Nos réseaux sociaux

CULTURE & SOCIÉTÉ

đź”´ Mode: Voici comment conserver l’Ă©clat de votre tissu pagne

Vous n’êtes pas sans savoir qu’il existe plusieurs qualités de pagnes sur le marché. Il est donc conseillé avant tout achat de pagne d’appliquer la langue sur le pagne. S’il est salé, le pagne est de mauvaise qualité et va commencer à se délaver après quelques lavages.

Publié

Le

Voici donc quelques astuces pour conserver l’Ă©clat de son tissu pagne. Lorsque vous lavez votre pagne pour la première fois, il vous suffit, pour qu’il garde son Ă©clat, d’utiliser :

1- Le jus de citron

Il sert non seulement à fixer les couleurs du pagne mais aussi à débarrasser ce dernier de toutes mauvaises odeurs tout en conservant son éclat.

2- L’eau salée

Ce processus consiste à mettre dans l’eau du lavage, une importante quantité de sel (une cuillère à soupe de sel pour un demi litre d’eau).
Il suffit de laver par la suite sans se soucier que le savon ne mousse pas et que le pagne ne se déteigne.

3- Vinaigre blanc

Dans cette astuce, il suffit de laisser tremper le pagne dans un récipient rempli d’eau où cinq cuillères à café de vinaigre blanc ont été ajoutées au préalable. Ce mélange permet alors de fixer la couleur sans que celle-ci ne change.

4- Le glaçon

Il sert à décoller les objets collants qui sont sur le pagne comme le chweengum. Il suffit d’appliquer des glaçons sur la partie et attendre que la glace se fonde.

Pour éviter que votre pagne déteigne rapidement, il y a des mesures à prendre pour le conserver :

  • Eviter d’étaler le pagne pendant longtemps au soleil
  • Eviter de chaque fois laver le pagne
  • Rincer le pagne avec de l’eau propre
  • Le fer Ă  repasser Ă  haute tempĂ©rature fragilise le pagne.

Avec ces quelques astuces, vous pourrez garder vos pagnes très longtemps avec son état nouveau.

Marie LĂ©onny SEN

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CULTURE & SOCIÉTÉ

⏯️ AurĂ©ole Tchoumi : « Oui Ă  la task force mais non Ă  l’illĂ©galitĂ© dans la passation des marchĂ©s »

Auréole TCHOUMI est journaliste chroniqueur politique et social permanent de la matinale.

Publié

Le

Par

Pour réécouter en intégralité l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes recueillies lors de cette interview:

 » Une petite investigation nous permet de comprendre que la dame qui s’apprĂŞte Ă  jouir de 2milliards 929 millions FCFA n’en n’a pas qualitĂ©. Oui Ă  la task force mais non Ă  l’illĂ©galitĂ©. »

 » La transparence dans le processus voudrait que tout le monde soit libre de postuler pour ce marchĂ© mais on se rend compte qu’il y a eu du grĂ© Ă  grĂ©. Mais Mr Ngoh Ngoh le fait de manière illĂ©gale. »

Il y a des choses assez louches qui se passent. Dans un pays où on traverse les moments difficiles, il a écrit au ministre de la santé, pourquoi le premier ministre est exclu de cette affaire ? Le ministre de la santé est le patron de tous les cabinets médicaux, pourquoi lui imposer des cabinets sans véritable point de repère ? »

 » Ce qui se passe Ă  BangangtĂ© c’est que des gens veulent prouver Ă  Niat qu’il est temps pour eux de gĂ©rer les affaires de cette commun. Certains pensent que le nom de Éric Niat vient de YaoundĂ© mais c’est faux! Mr Niat a tout simplement le profil de l’emploi, il a du poids dans la localitĂ©. On le connait, on l’a vu Ă  l’Ĺ“uvre sur le terrain mais qui connait Mme Nana? »

 » Concernant l’affaire Survie Cameroun, je ne croirais jamais Ă  cette affaire de bug. Certains Mrcistes veulent diaboliser Penda Ekoka, ça vole très bas. On n’a pas de bon mĂ©diateur au Cameroun ! J’avais pensĂ© au patriarche Albert Nzongang ou un autre qui pouvait mettre les deux parties ensemble pour une mĂ©diation. »

Propos retranscrits par Carine Hzeume

Lire la suite

CULTURE & SOCIÉTÉ

⏯️ Christelle Mouen : « Le chômage technique, le congé annuel et de maternité peuvent conduire à une rupture de contrat »

Christelle Mouen est cadre des services administratifs Ă  la DĂ©lĂ©gation RĂ©gionale du Travail et de la SĂ©curitĂ© Sociale du Littoral. Elle Ă©tait l’invitĂ© de la matinale sur ABK Radio au micro d’Achille Assako.

Publié

Le

Par

Pour réécouter en intégralité l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes recueillies lors de cette interview:

 » Certains travailleurs comme employeurs sont encore ignorants de leurs droits. Le contrat de travail est un arrangement, un échange. « 

 » Le contrat Ă  durĂ©e dĂ©terminĂ©e est limitĂ© et peut tenir compte de la rĂ©alisation d’un projet. Tandis que le contrat a durĂ©e indĂ©terminĂ©e peut ĂŞtre rompu Ă  tout moment. Le contrat se nĂ©gocie, c’est du donnant donnĂ©, selon les compĂ©tences de tout un chacun. « 

Il y a des grilles salariales qu’on peut consulter et maitriser avant nĂ©gociation.

 » Au Cameroun le droit du travail n’exige pas qu’un contrat doit ĂŞtre Ă©crit . Toutefois, un contact verbal peut avoir des documents de preuves tel qu’un bulletin de paie. Des documents qui peuvent aider en temps de conflit. »

Le chômage technique, le congé annuel, le congé de maternité peuvent conduire à une rupture de contrat. La rupture de contrat varie selon le type de contrat en lui même.

 » Conseil, contrĂ´le et conciliation sont les trois termes qui lient l’administration au demandeur qui peut ĂŞtre l’employeur ou le travailleur. »

 » Il est toujours bon qu’un contrat de travail soit matĂ©rialisĂ© afin de prĂ©venir tout conflit. Le contrat de travail Ă©crit n’est pas timbrĂ©, chaque partie garde une copie après signature. »

Propos retranscrits par Carine Hzeume & Laure Manga

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES