Nos réseaux sociaux

L'INFO EN 89 SEC.

☕ L’INFO EN 89 SECONDES DU 16 JANVIER 2020

Publié

Le

Precedent1 de 7
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Violence en milieu scolaire: Après le drame de Nkolbisson, un élève coupe le doigt de son camarade à l’aide d’une machette au Lycée bilingue d’Obala, dans la région du centre

Quelques heures après l’assassinat de l’enseignant de mathématiques de 26 ans Boris Kevin Njomi Tchakounte qui a succombé à un coup de poignard asséné par l’un de ses élèves du Lycée Classique de Nkolbisson à Yaoundé, un autre cas de violence en milieu scolaire a été signalé au Lycée bilingue d’Obala dans la région du centre : Un élève a coupé le doigt de son camarade à l’aide d’une machette. Le drame s’est produit alors que les élèves de cet établissement public s’affairaient au nettoyage de l’établissement. Selon des sources, la victime qui se nomme Mbappe Arnaud Alexandre, est interné à l’hôpital de district d’Obala où il reçoit des soins. Selon une déclaration du jeune Mbappè, pendant que les élèves s’affairaient au nettoyage de l’établissement pour accueillir le préfet, il jouait au football dans la cour avec ses camarades. Au moment où il s’apprêtait à tirer le ballon, il a piétiné l’un de ses camarades. Le jeune Mbappè fait savoir que malgré le fait qu’il se soit excusé, son camarade piétiné lui a appliqué une gifle. Et c’est lorsqu’il rend la gifle que la bagarre commence. Il ne sait à quel moment son camarade a réussi à attraper une machette, mais il l’a juste vu la brandir, et c’est à ce moment qu’il a perdu son doigt.

Precedent1 de 7
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'INFO EN 89 SEC.

☕ L’INFO EN 89 SECONDES 13 JUILLET 2020

Publié

Le

Par

Precedent1 de 5
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Relance des vols commerciaux, les tests négatifs à la Covid-19 sont obligatoires pour tout passager avant embarquement des vols commerciaux.

Pour éviter la propagation du Coronavirus, le ministre de la Santé publique rappelle que « Pour les Vols à destination du Cameroun, le Test PCR négatif au COVID-19 datant de moins de trois (03) jours est obligatoire pour tous les passagers à l’embarquement. Et Les passagers qui ne se conforment pas à cette mesure ne pourront pas être embarqués par ces compagnies aériennes. Un rappel qui fait suite au retard enregistré le 11 juillet à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle où plusieurs passagers, dont des camerounais, qui ne disposaient pas de test négatif du COVID-19 n’ont pas pu voyager à bord d’un vol de la compagnie d’Air France.

Precedent1 de 5
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Lire la suite

L'INFO EN 89 SEC.

☕ L’INFO EN 89 SECONDES DU 09 JUILLET 2020

Publié

Le

Precedent1 de 5
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Yaoundé : Un étudiant soupçonné de viol décède en cellule

Un jeune étudiant soupçonné de viol sur mineure, est mort deux jours après son arrivée dans les cellules du Secrétariat d’Etat à la Défense (SED) à Yaoundé.

Jean Calvin Ndong, 25 ans, est passé de vie à trépas le 5 juillet 2020. Et le journal Kalara qui relate l’information renseigne que cet étudiant en 2ème année à la Faculté des Sciences de l’Université de Yaoundé I, avait été interpellé le vendredi 3 juillet par des gendarmes au quartier Ekoumdoum où il vivait avec son frère aîné. Son interpellation faisait suite à une plainte d’un certain M. Oba Bertrand, administrateur civil principal en service à Yaoundé. «L’étudiant était suspecté des faits de viol sur une fillette de 14 ans. La victime, fille de M. Oba, habitait avec ses parents dans un appartement qui se trouve dans le même camp que celui de son supposé bourreau». Une fois au SED, M. Ndong aurait été entendu une première fois par les enquêteurs et une seconde fois en présence des parents de la victime supposée et sera ensuite placé en garde à vue. Sa famille aurait aussitôt entamé des démarches auprès des plaignants pour un arrangement à l’amiable. Malheureusement, le dimanche matin, il aurait été retrouvé mort dans sa cellule. Sa famille sera plus tard informée que leur fils s’est suicidé, une thèse qu’elle rejette catégoriquement.

Precedent1 de 5
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES