Nos réseaux sociaux

SANTÉ & BIEN-ÊTRE

đź”´ Bien ĂŞtre: Bien choisir votre matelas peut vous sauver la vie

ĂŠtes-vous Ă  la recherche d’un nouveau matelas ? Mais lequel choisir ? Si vous ĂŞtes perdu dans votre recherche, vous ĂŞtes au bon endroit.

Publié

Le

Le choix de votre matelas est très important pour votre santé.

1. La morphologie et le soutien

Le premier critère de choix pour un matelas est la morphologie de l’utilisateur. En effet, les besoins en soutien sont diffĂ©rents en fonction de la morphologie de l’utilisateur. Le matelas doit ĂŞtre ni trop ferme, ni trop souple afin de maintenir la colonne vertĂ©brale droite et donc Ă©viter les douleurs au niveau du dos. Pour les personnes souffrant de problèmes de dos, un soutien ferme est recommandĂ©. Le besoin en fermetĂ© d’un matelas varie en fonction de la corpulence de l’individu. DĂ©couvrez ci-dessous le niveau de fermetĂ© qui vous correspond.

Si vous dormez Ă  deux, il faut prendre compte la fermetĂ© la plus Ă©levĂ©e selon le poids/taille de chacun. Le corps accepte une fermetĂ© plus dure que nĂ©cessaire alors qu’il n’apprĂ©cie pas un soutien trop ‘mou’, c’est pourquoi il faut prendre selon la fermetĂ© la plus forte du couple. Vous pouvez Ă©galement opter pour un matelas Ă  double fermetĂ©.

  1. La taille du matelas
    La taille du matelas se dĂ©cide en fonction de votre taille et de l’espace que vous avez dans votre chambre. La taille standard d’un matelas une personne est 90×190 cm. Si vous ĂŞtes grand(e),privilĂ©giez une longueur de 200 cm. Pour un matelas de 2 personnes, les tailles standards sont 140×190 et 160×200. Mais il existe de nombreuses tailles disponibles, et Ă©galement la possibilitĂ© de commander un matelas sur mesure.
    Pour choisir un matelas à la bonne taille, il faut que le matelas soit minimum 15 à 20 cm plus grand que les personnes qui y dorment. Le confort dans un lit est plus élevé si l’espace pour dormir est plus grand.
  2. La technologie du matelas
    La technologie ou suspension d’un matelas correspond au coeur de ce dernier. C’est l’Ă©lĂ©ment principal qui praticipe grandement au maintien de votre corps et de votre colonne vertĂ©brale. 4 technologies se distinguent : La mousse, le latex, les ressorts ensachĂ©s et la mousse mĂ©moire de forme. Il n’y a pas spĂ©cifiquement de technologie supĂ©rieure Ă  une autre, chacune peut ĂŞtre la plus adaptĂ©e Ă  vos besoins, tout dĂ©pend de vos attentes. DĂ©couvrez les caractĂ©ristiques de ces technologies de matelas.

2- Les types de matelas

Matelas mousse : 

Les matelas en mousse sont les plus répandus sur le marché. Ils s’adaptent bien aux différentes morphologies. La matière première ayant un coup attractif, le rapport qualité/prix des matelas en mousse est idéal. Notamment pour les petits budgets ou des matelas pour enfants.

Matelas latex : 

Les matelas en latex possèdent une bonne aĂ©ration dĂ»t aux alvĂ©oles, ce qui favorise l’hygiène. Ce sont aussi des matelas idĂ©als pour les personnes souffrant d’allergies. Cette matière anallergique dĂ©truit les bactĂ©ries Ă  son contact. Les cellules du latex sont si fines qu’elles empĂŞchent Ă©galement la prolifĂ©ration des acariens. Le matelas latex possède une durĂ©e de vie souvent plus longue de part sa rĂ©sistance.

Matelas ressorts : 

La meilleure caractéristique des ressorts ensachés est l’indépendance de couchage qu’ils offrent au matelas. Avec ces ressorts, les mouvements de votre partenaire, qui bouge à côté de vous, ne seront pas ressentis. Vous pourrez dormir sans crainte d’être réveillé par votre conjoint(e). Les ressorts permettent également une excellente aération du matelas.

Matelas mémoire de forme : 

Le matelas mémoire de forme s’adapte à votre corps et aux différentes positions que vous prenez durant la nuit. Il permet donc un très grand confort de couchage, et permet ainsi d’alléger les points de pression et d’améliorer la circulation sanguine. Cette technologie est thermosensible, elle est donc déconseillée si vous avez tendance à avoir chaud la nuit. Vous bougez ainsi moins durant la nuit et bénéficiez de ce fait d’un sommeil plus profond et plus récupérateur.

3- L’accueil du matelas : le confort

L’accueil du matelas dĂ©signe un certain nombre de couches de garnissage qui sont ajoutĂ©es pour augmenter le confort du matelas. Plus il y a de couches, plus le matelas sera moelleux et confortable. Le choix de l’accueil dĂ©pend principalement de vos goĂ»ts. Un accueil dynamique, qui a peu de garnissage donne un effet tonique, dur. Ă€ l’inverse, un accueil moelleux, voire très moelleux offre une sensation d’enveloppement (effet cocooning). Un accueil confortable se situe entre les deux, ni trop dur, ni trop mou.

4- L’hygiène du matelas

Avant d’acheter un matelas, il faut vĂ©rifier s’il a bien subi un traitement anti-acarien et antibactĂ©rien afin d’éviter les allergies, l’asthme ou l’eczĂ©ma. De plus, privilĂ©giez les matelas fabriquĂ©s en France respectant les normes en vigueur, gage de qualitĂ©.

5- L’indĂ©pendance de couchage

Si vous dormez à deux, il faut que le matelas propose une bonne indépendance de couchage. Les mouvements de l’un ne doivent pas déranger l’autre. Ce critère vous permettra de ne pas vous faire réveiller par votre conjoint(e) et améliore votre qualité de sommeil et votre bien-être. Un avantage décisif si votre partenaire a tendance à souvent bouger. Un matelas ressorts ensachés est un bon choix car il offre une très bonne indépendance de couchage. Les ressorts sont ensachés individuellement, ils sont donc indépendants les uns des autres.

Marie LĂ©onny SEN

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SANTÉ & BIEN-ÊTRE

⏯️ Emmanuel NNOUK : « C’est pas facile de sortir du tabagisme, j’ai Ă©chouĂ© 5 fois avant d’y arriver »

Emmanuel NNOUK, Dr en Ă©lectronique, ancien fumeur, auteur du livre « La vie sans tabac… Pour en finir avec l’esclavage »

Publié

Le

Par

Pour réécouter en intégralité l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes recueillies lors de cette interview:

 » C’est Ă  l’issue d’une longue pĂ©riode de tabagisme que j’ai arrĂŞtĂ©. J’ai voulu partager mon expĂ©rience avec d’autres dans mon livre. « 

 » Ce serait l’idĂ©al de ne pas commencer Ă  fumer mais avec le phĂ©nomène de drogue c’est très difficile. Il faut noter que c’est Ă  l’âge de la pubertĂ© soit Ă  partir de 15ans que les jeunes commencent Ă  fumer.’

Lire la suite

SANTÉ & BIEN-ÊTRE

⏯️ Benoît NKAMA : « Le lupus, une pathologie inflammatoire chronique auto-immune »

BenoĂ®t NKAMA est kinĂ©sithĂ©rapeute, trĂ©sorier de l’association de sensibilisation contre le lupus.

Publié

Le

Par

Pour réécouter en intégralité l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes recueillies lors de cette interview:

 » Le lupus est une maladie pluridisciplinaire. Notre système humanitaire s’attaque Ă  ses propres tissus. « 

Avec les avancĂ©es dans le santĂ©, le lupus est passĂ© de l’Ă©tat mortel Ă  l’Ă©tat chronique. Les symptĂ´mes sont multiples, Ils varient et se dĂ©veloppent d’une personne Ă  une autre.

 » Le stress, l’exposition au soleil, la grossesse peuvent provoquer le lupus. On ne peut en guĂ©rir mais on peut vivre avec le lupus. « 

 » Les femmes sont les plus exposĂ©es. Le traitement mĂ©dicamenteux s’accompagne d’une bonne hygiène alimentaire. « 

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES