Nos réseaux sociaux

ABK ACTU

⏯️ Jean-Emmanuel Pondi : « On attend des universitaires une certaine élévation et non un rabaissement vers les marécages »

invité de la matinale d’ABK Radio, le politologue, écrivain et Vice-Recteur Jean-Emmanuel PONDI nous a raconté pourquoi le savant Cheikh Anta Diop est le sujet de son nouveau livre. Une oeuvre à laisser entre toutes les mains.

Publié

Le

Jean_Emmanuel PONDI

Pour réécouter en intégralité l’interview du Pr Jean Emmanuel Pondi, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci dessous, quelques moments forts de cette interview transcrits

 »Je Respecte la liberté d’expression de chacun, mais il faut que ça respecte les cadres appropriés…Il est normal que des citoyens ou des individus connus ou pas donnent leurs opinions. »

 »Un universitaire est un esprit libre, quelqu’un qui défend les idées, les valeurs. On attend de nous une certaine élévation et non un rabaissement vers les marécages »

 »Cheick Anta DIOP à mon avis est un génie parce que c’est quelqu’un qui excellait dans les sciences de tous types. C’est Rare de voir de tels cerveaux. Il a mené un combat énorme et jusqu’ici n’a pas été combattu ou contredit dans ses idées…les Africains doivent se construire leurs héros pour les présenter aux générations futures »

 »Il ne faut pas brider la pensée , il ne faut brider l’expression. Le monde les l’université c’est le monde de la pensée.  »

 »Barack Obama a eu pour thème de campagne YES WE CAN, une façon de dire que les Noirs pouvaient atteindre ce niveau. C’est une honte pour l’Afrique de réfléchir comme ça a été le cas. Barack Obama ne nous doit rien en dehors de son sang africain. On a cru qu’une fois à la maison Blanche, des millions de dollars tomberaient sur le toit de l’Afrique, que non. C’est une honte de penser comme ça »

 »Ce que mon ouvrage intituléCheick Anta DIOP dans la sphère des Relations Internationales dit en gros, c’est que l’Afrique a irrigué la monde entier et on ne peut le démentir. L’approche de Cheick Anta DIOP est irréprochable… Il a produit une carte détaillée sur l’Afrique, sa richesse et si on avait un temps soit peut suivi ce qu’il avait fait comme propositions, on n’en serait pas à chercher à avoir de l’énergie… Je n’ai rien contre Molière et Aristote, mais ils ne se sont pas intéressés à l’Afrique, ils n’en ont rien dit. Notre travail est de ressusciter Jean Marc Ela et ceux qui ont réfléchi et fait des propositions aux problèmes que nous rencontrons aujourd’hui en Afrique »

« Cheick Anta Diop a produit une carte détaillée sur l’Afrique, sa richesse et si on avait suivi ses propositions, on n’en serait pas à chercher à avoir de l’énergie »

« Tout ce que Hegel a dit de l’Afrique était faux parce qu’il ne connaissait pas l’Afrique. Il était un très grand philosophe Allemand. Et c’est le problème de tous les penseurs qui n’ont pas travaillé sur les problèmes de l’Afrique, qui ne connaissent pas ce continent, mais qui en parlent quand même »

 »Le système médiatique international est structuré de manière à expulser un certain nombre de médias qui ne peut mettre sur pied un système fort… De même qu’on a écarté l’Afrique en 2011 dans la crise libyenne, de même l’Afrique est écartée dans la gestion de la crise sanitaire actuelle. Si nous avons des médicaments qui soignent, prouvons-le et l’académie des sciences Africaines doit travailler dans ce sens… C’est l’irresponsabilité totale que ne pas respecter les gestes barrières contre le Covid19. Il faut dire aux Camerounais qu’ils sont irresponsables parce que c’est une question d’autodiscipline et de manière globale, l’Afrique jusqu’à présent a un bilan louable et les occidentaux devraient demander à l’Afrique comment elle a procédé »

« Ce que je reproche aux Africains c’est de convoquer dans nos problèmes tous ceux qui n’ont pas travaillé sur les problèmes de l’Afrique, ni fait des propositions »

« Ce que je reproche aux Africains c’est de convoquer dans nos problèmes tous ceux qui n’ont pas travaillé sur les problèmes de l’Afrique, ni fait des propositions… Nous sommes dans un référentiel qui ne nous appartient pas sur le plan des mots, combien de fois les concepts ? Il faut créer notre univers, nos références »

« Je n’ai pas de relations avec les sorciers quels qu’ils soient. La seule chose que je fais quand je suis dans mon village c’est de me pencher sur la tombe de mes parents »

Transcription Mireille Chimi

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'INFO EN 89 SEC.

☕ L’INFO EN 89 SECONDES DU 09 JUILLET 2020

Publié

Le

Precedent1 de 5
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Yaoundé : Un étudiant soupçonné de viol décède en cellule

Un jeune étudiant soupçonné de viol sur mineure, est mort deux jours après son arrivée dans les cellules du Secrétariat d’Etat à la Défense (SED) à Yaoundé.

Jean Calvin Ndong, 25 ans, est passé de vie à trépas le 5 juillet 2020. Et le journal Kalara qui relate l’information renseigne que cet étudiant en 2ème année à la Faculté des Sciences de l’Université de Yaoundé I, avait été interpellé le vendredi 3 juillet par des gendarmes au quartier Ekoumdoum où il vivait avec son frère aîné. Son interpellation faisait suite à une plainte d’un certain M. Oba Bertrand, administrateur civil principal en service à Yaoundé. «L’étudiant était suspecté des faits de viol sur une fillette de 14 ans. La victime, fille de M. Oba, habitait avec ses parents dans un appartement qui se trouve dans le même camp que celui de son supposé bourreau». Une fois au SED, M. Ndong aurait été entendu une première fois par les enquêteurs et une seconde fois en présence des parents de la victime supposée et sera ensuite placé en garde à vue. Sa famille aurait aussitôt entamé des démarches auprès des plaignants pour un arrangement à l’amiable. Malheureusement, le dimanche matin, il aurait été retrouvé mort dans sa cellule. Sa famille sera plus tard informée que leur fils s’est suicidé, une thèse qu’elle rejette catégoriquement.

Precedent1 de 5
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Lire la suite

ABK ACTU

⏯️ Boney Philippe: « Le ministre Ngoh Ngoh est à la tête de ceux qui veulent plomber la CAN2022 au Cameroun »

Journaliste des sports Camerounais reconnu pour sa liberté de ton, Boney Philippe était l’invité de la matinale d’ABK Matin pour commenter le récent renvoi de la Coupe d’Afrique des Nations 2021.

Publié

Le

Pour réécouter en intégralité l’interview de Boney Philippe à propos du renvoi de la CAN2021 en 2022, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous, quelques phrases choc entendues lors de cette interview

 »La décision de la CAF ne me surprend pas. La surprise aurait été que les dates soient maintenues. »

« Même s’il n’ y avait pas report, il se serait posé le problème des infrastructures et des chantiers à terminer. Si à Douala, le stade de Japoma est achever, à Yaoundé, le stade Olembé traîne encore le pas »

 »Pour la CAN, le stade principal que tout le monde entier a envie de découvrir c’est le stade Paul Biya malheureusement, il n’est pas réalisé à 80% et le dire n’est pas être ennemi de la République. A Garoua, le stade est peut-être terminé, mais le hôtels non. Et là je ne parle que d’infrastructures. Côté santé, le coronavirus est venu montrer combien notre système est faible. Et pourtant, on avait vanté le plateaux techniques »

« Le soucis des ces autorités n’est pas que la CAN se tienne au Cameroun. Je parlerai comme le Pr. MESSANGA , il y’a comme un complot scientifique »

« A Olembé vous avez les prestataires sont tout le temps changés. Comment voulez-vous que ça marche? Quand les budgets sont énormes et injustifiés ? On en est à près de 310 milliards juste pour le stade d’Olembé, en dehors de stades annexes et les différentes pénétrantes. »

« Il ne faut pas croire en les autorités camerounaises. Le soucis des ces autorités n’est pas que la CAN se tienne au Cameroun. Je parlerai comme le Pr. MESSANGA , il y’a comme un complot scientifique »

« Ceux qui informent le président de la République sont des menteurs »

« Ceux qui veulent plomber la CAN au Cameroun ont à leur tête le ministre Ngoh Ngoh »

« Ceux qui informent le président de la République sont des menteurs, puisqu’il ne va pas sur le terrain et ça nous rappelle l’histoire du comice agropastoral d’Ebolowa »

« Oui il y’a une raison liée au Covid-19, mais il y’a aussi des arrangements entre la CAF et certaines autorités…je préfère arborer l’étiquette d’antipatrioteque que de me taire face à des scandales qu’on observe dans notre pays »

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES