Nos réseaux sociaux

ABK ACTU

🔴 Bourse des valeurs: La BVMAC a lancé sa première cotation à Douala.

La cérémonie de lancement officiel de l’opération de cotation en bourse s’est déroulée au siège de la Bourse des Valeurs mobilières de l’Afrique Centrale à AKWA-Douala le vendredi 21 Janvier 2020.

Publié

Le

Etaient présents à ce rendez-vous, les opérateurs économiques, Investisseurs et partenaires financiers, institutions bancaires, autorités administratives et économiques, ainsi que les ministres des Finances et de l’Economie de la sous-région CEMAC. L’Etat du Gabon, premier émetteur était représenté par le ministre de l’Économie, Jean-Marie Ogandaga qui a inscrit à la cote de la bourse, les titres du Gabon émanant de l’emprunt obligataire du quinquennat 2019-2024.

Les acteurs du marché sont les émetteurs et les investisseurs : Il s’agit notamment des entreprises, les états et leur démembrement, les collectivités locales, les organisations internationales, les banques, les particuliers et les personnes morales, les compagnies d’assurances, les caisses de retraite et les fonds d’investissement.

Selon le Président du Conseil d’Administration de BVMAC, Henri Claude Oyima,

«la cérémonie de lancement de la première cotation est un signal fort de la réunification de la zone Cémac, une fusion réussie avec le dynamisme affiché du marché financier dans la Sous-région, qui marque l’éclosion d’un outil de financement de performance et un tournant mémorable dans l’histoire du marché financier de notre communauté économique».

Cette première cotation en bourse était conjointement présidée par le Président du Conseil d’Administration de BVMAC, Henri Claude Oyima et le directeur général Jean Claude NGBWA.

Au cours de cette cérémonie, les défis de cette institution ont été mis sur la table : Il s’agit prioritairement de :

РRestructurer et accompagner les march̩s financiers r̩gionaux.

-Adopter un cadre reglémentaire du marché boursier.

РPromouvoir les march̩s et le d̩veloppement de la culture boursi̬re.

– Gérer le système d’informatique de cotation.

РDynamiser le march̩ financier de la sous-r̩gion qui constitue une v̩ritable opportunit̩ de placement pour les entreprises afin de permettre leur meilleure ̩closion dans la sous r̩gion.

-Travailler au rayonnement des activités boursières Dans la sous-région CEMAC.

-Améliorer la fiscalisté en faveur chefs d’entreprises.

– Assouplir l’accès des entreprises au marché financier…

La BVMAC est une société anonyme dont le capital se répartit entre les entreprises publiques (47,15%) et les entreprises privées (52,85%). La Bourse des Valeurs Mobilières de l’Afrique Centrale devient un marché de capitaux communs et uniques aux six pays, en application de la décision prise par la conférence des Chefs d’Etats membres de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale le 31 octobre 2017, d’unifier le marché financier de la CEMAC. Le 04 Juillet 2019 a marqué la fusion-absorption de la Douala Stock Exchange par BVMAC.

Au cours de la période (Juillet-Décembre 2019), les transactions sur la plateforme de cotation ont porté sur 9 valeurs mobilières, négociées sur le compartiment des titres de capital et celui des titres de créance. Il s’agit des actions SEMC, SAFACAM et SOCAPALM et des obligations « ECMR 5,5% net 2016-2021 », « ECMR 5,6% NET 2018-2023 », EOCG6,5% net 2016-2021 », « EOG 6,00% net 2015-2020 » et  « BGFI HOLDING CORP 5% 2013-2020 », Au total, un volume de 1 675 034 titres a été échangé pour un chiffre d’affaires de19 894 636 223.

Les cotations se font lundi, Mardi et mercredi.

Ci dessous, quelques clichés de la cérémonie de ce jour

Luc Ngatcha

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABK ACTU

⏯️ Alice Sadio: « Les priorités du gouvernement ont toujours été ailleurs que dans la santé… »

Leader politique, Alice Sadio est ancienne présidente de l’Alliance des Forces Progressistes (AFP). Elle a revisité l’actualité autour du Covid19 au Cameroun.

Publié

Le

Par

Pour réécouter en intégralité linterview d Alice Sadio dans la cadre de la matinale dABK Radio, cliquez sur le lien ci-dessous:

Voici quelques déclarations fortes dAlice Sadio au micro de notre rédaction:

« A quoi va servir un milliard dans la préservation de la vie des Camerounais ? Alors qu’on est capable de mettre mille milliards dans les infrastructures pour les jeux… comparativement à ce que les autres pays africains qui ont le même PIB que nous font, il y a lieu de s’inquiéter »

« L’argent de ce pays aussi riche part dans les comptes des gens. Le Coronavirus est une affaire d’argent. »

« Que les voleurs de la République rapatrient les fonds pour sauver la vie des Camerounais. Nous savons comment notre système sanitaire, notre plateau technique sont, le personnel a besoin d’être motivé, et ce personnel , au même titre que l’armée a droit aux primes. »

« Il y a des gens qui ont dans leur compte privé, l’argent qui est destiné aux camerounais et qui aurait pu être utilisé pour soutenir la lutte contre ce virus. »

 » Le Coronavirus n’a pitié de personne. Il n’a de respect pour aucun galon ou grade. »

« Les priorités de ce gouvernement ont toujours été ailleurs et aujourd’hui ça nous rattrape aujourd’hui. »

« Si ce virus atteint le pic qu’il a atteint dans les pays européens, je crains que même les enfants ne soient pas épargnés. »

« Croisons les doigts pour que le virus ne mette pas trop long dehors et prenons des mesures conservatoires, parce qu’il s’agit des questions civiles. »

« C’est une folie que d’adopter un confinement sans prévoir une politique d’accompagnement. Quand un confinement dure une semaine ou plus, c’est plutôt la famine qui va tuer les populations avant le Coronavirus. »

NADINE GUIADEM

Lire la suite

L'INFO EN 89 SEC.

☕ L’INFO EN 89 SECONDES DU 03 AVRIL 2020

Publié

Le

Precedent1 de 6
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Douala: Incendie survenu au lieu-dit Douala-bar

Un entrepôt situé non loin de la boulangerie Saker à Akwa est parti en fumée ce matin.

Le propriétaire qui évalue les pertes à environ 10 Millions de Fcfa fait savoir que le feu s’est déclaré aux environs de 6h30 ce matin. Le magasin en question contenait entre autres du matériel didactique, du matériel de linge, des objets de brocante, et meubles.

La propagation des flammes a été maitrisée par les Sapeurs-Pompiers qui ont aussi encadré les lieux pour éviter qu’ils ne soient envahis par les badauds.

Precedent1 de 6
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES