Nos réseaux sociaux

CULTURE & SOCIÉTÉ

🔮 FETE DE LA JEUNESSE: Stanley Enow enflamme les jeunes des lycĂ©es de Douala

C’est au lycĂ©e de Bepanda que le king Kong a choisi de commencer son school tour ce 04 FĂ©vrier, ceci dans le cadre des prĂ©paratifs de son concert et surtout la prĂ©sentation de l’album Stanley vs Enow, le mardi 11 fĂ©vrier Ă  canal olympia.

Publié

Le

Le School Tour de Stanley Enow est donc lancé.

AprĂšs le succĂšs de son arrivĂ©e au LycĂ©e de BĂ©panda qui a presque tournĂ© Ă  l’Ă©meute, le « bayangi boy » ne s’arrĂȘtera pas lĂ  puisqu’il continue ce mercredi 05 au LycĂ©e Joss, LycĂ©e de Deido, le CollĂšge Liberman.

Le Jeudi 06, il sera au Lycée de Makepe, Vendredi 07 au CollÚge Laval, CollÚge De La Salle, CollÚge des Lauréats.

Lors de sa descente au LycĂ©e de Bepanda, Stanley Enow a rappelĂ© aux Ă©lĂšves « qu’il est important de respecter nos enseignants parce que quand moi-mĂȘme j’Ă©tais Ă©lĂšve, je n’ai jamais manquĂ© de respect Ă  mes enseignants « .

La prĂ©sentation de l’album Stanley vs Enow, le mardi 11 fĂ©vrier Ă  canal olympia se fera lors d’un concert qui vise Ă  sensibiliser la jeunesse, avec comme partenaire mĂ©dia ABK Radio.

Marie Leonny SEN

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CULTURE & SOCIÉTÉ

đŸ”” Histoire de vie: « Mon mari m’impose toujours le prĂ©servatif, aprĂšs 6 ans de mariage »

Publié

Le

L’histoire ci dessus est celle d’une auditrice anonyme, relayĂ©e dans l’Ă©mission #CALM Comme Ă  la Maison de Kathy Mintsa, qui nous Ă©crit et dit:
J’ai connu mon mari il y’a un peu plus de 6 ans alors que je faisais la classe de premiĂšre. J’étais tellement amoureuse de lui, il Ă©tait mon virus, mon deuxiĂšme petit ami . Il est venu rencontrer mes parents, demander ma main, mais Ă  condition que je rĂ©ussisse le probatoire et le baccalaurĂ©at
 Et sincĂšrement cela m’a tellement boostĂ© qu’en deux ans j’ai bravĂ© avec brio mes deux examens. Tout se passait bien mais au niveau de notre intimitĂ© on faisait l’amour avec le prĂ©servatif ce qui me dĂ©rangeait. Quand j’arrivais chez lui il y’avait des paquets de prĂ©servatifs importĂ©s le genre pas trĂšs commun fermĂ©s et moi je faisais les problĂšmes parce que je me disais qu’il pouvait facilement me tromper alors que si on « faisait le full contact « il n’aurait pas d’excuse d’avoir les prĂ©servatifs chez lui. A cette Ă©poque la raison qu’il me donnait Ă©tait qu’il ne voulait pas perturber mes Ă©tudes avec une grossesse, et une fois qu’on sera mariĂ© les choses seront diffĂ©rentes, j’ai acceptĂ© malgrĂ© moi. AprĂšs l’obtention de mon baccalaurĂ©at, mon mari Ă©tait tellement heureux et fier de moi et il m’a dit tu m’as fais honneur, tu seras ma femme et chose promise chose due, en dĂ©cembre de cette mĂȘme annĂ©e la on s’était mariĂ©s. Nous sommes allĂ©s Ă  Kribi pour notre lune de miel mais mĂȘme en lune de miel, on n’a pas fait l’amour sans prĂ©servatif. Il m’a dit qu’il fallait qu’on fasse d’abord nos examens mĂ©dicaux. Pendant plus d’un an j’étais aprĂšs mon mari presque tous les jours pour ces examens. A un moment je l’ai menacĂ© de le quitter en le taxant de malade du sida… Pour me prouver le contraire, on n’a fait ces examens dans 3 hĂŽpitaux, et les rĂ©sultats ont montrĂ© que mon mari et moi on allait bien. j’étais plus contente comme jamais je ne l’avais jamais Ă©tĂ©. J’avais hĂąte de l’annoncer Ă  mon mari. Le soir, j’ai organisĂ© un dĂźner en attendant mon mari, et quand il est arrivĂ©, il Ă©tait agrĂ©ablement surpris. Mais il a continuĂ© en disant « on ne fera pas l’amour sans prĂ©servatif pour l’instant ». J’étais tellement déçu que j’ai dĂ©cidĂ© de ne plus faire l’amour avec lui pendant plusieurs mois. LĂ , j’ai remis le problĂšme sur la table en lui disant que je veux dĂ©jĂ  un enfant, mon mari lui me demande d’ĂȘtre un peu patiente. Cela fait 6 ans que ça dure, aidez moi ! »

Lire la suite

CULTURE & SOCIÉTÉ

🎯 Le « Poing » de Sylvestre du 20 FĂ©vrier 2020

Publié

Le

Par

Precedent1 de 4
Utilisez ← → (les flĂšches) pour naviguer

Le rappeur MBEKOOL dit qu’il sera bientĂŽt Boboh

En juillet 2019, il signait en management et distribution digitale chez NUEVO MUNDO AFRICA de Monsieur Isidore Tameu a.k.a Taphis, grĂące Ă  une belle aventure avec son label NANFANG BOYZ. Il dĂ©marre dĂšs lors une toute nouvelle qui se veut encore plus riche avec quelques jours aprĂšs la signature le titre « Le Mola est Bon ». Son nom MBEKOOL, artiste rappeur camerounais. Dans quelques jours, il reviendra avec un tout nouveau Single « Boboh »… VrAiment, j’ai hĂąte d’Ă©couter. Attendons patiemment
Big Up Ă  l’artiste

Precedent1 de 4
Utilisez ← → (les flĂšches) pour naviguer

Lire la suite

Abonnez-vous Ă  notre newsletter

Nous gardons vos donnĂ©es privĂ©es et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialitĂ©.

Podcast

On AIR

Facebook

LES PLUS POPULAIRES