Bagam, seulement on aurait remarqué qu’ils aiment bien passer le temps à s’amuser que travailler.

9-Balessing : Lessing signifie qui fait peur, fait trembler. Un nom qui correspond au caractère même du fondateur de ce village, qui était un chasseur et guerrier qui était reconnu comme quelqu’un de rusé. Une qualité qu’il a utilisée pour conquérir de nombreuses terres.

10-Bansoa : Qui signifie  sorcellerie, magie. Il se dit que le peuple Bansoa est réputé être têtu, un comportement qui a toujours irrité les autres.

Tatiana Septo

Lire la suite

ABK ACTU

SANTÉ: Votre cœur, cet infatigable muscle

Publié

Le

Par

Assurer la circulation du sang dans tout l’organisme tel est le rôle principal du cœur. Cet infatigable muscle creux qui fonctionne 24heures sur 24, 7 jours sur 7 est malheureusement en proie à plusieurs pathologies généralement appelées maladies cardiovasculaires. Celles-ci vont des accidents vasculaires cérébraux en passant par l’hypertension artérielle, de l’infarctus du myocarde, jusqu’aux cardiopathies congénitales la liste est loin d’être exhaustive.

Des maladies dont la prise en charge se veut onéreuse d’où l’importance de sensibiliser la population mondiale africaine et camerounaise afin d’attirer l’attention sur ces maladies cardiovasculaires qui très souvent draine d’autres séries de problèmes de santé connexes.

Les chiffres communiqués par l’Organisation Mondiale de la Santé nous révèlent que la santé cardiaque des populations en général est fortement menacée. Hissées au premier rang, les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. On estime à 17,7 millions le nombre de décès imputables aux maladies cardio-vasculaires, soit 31% de la mortalité mondiale totale. Parmi ces décès, on estime que 7,4 millions sont dus à une cardiopathie coronarienne et 6,7 millions à un AVC d’après le rapport publié en 2015.

Sur l’échelle mondiale des pays à revenu faible ou intermédiaire enregistrent plus des trois quarts des décès liés aux maladies cardiovasculaires. Quant aux causes elles varient en fonction du type même s’il faut relever que l’hygiène de vie et les antécédents familiaux y sont pour beaucoup dans la survenue de ces maladies.

Pourtant pour éviter d’êtres complice de notre propre mort il faut fortement miser sur la prévention afin d’éviter de mettre sa santé cardiaque en péril.

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES