Nos réseaux sociaux

ABK ACTU

Consultation et soins de santé gratuit pour les orphelins de la ville de Douala

Des consultations, en passant par des examens d’ophtalmologie et buccodentaires totalement gratuits, les jeunes orphelins de la ville de Douala seront aux petits soins le 03 octobre prochain.

Publié

Le

C’est une petite bataille dans la grande guerre engagée par l’association Youth and Children for Development qui organise « une journée santé pour orphelins » à l’hôpital protestant CEBEC de BONABERI le 03 octobre pour le bien-être des jeunes orphelins. Une initiative salutaire à la veille de la rentrée scolaire 2020-2021 marquée par la covid-19.

Si les difficultés causées par la pandémie sont rudes, l’accès aux soins sanitaires n’a pas été épargné. Raison pour laquelle les responsables de l’association veulent s’assurer que chaque orphelin qui regagnera le chemin de l’école le 05 octobre prochain soit en santé.

 » Au cours de la campagne gratuite de samedi prochain, nous effectuerons des consultations générales, ophtalmologiques, bucco-dentaires à tous les enfants orphelins qui ont été recensés »

Narcisse Feukam Todem, Pasteur/Président associatif

La journée est ouverte à tout orphelin de façon générale et ceux des orphelinats en particulier sont attendus. Les enfants auront droit aux services de médecine générale, des services d’ophtalmologie et des services buccodentaire qui seront offerts par des médecins spécialiste, des infirmiers et des laborantins.

Pour participer à cette journée, il vous suffit juste de contacter les responsables de l’association au numéro de téléphone: (237) 677 203 533 – 697 838 818  Mail: ychildrenfordevelopment@gmail.com

Facebook: Youth and Children for Développement.

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABK ACTU

⏯️ Jules Benga Nseke: « Le gros problème de CAMAIRCO c’est le mauvais casting de ses directeurs généraux »

Jules Benga Nseke est Président Exécutif national du Syndicat des travailleurs des transports aériens du Cameroun. il a été reçu en invité dans notre matinale d’informations par Achille Assako.

Publié

Le

Par

Pour réécouter en intégralité l’interview de Jules Benga Nseke, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes de Jules Benga Nseke recueillies lors de cette interview:

« Un commandant de bord qui ne parle pas à son co-pilote, n’est pas sûr d’arriver à destination. Comme l’a dit le Ministre des transports, s’il faut changer 1000 directeurs géneraux pour trouver le bon Directeur Général afin que Camair-Co vive, nous le ferons! Plusieurs directeurs généraux précédents n’avaient pas le bon profil type … Mais je vous rassure que ceux qui sont actuellement à la tête de Camair-Co sont des spécialistes dans l’aviation. »

 »L’année 2020 a eté compliquée pour le secteur du transport aérien…Et pour 2021, nous souhaitons qu’il y ait du changement dans ce secteur, notamment pour Camairco. »

« Aujourd’hui on peut parler aviation avec des professionnels de l’aviation. Le Directeur Général a une mission et il se doit de l’accomplir… »

« Il y’a des employés à Camair-Co qui ne font rien mais qui sont payés »

« Camair-Co depend de l’autorité aéronautique du Cameroun et non de la Présidence de la Republique du Cameroun »

 »Aucun camerounais n’a jamais créé une compagnie aérienne de catégorie 1″

Jules Benga Nseke

« Camair-Co est une compagnie viable; elle peut être un centre de profits pour l’Etat Camerounais. C’est l’instrument désigné du transport aérien au Cameroun. »

Transcriptions: Laila Djamilatou et Laure Manga

Lire la suite

ABK ACTU

⏯️ Fridolin Nke : »Les recteurs des universités camerounaises doivent être élus »

Dr Fridolin Nke est PhD, universitaire, philosophe et « expert en discernement ». Il a été reçu en interview dans notre matinale d’information sociopolitique.

Publié

Le

Par

Pour réécouter en intégralité l’interview de Fridolin Nke dans ABK MATIN, cliquez sur le lien ci-dessous

Ci-dessous, quelques attitudes de Fridolin Nke saisies lors de cette interview:

« Fondamentalement, il faudrait qu’il y ait une nouvelle gouvernance à l’université. Si nous voulons que ce pays se développe et que les enseignements soient bien dispensés, il faudrait commencer par améliorer le cadre de nos universités. J’aimerais qu’on institutionnalise les élections des recteurs des universités au Cameroun. »

« Le Professeur ABOYA MANASSE n’a absolument jamais menti sur son âge ou ses diplômes »

« L’après Paul Biya est un livre dont le contenu n’est pas encore fixé. Ce sera une surprise et en tout cas, ce sera un ensemble de chroniques de la fin de règne du président »

Transcriptions: Laila Djamilatou et Laure Manga

Lire la suite

on air

Podcast

Facebook

replay

LES PLUS POPULAIRES