Nos réseaux sociaux

ABK ACTU

🔴HOT NEWS-Tradex S.A: la fin d’une époque. Qui est Simon Paley ?

Un Conseil d’Administration s’est tenu le jeudi 12 décembre au siège de l’entreprise pétrolière camerounaise à Bonanjo Douala. Perrial Jean Nyodog, inspirateur et Directeur Général de TRADEX SA depuis 1999 (20 ans !) est remplacé à ce poste par SIMON PALEY.

Publié

Le

Cadre historique, cet expert des questions pétrolières était jusqu’à ce matin, Directeur Commercial à la SNH Société Nationale d’Hydrocarbures, maison mère de TRADEX. Il s’est notamment distingué ces dernières années dans le développement et la commercialisation des produits de l’usine flottante de liquéfaction de gaz naturel qu’exploite la SNH aux larges de Kribi, bien que son expertise la plus longue et significative soit en matière de commercialisation de pétrole brut. Il débarque donc en terrain connu et saura vider les gaz dans les tuyaux s’il y en a. La société de distribution et de commercialisation des produits pétroliers, Tradex dont il prend le contrôle, a renforcé sa performance en 2018. Le pétrolier camerounais a réalisé un chiffre d’affaires de 291 milliards de francs CFA et un résultat net de 10,3 milliards F CFA

La fabuleuse histoire de Simon:

Simon Paley est cadre à la SNH depuis une vingtaine d’années. Il devrait être admis à faire valoir ses droits à la retraite depuis près de 4 ans mais sa carrière a été prorogée 2 fois pour raisons de services rendus. Dans cette entreprise, il aura surtout acquis une solide expertise en matière de commercialisation de pétrole brut (Cadre commercial, Chef de Service des Opérations Commerciales, Directeur Commercial). La valorisation du gaz au Cameroun étant toute nouvelle, son expertise en la matière n’est que récente (environ 7 ans). Aujourd’hui il va donc être en charge de la filiale SNH dans le secteur des produits pétroliers.

Perrial Jean Nyodog, ex DG Tradex SA

Et Perrial alors?
Perrial Jean NYODOG alors DG de HYDRAC est celui qui avait remplacé le premier DG de TRADEX, M. NDONGO KELLER. HYDRAC est une autre filiale de la SNH dans le contrôle de qualité des hydrocarbures. Et pour la petite histoire, Perrial Jean Nyodog fut nommé à TRADEX pendant que NDONGO KELLER faisait le chemin inverse pour le remplacer à Hydrac. Notons qu »Avant ce jeu de chaises musicales, les deux étaient des cadres à la Direction Commerciale de la SNH.

Fondée en 1999 par la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH) du Cameroun et des investisseurs nationaux et étrangers, Tradex s’est positionnée comme un acteur majeur dans la commercialisation des produits pétroliers. Sous le leadership de M. Nyodog, cette entreprise qui est une vraie « success Story Â», revendique une présence dans 4 pays (Cameroun, Centrafrique, Tchad et Guinée-Equatoriale).

Agents de la SNH

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABK ACTU

LES CHRONIQUES DE TATI: 10 villages de l’ouest Cameroun et leurs significations

Publié

Le

Par

1-Bana : Ce nom veut dire en fe’efe’e, insister, harcèlement, poursuivre.

2-Bafang-Banka : Il signifie la lumière qui éclaire les gens, qui leur permet de voir.

3-Bangangté  : C’est vrai que dans la pensée populaire être Bangangté c’est abord la noblesse, la dignité et l’élégance Mais Bangangté en langue maternelle, c’est Gha’ntua, ce qui veut dire « qui refuse de se soumettre Â». Ce nom viendrait du refus de cette communauté de se soumettre aux Bamoun et aussi à leurs résistances contre les autres peuples qui voulaient les soumettre.

4-Bandjoun : Signifie qui achète tout. Ce nom tire son origine de son fondateur qui achetait tout ce qu’il voyait pour rendre la chefferie de Bandjoun puissante. On dit qu’il achetait les vivres, les objets et esclaves.

5-Bayangam : Veut dire qui a vu les sauterelles les premiers. L’histoire raconte que les premiers habitants de Bayangam auraient été victimes des attaques de sauterelle. On dit que les insectes là on fait ça dur aux populations. De cette expérience tragique, le nom Bayangam est né.

6-Batie’ Te’ : En langue maternelle ce nom signifie bousculer, pousser. En effet, les Batie sont reconnus comme un peuple très belliqueux, et qui aime faire la guerre aux autres villages. On comprend donc pourquoi quand Sable de Batié joue un match, c’est toujours chaud.

7-Baloum : L’expression Loum signifie maux de ventre. Ne vous fiez surtout pas à cette interprétation, parce que les Baloum forment une communauté qui aime l’extravagance, les mimbas grave.

8-Bamendou : Il veut dire faiblesse, maigreur. En effet les Bamendou sont originaires de Bagam, seulement on aurait remarqué qu’ils aiment bien passer le temps à s’amuser que travailler.

9-Balessing : Lessing signifie qui fait peur, fait trembler. Un nom qui correspond au caractère même du fondateur de ce village, qui était un chasseur et guerrier qui était reconnu comme quelqu’un de rusé. Une qualité qu’il a utilisée pour conquérir de nombreuses terres.

10-Bansoa : Qui signifie  sorcellerie, magie. Il se dit que le peuple Bansoa est réputé être têtu, un comportement qui a toujours irrité les autres.

Tatiana Septo

Lire la suite

ABK ACTU

SANTÉ: Votre cœur, cet infatigable muscle

Publié

Le

Par

Assurer la circulation du sang dans tout l’organisme tel est le rôle principal du cœur. Cet infatigable muscle creux qui fonctionne 24heures sur 24, 7 jours sur 7 est malheureusement en proie à plusieurs pathologies généralement appelées maladies cardiovasculaires. Celles-ci vont des accidents vasculaires cérébraux en passant par l’hypertension artérielle, de l’infarctus du myocarde, jusqu’aux cardiopathies congénitales la liste est loin d’être exhaustive.

Des maladies dont la prise en charge se veut onéreuse d’où l’importance de sensibiliser la population mondiale africaine et camerounaise afin d’attirer l’attention sur ces maladies cardiovasculaires qui très souvent draine d’autres séries de problèmes de santé connexes.

Les chiffres communiqués par l’Organisation Mondiale de la Santé nous révèlent que la santé cardiaque des populations en général est fortement menacée. Hissées au premier rang, les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. On estime à 17,7 millions le nombre de décès imputables aux maladies cardio-vasculaires, soit 31% de la mortalité mondiale totale. Parmi ces décès, on estime que 7,4 millions sont dus à une cardiopathie coronarienne et 6,7 millions à un AVC d’après le rapport publié en 2015.

Sur l’échelle mondiale des pays à revenu faible ou intermédiaire enregistrent plus des trois quarts des décès liés aux maladies cardiovasculaires. Quant aux causes elles varient en fonction du type même s’il faut relever que l’hygiène de vie et les antécédents familiaux y sont pour beaucoup dans la survenue de ces maladies.

Pourtant pour éviter d’êtres complice de notre propre mort il faut fortement miser sur la prévention afin d’éviter de mettre sa santé cardiaque en péril.

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES