Nos réseaux sociaux

CULTURE & SOCIÉTÉ

đŸ”” Musique : Vie et mort de Charlotte Mbango – par Kaisa Pakito

Charlotte Mbango SamĂš naĂźt le 15 Avril 1960,elle est issue de la famille Lotin’a SamĂš, elle est donc naturellement parente de Joe MboulĂš et Eboa Lotin. Voici son histoire, racontĂ©e par le chanteur Kaisa Pakito.

Publié

Le


TrĂšs tĂŽt Ă  9 ans, parce qu’issue de cette famille pieuse, Charlotte Mbango fait partie de la chorale de son Ă©glise dans laquelle plus tard elle finira comme voix principale. En 1979, elle quitte le Cameroun pour poursuivre ses Ă©tudes de marketing en France. A son arrivĂ©, elle retrouve une amie, Sissy Dipoko et Ă  deux, elles vont former le duo des chƓurs camerounais le plus prolifique dans les studios d’enregistrement.


Appréciée pour sa bonne humeur légendaire, elle commence ainsi à se démarquer par des petites piques dans les chansons de Pierre de Moussy, ensuite le cousin Joe(Joe MboulÚ) la sollicite pour son album  »O si linga » en 1986, qui deviendra un tube.

Ce qui Ă©tait pour elle au dĂ©part un hobby devient une passion et plus tard alors un gagne-pain quand avec Sissy et NdĂ©di Dibango, ils rejoignent l’Ă©quipe de Manu Dibango pour des tournĂ©es a travers le monde. S’en suivent alors des sollicitations d’autres piliers de la musique mondiale tels Paul Simon ou encore les Kassav’.

Aladji Toure au sommet de son art et dans l’art de la production flaire le bon filon et dĂ©cide de lancer Charlotte sur le marchĂ© du disque. En guise de rodage, il lui fait faire des reprises de Makossa pour son premier album intitulĂ© « Makossa Non Stop », dans lequel elle est soutenue par toute « l’Ă©quipe Nationale du Makossa »et avec au chant Guy LobĂš, Georges Seba et Ndedi Dibango. L’album connaĂźt alors un succĂšs continental et est sanctionnĂ© d’un Disque d’Or, qui lui sera remis par le grand couturier Paco Rabane. Suit alors « KonkaĂŻ Makossa »

Konkai Makossa, la révélation

Pour son deuxiĂšme album, le producteur TourĂ© demande Ă  Moni BilĂš Ă  son meilleur compositeur de faire quelque chose pour Charlotte, « Charly » pour les intimes. Guy LobĂš compose alors le tube KonkaĂŻ Makossa. Bis rĂ©pĂ©tita, succĂšs total, mais de cette expĂ©rience Guy en sort un peu déçu, car il avait beaucoup misĂ© sur un autre titre  »LaĂŻ laï ». Mais Charlotte l’a gentiment repoussĂ©, peut-ĂȘtre question de feeling. En plus du succĂšs de ses albums, Ă  partir de ce moment, elle tournera dans le monde, beaucoup plus Ă  son compte personnel.

Pour son 3Ú album intitulé « Vol 3 », elle se fait arranger par Toto Guillaume et change de producteur. Elle travaille cet album avec Grùce Decca et Richard Bona avec qui elle fera un duo sur une reprise, « Né oa mbusa » de son cousin et mentor Joe MboulÚ.

Ensuite avec Tom Yoms,ils font une mĂ©ga reprise de Pierre de Moussy, »Senga To » qui est considĂ©rĂ© comme l’un des meilleurs duos de la musique camerounaise. AprĂšs un temps d’arrĂȘt marquĂ© par la maladie, elle revient Ă  ses premiers amours la musique religieuse. Elle sort plusieurs coffrets de musique religieuse oĂč elle chante avec la chorale Douala.

Elle participera en outre au projet « Sans Papiers » en hommage aux sans papiers vivant en Europe .
En 1996, elle se met avec Valérie LobÚ pour concocter « Malea »chanson qui a connu un succÚs mitigé.

Charlotte Mbango en duo avec Emile Kangue


En 2003, elle reçoit le « TAMANI D’OR » au Mali pour son immense carriĂšre.
AprÚs une longue période de maladie, elle décÚde le 2 Juin 2009 au centre hospitalier Kremlin-BicÚtre, ou elle avait été transféré de Dublin ou elle vivait. Elle laisse une fille!

Juste une pensĂ©e pour Charlotte Mbango, car elle aurait fĂȘtĂ© ses 60 ans cette annĂ©e, mais hĂ©las, elle a Ă©tĂ© fauchĂ©e par la mort!
Charly, tu vis en nous Ă  Jamais!

Kaisa Pakito

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABK ACTU

LES CHRONIQUES DE TATI: 10 villages de l’ouest Cameroun et leurs significations

Publié

Le

Par

1-Bana : Ce nom veut dire en fe’efe’e, insister, harcĂšlement, poursuivre.

2-Bafang-Banka : Il signifie la lumiĂšre qui Ă©claire les gens, qui leur permet de voir.

3-BangangtĂ©  : C’est vrai que dans la pensĂ©e populaire ĂȘtre BangangtĂ© c’est abord la noblesse, la dignitĂ© et l’élĂ©gance Mais BangangtĂ© en langue maternelle, c’est Gha’ntua, ce qui veut dire « qui refuse de se soumettre Â». Ce nom viendrait du refus de cette communautĂ© de se soumettre aux Bamoun et aussi Ă  leurs rĂ©sistances contre les autres peuples qui voulaient les soumettre.

4-Bandjoun : Signifie qui achĂšte tout. Ce nom tire son origine de son fondateur qui achetait tout ce qu’il voyait pour rendre la chefferie de Bandjoun puissante. On dit qu’il achetait les vivres, les objets et esclaves.

5-Bayangam : Veut dire qui a vu les sauterelles les premiers. L’histoire raconte que les premiers habitants de Bayangam auraient Ă©tĂ© victimes des attaques de sauterelle. On dit que les insectes lĂ  on fait ça dur aux populations. De cette expĂ©rience tragique, le nom Bayangam est nĂ©.

6-Batie’ Te’ : En langue maternelle ce nom signifie bousculer, pousser. En effet, les Batie sont reconnus comme un peuple trĂšs belliqueux, et qui aime faire la guerre aux autres villages. On comprend donc pourquoi quand Sable de BatiĂ© joue un match, c’est toujours chaud.

7-Baloum : L’expression Loum signifie maux de ventre. Ne vous fiez surtout pas Ă  cette interprĂ©tation, parce que les Baloum forment une communautĂ© qui aime l’extravagance, les mimbas grave.

8-Bamendou : Il veut dire faiblesse, maigreur. En effet les Bamendou sont originaires de Bagam, seulement on aurait remarquĂ© qu’ils aiment bien passer le temps Ă  s’amuser que travailler.

9-Balessing : Lessing signifie qui fait peur, fait trembler. Un nom qui correspond au caractĂšre mĂȘme du fondateur de ce village, qui Ă©tait un chasseur et guerrier qui Ă©tait reconnu comme quelqu’un de rusĂ©. Une qualitĂ© qu’il a utilisĂ©e pour conquĂ©rir de nombreuses terres.

10-Bansoa : Qui signifie  sorcellerie, magie. Il se dit que le peuple Bansoa est rĂ©putĂ© ĂȘtre tĂȘtu, un comportement qui a toujours irritĂ© les autres.

Tatiana Septo

Lire la suite

ABK ACTU

CONSO: Le café magnifié pour la sixiÚme fois

Publié

Le

Par

La JournĂ©e internationale du cafĂ© (International coffee day) a Ă©tĂ© cĂ©lĂ©brĂ©e pour la premiĂšre fois le 1er octobre 2015 Ă  Milan, en Italie, lors de l’Expo 2015. Ce jeudi 1er octobre 2020 marque la 6Ăšme Ă©dition de cette cĂ©lĂ©bration.

La JournĂ©e internationale du cafĂ© a Ă©tĂ© instaurĂ©e par l’Organisation internationale du cafĂ© (OIC) et ses 75 États membres. C’est une organisation intergouvernementale qui rassemble les gouvernements exportateurs et importateurs de cafĂ© par le biais de la coopĂ©ration internationale. Le but est de crĂ©er un marchĂ© du cafĂ© durable et de rĂ©duire les niveaux de pauvretĂ© dans pays en dĂ©veloppement qui rĂ©coltent du cafĂ©.

Cette journée a aussi pour but de célébrer le café du monde entier tout en honorant les agriculteurs, les négociants, les torréfacteurs et les baristas responsables de la création des cafés appréciés par tant de personnes dans le monde. Le café est de plus en plus consommé à travers le monde, ce qui augmente sa demande.

Des vertus importantes

La forte demande de cafĂ© dans le monde n’est pas anodine. En effet, il a des vertus reconnus, ce qui lui confĂšre cette notoriĂ©tĂ©. Le cafĂ© prĂ©serve l’organisme. Une recherche portugaise avance que boire entre deux et trois tasses de cafĂ© par jour serait bĂ©nĂ©fique pour les personnes souffrantes de problĂšmes rĂ©naux. Il contient aussi des antioxydants qui auraient pour effet de prolonger la durĂ©e de vie de certains de nos organes vitaux.
De plus, le cafĂ© est efficace contre les maux de tĂȘte, prĂ©serve les dĂ©ficiences cĂ©rĂ©brales et
soulage les douleurs musculaires. Il contient de la caféine qui agit comme un anti-douleur. Pour les sportifs, il est conseillé de boire une tasse de café avant les activités physiques afin de réduire les douleurs musculaires.
Toutefois, il est important de noter que la consommation de cafĂ© doit se faire Ă  frĂ©quence modĂ©rĂ©e afin d’Ă©viter ses effets indĂ©sirables tels une augmentation du rythme cardiaque, de l’hypertension passagĂšre ou de la nervositĂ©.

Coralie Toukam (Stagiaire)

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES