Nos réseaux sociaux

CULTURE & SOCIÉTÉ

🎸RDV: DUC Z débarque sur ABK Radio ce 13 Septembre !

Si on vous dit DUC Z , quel titre vous vient tout de suite à l’esprit ? 😊
Préparez-vous à découvrir #Lisa , ce vendredi 13, en exclusivité sur ABK RADIO. En attendant , faisons un p’tit tour dans la vie du prodige du RnB !

Publié

Le

DUC Z , DJOUMESSI TSAGUE ULRICH COCO de son vrai nom , fait ses premiers pas dans l’univers de la musique à l’âge de dix ans en donnant la réplique à son idole le dieu de la pop, Mickael Jackson.

Ses interprétations et ses chorégraphies très réussies le propulsent déjà sur la scène lors des évènements culturels de son collège, où il voit son destin basculer vers la musique. Il s’essaye au rap et au chant, et opte finalement pour le Rn’B dont il devient l’un des précurseurs au Cameroun.

À 14 ans, Duc- Z crée avec Franky P et Armel Weladji. Un groupe conceptuel appelé Homonyme. Ce groupe se fait remarquer par un style nouveau, une fusion de makossa et de R&B et permettra surtout au jeune prodige du R&B de se démarquer. Homonyme laissera une signature dans l’album ‘Dis Moi ‘ d’Alain Manga (chanteur Camerounais) sorti en 2003.

En 2006, il intègre le Label Big Boss Entertainment Kamer au sein duquel, il commence la préparation de son premier album.

En avril 2007, la compilation le Clash sur laquelle il pose sa voix sur 4 titres, voit le jour et fait définitivement de DUC Z un incontournable de la scène et des studios hip hop où il collabore en featuring dans plusieurs albums.

En 2009, il est sélectionné après une rude compétition pour représenter le Cameroun au prix GABAO du FESTIVAL GABAO de Libreville au Gabon. A son retour de Libreville, il entame une carrière professionnelle avec la sortie de son premier album produit par BOUDORIUM PROD, qui lui vaut le prix du meilleur Artiste RNB 2010 au MBOA HIP HOP AWARDS.

Un an plus tard, signé sous le label FAMIGLIA PRODUCTION, il met sur le marché le maxi « PRELUDE » qui a un franc succès avec son titre phare « JE NE DONNE PAS LE LAIT » qui est aujourd’hui l’hymne de toute une nation.

Il revient en 2013 avec le single AFRICAN MAMY qui le hisse au sommet des charts Africains et lui ouvre les porte du monde.

Il signe sous le label EMPIRE COMPANY de PIT BACCARDI et enchaîne plusieurs collaborations.
En 2015, il crèe son propre label « FORENA MUSIC » et se lance dans une nouvelle aventure musicale.

Faisons un bond de quatre ans et atterrissons… Décembre 2019. Duc Z vient nous présenter #Lisa , sa dernière trouvaille ! C’est une merveille , que ABK RADIO vous recommande ! Bienvenue à la maison DUC Z ! Bienvenue dans Le Monde de Didier de ce Vendredi 13, de 16h à 19h.

Didier KOUAMO

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CULTURE & SOCIÉTÉ

⏯️ Musique – Sallé John : « Ekambi Brillant devrait travailler au lieu de se battre avec un ennemi invisible »

L’ artiste musicien Sallé John est l’un des précurseurs du rythme musical Ambas’ Bay, musique des côtes littorales du Cameroun et ancêtre du Makossa. Il était notre invité sur ABK Radio, dans une interview menée par Luc Ngatcha

Publié

Le

Pour réécouter en intégralité l’interview de Sallé John, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous, quelques phrases choc de cette interview:

« Quand je portais le masque, à chaque fois  je tombais malade et j’ai décidé de rester à la maison et de ne plus sortir, pour me protéger. Donc depuis là, je suis en confinement… Celui qui sait bien vivre, c’est celui qui sait économiser. J’avais préparé la période de vaches maigres. Mais pour le moment tout est fini, je n’ai plus d’argent dans les poches, mais j’ai des projets qui vont me rapporter d’ici peu »

« Quand j’avais de l’argent, je dépendais 10% de ce je gagnais, pas 90% comme mes collègues…« 

« Il ne faut pas tirer sur le ministère de la culture car il nous aime…Les aides aux artistes doivent toujours exister, pas pour tous. On ne doit pas que compter sur le ministère car l’artiste peut lui-même s’en sortir s’il met le paquet »

« La fronde d’aide est tellement tendue parfois que le ministre préfère éviter de recevoir des artistes. Les artistes qui ont des projets, doivent bien les ficeler avant de demander de l’aide. Je confirme que j’ai eu l’aide  du ministère de la culture plusieurs fois « 

« La mort de Manu Dibango m’a tellement touché que beaucoup pensaient que j’allais le suivre. »

« Nous sommes allés lui rendre hommage. Mais pour le moment ça va, la peur m’a quitté »

« J’ai mon pied bien ferme au Cameroun. Pour le moment, je prépare mes 45 ans de carrière et j’ai choisi mes villes d’activités. Il y en aura 12 et ça va se passer du 07 Mars au 15 Avril 2021. J’espère que dans 10 ans, l’Ambas Bay va s’ériger comme les autres rythmes musicaux actuels.

« Ce n’est pas dur d’être artiste, mais c’est très dur de se maintenir. »

« Ceux qui veulent faire le buzz sont appelés à le faire et vont rester dans le buzz. A notre époque on composait des chansons aux silhouettes du public et on puisait dans nos oasis d’amour »

« J’adresse mes condoléances aux familles de mes collègues partis. Et pour ceux qui sont restés, je leur demande de se faire comprendre. Les artistes n’ont pas le droit de se retrouver dans les réunions comme dans les églises. Ça ne se fait pas dans le Monde. Que  l’artiste considère le doit d’auteurs comme un manguier qui laisse tomber les fruits.

« Au lieu d’aller se battre avec un ennemi invisible, autant mieux travailler »

« On m’a dit que mon nom est sorti à la SCDV (Société Camerounaise des Droits Voisins) et je n’ai pas attendu deux minutes, je suis allé chercher ce qui était prévu pour moi. Je ne vous dirai pas ce que j’ai eu comme argent…Nous sommes des cigales au départ et il yen a qui ne meurent pas pauvres »

Transcription : Mireille CHIMI

Lire la suite

CULTURE & SOCIÉTÉ

🔴 Sport – Judo: A la découverte des bienfaits de cet art martial

Les bienfaits du judo sur la beauté physique ne sont pas négligeables. Les arts martiaux comme le judo sont d’excellents moyens pour travailler le mental tout comme l’aspect physique de chacun. Pour ceux qui veulent perdre du poids ou retrouver du tonus musculaire, cette pratique permet d’alterner différents efforts en travaillant sur tous le corps.

Publié

Le

Par

Le judo est certes bon pour le physique, mais il influe aussi sur notre comportement, notre bien-être et notre self-control en société.

Quels sont donc les bienfaits du judo sur la beauté ?

1- Le judo sculpte les abdos

Travailler ses abdos sans avoir à les solliciter directement, c’est nettement plus agréable. Le judo a cette faculté puisqu’il fait travailler toutes les parties de la sangle abdominale : lors de l’entrainement et de l’échauffement, mais aussi lors des combats (randori) quand il faut soulever son partenaire ou contracter pour que ce dernier ne vous retourne pas.

2- Le judo augmente la Force mentale et la maîtrise de soi  

Avec le judo, on est maître de son corps et de son esprit. On alterne entre force tranquille et détermination sans faille, calme et réactivité. Ce sport permet une maîtrise de soi incontestée et une zénitude Ã  toute épreuve puisqu’il ne faut pas se laisser envahir par ses émotions : en cas de « faiblesse », vous êtes certain que l’adversaire prend le dessus. Il y a le corps et l’esprit, le tout est d’allier les deux avec tact. 

3- Le judo fait office d’anti-stress

 Généralement, tous les sports défoulent et offrent un moment d’évasion pour décompresser. Le judo est tel qu’il ne laisse pas de place au stress.
Avant tout parce qu’il l’évacue très vite de manière physique, mais aussi parce qu’il exige de gérer ses émotions. Ainsi, les angoissés ou les anxieux pourront évacuer leurs sentiments par le physique en se donnant à fond et par la tête en apprenant à considérer son adversaire et à ne pas se focaliser sur soi.

4- Le judo renforce des muscles insoupçonnés

Il n’y a pas à dire, le judo ça sculpte. Et ça sculpte bien ! Tous les membres du corps étant sollicités pour diverses raisons.
Le judo fait travailler des muscles qu’on ne peut pas faire travailler à la salle de sport.

5- Le judo améliore le sens de l’équilibre

Tomber, c’est la pire chose qui puisse arriver en pratiquant le judo en compétition. Cependant, à l’entrainement, on apprend à chuter. Le sport donne une notion de l’espace différente où l’on s’approprie son terrain, où l’on apprend à travailler ses appuis, à avoir les pieds à la fois mobiles et bien ancrés dans le sol. Et ça se ressent physiquement, dans la vie de tous les jours hors du dojo.

6- Le judo favorise l’auto-défense

Si vous n’avez pas beaucoup de réflexes, le judo vous apprendra à être très à l’affut de tout ce qui vous entoure. Pour une femme, le judo apporte une réelle confiance en soi, en son corps et en ses capacités. Savoir se défendre en cas d’agression dans la rue est toujours un plus.

7- Le judo est un art martial cardio

Qui dit cardio dit cœur en bonne santé et corps sculpté uniformément.

8- Le judo inculque des valeurs

Le judo véhicule des valeurs fondamentales qui s’imbriquent les unes dans les autres pour édifier une formation morale. Le respect de ce code moral est la condition première de la base de la pratique du judo.
Les valeurs sont : l’amitié, le courage, la sincérité, l’honneur, la modestie, le respect, le contrôle de soi, la politesse.

Lorsqu’on connait bien son corps et ses capacités, l’esprit est forcément plus apaisé puisqu’on se sent bien dans son environnement. Après une séance de judo, on a ce sentiment de légèreté qui s’exprime par deux aspects : le corps s’est lâché, il s’est exprimé, et l’esprit s’est évadé et a oublié tous les tracas du quotidien. 

9- Le judo aide dans la vie professionnelle et personnelle 

Le self-control, ça n’est pas dû à tout le monde. Dans la vie de couple on a souvent tendance à réagir au quart de tour, à ne pas prendre assez de recul, et ça peut aussi arriver au travail. Avec un judoka, vous n’aurez pas ce problème. Le/la judoka est zen, attentif, optimiste et apaisé. 

Inconvénients

Les inconvénients dans la pratique du judo sont ceux de tout sport de contact en général.
Toutefois, lorsque vous effectuerez une visite médicale, votre médecin devra porter une attention particulière sur le rachis ainsi que sur vos articulations.
Par contre, si vous êtes atteint de certains maux comme un mal de dos, une affection cutanée, ou d’autres blessures, l’emploi du judo ne peut être que temporaire.

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES