Nos réseaux sociaux

L'INFO EN 89 SEC.

☕ L’info en 89 secondes du 04 Août 2020

Publié

Le

Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Remous: Le Roi des Bamendjou, somme le Préfet des Hauts-Plateaux, Yampen Ousmanou de retirer sa mise en garde.

Le 30 juillet 2020 les avocats de Jean Rameau Sokoudjou, autorité traditionnelle ont adressé, une lettre au préfet pour contester sa correspondance du 24 juillet 2020, et lui exiger par ailleurs un dédommagement symbolique pour les préjudices subis par leur client dans son territoire de commandement traditionnel.

Les conseils du Roi constitué de Me Hyppolyte Meli et Me Serge Emmanuel dans leur courrier contestent  la lettre de du préfet Yampen Ousmanou, et réclament une notification individuelle, en ajoutant  que leur client n’a découvert la lettre dont il était le destinataire que sur les réseaux sociaux. Il exige par ailleurs le retrait administratif immédiat de sa mise en garde et le «dédommagement symbolique de SM J.R.P Soukoudjou pour tous chefs de préjudices subis dans le ressort territorial de son commandement traditionnel, et à l’extérieur de celui-ci du fait de la publicité ayant entourée la mise en garde contestée».

Les conseils de Sa Majesté Sokoudjou relèvent que la mise en garde publiée n’est pas encore soumise à la formalité de notification individuelle, et mérite de l’être, accompagnée du rapport qui vous informe de la tenue le 18 juillet 2020 de la réunion de concertation politique non déclarée qui le motive et justifie son intervention 

Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABK ACTU

☕ L’ Info en 89 secondes du 28 Septembre 2020

Publié

Le

Precedent1 de 13
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Opération Bamenda Clean : Le Barreau du Cameroun dénonce les abus des Forces de Maintien de l’Ordre sur les populations.

L’opération «Bamenda Clean» est en cours dans la capitale régionale du Nord-Ouest depuis le 7 septembre 2020. Une opération lancée par l’armée après une série d’assassinats de civils et des éléments des forces de défense et de sécurité par des présumés séparatistes. Mais aussi des vols, pillages, braquages de banques et magasins. Seulement, moins de deux semaines après le lancement de l’opération, des membres du Barreau du Cameroun expriment leurs inquiétudes. Dans une correspondance au procureur général près la Cour d’Appel du Nord-Ouest, Me Mbah Eric Mbah, représentant du bâtonnier de l’Ordre des avocats dans la région du Nord-Ouest, et Me Akum Michael Nche, membre du conseil de l’Ordre des avocats du Cameroun et trésorier national du Barreau, dénoncent les abus des Forces de Maintien de l’Ordre sur les populations. «L’opération Bamenda clean sur le terrain est largement caractérisée par des intimidations, extorsions, agressions et tortures, arrestations illégales et détentions dans des endroits secrets, ce qui porte une atteinte grave au respect et à la protection des droits de l’homme. » disent-ils.

Precedent1 de 13
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Lire la suite

L'INFO EN 89 SEC.

☕ L’ Info en 89 secondes du 25 Septembre 2020

Publié

Le

Precedent1 de 12
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Un SDF succombe à ses blessures à Douala

Le corps sans vie du nommé Aboubakar, âgé d’environ 40 ans  a été découvert  tôt ce matin au lieu dit terminus dans le 3e arrondissement de la ville de Douala. L’homme très malade était interné dans une formation hospitalière pour cause de blessures à la jambe droite. Ce sans domicile fixe a trouvé la mort dans la nuit de jeudi à vendredi et ce sont les commerçants qui ont découvert sa dépouille ce matin.

Precedent1 de 12
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES