Nos réseaux sociaux

SANTÉ & BIEN-ÊTRE

⏯LE SAVIEZ VOUS ? La mauvaise alimentation est à l’origine de plus 70% des problèmes de santé.

La malnutrition ne se traduit pas que dans le manque mais aussi dans les excès. D »après Elise Tankeu, bien se nourrir commence par un bon agencement des aliments.

Publié

Le

D »après Elise TANKEU : « Plus de 70% des problèmes de santé des camerounais sont dus à leur mauvaise alimentation » Invitée à l’émission ABK MATIN le mardi 10 décembre, la biochimiste et nutritionniste Elise TANKEU, en faisant un état de lieux déclare : « Les Camerounais sont fans de grillades, amoureux des bouillons culinaires qui créent du mauvais cholestérol ; ils sont habitués aux fritures ils  prennent tout en excès en mangeant trop salés, trop gras et trop sucré. Ce qui ne va pas sans conséquences. Tout est poison, et Il n ya de poison que de dose et  bienvenue la surcharge pondérale. On retient également que la malnutrition ne se traduit pas que dans le manque mais aussi dans les excès.. Pendant que nous mangeons, il est conseillé de commencer par bien agencer des aliments, en  commençant par les fruits et légumes avant de manger le repas. Cela réduit les ballonnements et flatulences (pets). Il est aussi conseillé de consommer 50% crus et  50% cuits.

« Quand on mange tard le soir, on doit aller au lit 02h de temps après, le temps de bien digérer, il faut aussi boire un verre d’eau pour faciliter le drainage et l’évacuation de nos déchets. « 

Vous voulez en savoir plus ? Cliquez ici et écoutez entièrement cet entretien…..

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SANTÉ & BIEN-ÊTRE

🔵 VU PAR MARIE-LEONNY: Comment effacer une ancienne cicatrice?

Les cicatrices font parties de notre vie et peuvent parfois être disgracieuses. Elles nous empêchent de mettre les vêtements de notre choix parce que l’on veut les cacher. D’après Marie-Léonny, plus besoin de stresser parce que pour les combattre vous n’allez plus manquer d’oignons dans vos cuisines.

Publié

Le

Par

Il vous suffira de préparer simplement une crème à l’oignon que vous appliquerez sur les cicatrices. Grace à ses propriétés anti-inflammatoires, l’oignon favorise la réduction de la taille des cicatrices en augmentant le collagène de la peau.

COMMENT FAIRE :

Emincez finement un oignon entier que vous mélangerez avec 1 cuillère à café de sel et un demi-verre de savon liquide.

Faites chauffer le mélange à feu doux pendant 15 minutes, puis laissez refroidir 15 minutes, mixez ensuite votre mélange jusqu’à obtention d’une pate que vous allez filtrer, et votre solution est prête.

Conservez la solution au frais et vous pouvez l’appliquer plusieurs fois par jour

  • Vous pourrez l’utiliser sur les brulures aussi : faites chauffer une membrane d’oignon frais avec de l’huile d’olive pendant quelques minutes, ensuite appliquer la membrane sur la brulure.  
  • Pour les piqures d’insectes, appliquer une tranche d’oignon crue sur la piqure et rapidement la douleur cessera

En outre vous pouvez utiliser :

  • 5 cuillères à café de sucre blanc
  • 2 cuillères à café de vinaigre de cidre
  • 1 cuillère ç soupe de miel pure
  • 1 cuillère à soupe de thé vert

Faites le mélange de tout t gommer la cicatrice chaque jour

Marie-Léonny SEN

Lire la suite

SANTÉ & BIEN-ÊTRE

⏯SANTE: Comprendre et vivre avec l’Endométriose, une maladie féminine

On a parlé d’endométriose sur ABK, dans l’émission Santé Vous Bien. Son caractère invalidant est souvent tourné en dérision chez la plupart des femmes qui en sont victimes, et elles sont parfois accusées à tord d’en faire un peu trop ou d’être des simulatrices lorsqu’elles se tordent de douleur face à la souffrance infligée par cette maladie gynécologique.

Publié

Le

Depuis 1860 date de la découverte de l’endométriose jusqu’à nos jours, cette maladie qui touche plus de 176 millions de femmes en âge de procréer à travers le monde est encore peu connue du grand public. Pourtant il est facile d’identifier ses différents signes cliniques, les plus courants étant les douleurs abdominales, les règles abondantes, la fatigue, les selles douloureuses, les douleurs pendant l’acte sexuel et l’incapacité à concevoir.

Pourtant s’il y’a bien un dénominateur commun entre les femmes qui partage les mêmes réalités, c’est bien cette douleur atroce et indescriptible qu’elles ressentent surtout pendant leurs règles. Une situation qui est loin d’être sans conséquence, aux Etats Unis par exemple, l’endométriose est la deuxième cause d’arrêt de travail, et d’après plusieurs études 40 à 50 % des patientes souffrantes d’endométriose ont les problèmes de fertilité.

Même si de nos jours aucun traitement ne permet de venir à bout de l’endométriose il est possible d’apaiser la douleur et ralentir la progression de la maladie.

Notre invité dans Santé Vous Bien était Dr GWET-BELL BEA, médecin de la santé de la reproduction

Dr Gweth Bell Béa

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

Podcast

On AIR

Facebook

LES PLUS POPULAIRES