Nos réseaux sociaux

ABK ACTU

🔮 Brice Laccruche Alihanga, l’ex-tout-puissant directeur de cabinet d’Ali Bongo est aux arrĂȘts

Publié

Le

Le Franco-Gabonais a Ă©tĂ© interpellĂ© dans le cadre d’une vaste opĂ©ration anticorruption, de mĂȘme que les ministres de l’énergie et du pĂ©trole, considĂ©rĂ©s comme ses proches.
Celui qui, il y a encore quelques semaines, avait considĂ©rablement irritĂ© une bonne partie des caciques du pouvoir en menant, en l’absence de M. Bongo, convalescent aprĂšs un accident vasculaire cĂ©rĂ©bral (AVC), une tonitruante « tournĂ©e rĂ©publicaine »dans tout le pays, avait Ă©tĂ© Ă©cartĂ© de la prĂ©sidence dĂ©but novembre, aprĂšs une manifeste amĂ©lioration de la santĂ© et une reprise en main du pouvoir par le chef de l’Etat ou son entourage proche, selon les analystes.
L’opĂ©ration baptisĂ©e « scorpion » a dĂ©jĂ  abouti Ă  l’arrestation et la mise en dĂ©tention de plusieurs hauts responsables gabonais, proches de Brice Laccruche.

Deux anciens ministres ont Ă©galement Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©s mardi aprĂšs leur limogeage du gouvernement.

Il s’agit de Tony Ondo Mba, ex-ministre de l’Energie, et de NoĂ«l Mboumba, qui dĂ©tenait le portefeuille du PĂ©trole.

« Les trois ex-ministres ont été cités par des personnes actuellement en détention dans des faits de détournements de deniers publics, de concussion et de blanchiment de capitaux », a assuré le procureur de la république de Libreville Andre Patrick Roponat.

Au total on leur reproche d’avoir privĂ© les caisses de l’Etat d’une rondelette somme de 85 milliards de F CFA.

C’est « une plainte de l’agence judiciaire, qui est une agence de l’Etat, qui a conduit Ă  ces interpellations », a tenu Ă  prĂ©ciser le procureur.
Son frÚre « est toujours en garde à vue »
Directeur de cabinet depuis plus de deux ans, M. Laccruche Alihanga, 39 ans, Ă©tait devenu l’homme fort du pouvoir depuis que M. Bongo, avait Ă©tĂ© affaibli par un AVC en octobre 2018, avant d’ĂȘtre longtemps en convalescence Ă  l’étranger, puis au Gabon.
M. Laccruche Alihanga, est d’abord limogĂ© Ă  la surprise gĂ©nĂ©rale dĂ©but novembre de son poste de directeur de cabinet du prĂ©sident, avant d’ĂȘtre nommĂ© dans la foulĂ©e Ă  la tĂȘte d’un mystĂ©rieux ministĂšre « chargĂ© du suivi de la stratĂ©gie des investissements humains et des objectifs de dĂ©veloppement durable ».

Qui est ce M. Brice Laccruche Alihanga ?

Teint pĂąle et cheveux brun rejetĂ©s en arriĂšre, il se prĂ©sente comme un « enfant mĂ©tis », fils d’une Française et d’un ingĂ©nieur du Haut-OgoouĂ© (sud-est), quand la rumeur locale et une partie de l’opposition lui dĂ©nient toute origine africaine.

Selon sa biographie, il a suivi toute sa scolaritĂ© Ă  Libreville, avant d’entrer dans le privĂ©. Il s’engage en politique relativement tard, devenant l’un des responsables les plus actifs de la jeunesse soutenant Ali Bongo lors de la prĂ©sidentielle de 2016. Un scrutin controversĂ©, remportĂ© finalement par son candidat.

RemarquĂ© Ă  cette occasion par la famille Bongo, Brice Laccruche est nommĂ© par le chef de l’Etat, un an plus tard, en aoĂ»t 2017, directeur de cabinet de la prĂ©sidence.

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABK ACTU

Infos en 89 secondes du 11 08 2020

Publié

Le

Precedent1 de 14
Utilisez ← → (les flĂšches) pour naviguer

02 enfants décÚdent à PK 10 au lieu-dit  « Foyer Haut-Nkam » dans de circonstances troubles.

Sabrina 10 ans et son frĂšre Monty 08 ans seraient morts Ă  la suite d’une intoxication alimentaire. Selon des proches de la famille les deux victimes auraient  perdu la vie Ă  la suite d’une  d’intoxication alimentaire aprĂšs avoir consommĂ© un plat de riz sautĂ© Ă  la sardine, avec leur papa. La gendarmerie a ouvert une enquĂȘte pour dĂ©terminer les causes rĂ©elles de la mort de Sabrina et Monty.

Precedent1 de 14
Utilisez ← → (les flĂšches) pour naviguer

Lire la suite

L'INFO EN 89 SEC.

Infos en 89 secondes du 10 08 2020

Publié

Le

Precedent1 de 11
Utilisez ← → (les flĂšches) pour naviguer

Examens Officiels 2020 Plus de 29 388 candidats du CAP Industriel toutes spĂ©cialitĂ©s confondues composent sur toute l’étendue du territoire national

AprĂšs la phase Ă©crite, qui a dĂ©butĂ© ce 10 aoĂ»t 2020, les candidats seront soumis Ă  la phase pratique. Cet examen organisĂ© par la Direction des examens et concours du Cameroun (DEEC) du ministĂšre des Enseignements Secondaires, comporte de nombreuses spĂ©cialitĂ©s parmi lesquelles «le gĂ©nie Ă©lectrique, le gĂ©nie mĂ©canique, la chimie industrielle et les sciences biomĂ©dicales. Et, chacune de ses spĂ©cialitĂ©s connaĂźt d’autres embranchements. L’aide biochimiste, l’aide chimiste, l’électricitĂ© d’équipement, l’électricitĂ© mĂ©canique, l’électronique, et la matiĂšre Froid et climatisation. On retrouve Ă©galement des options telles que la carrosserie peinture automobile, la construction d’ouvrages mĂ©talliques, l’électricitĂ© automobile, entre autres» Les Ă©preuves pratiques du CAP industriel pour l’annĂ©e 2019-2020 vont se dĂ©rouler le 17 aoĂ»t prochain.

Precedent1 de 11
Utilisez ← → (les flĂšches) pour naviguer

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES