Nos réseaux sociaux

SANTÉ & BIEN-ÊTRE

đŸ”” SANTÉ: Et si le cancer du sein vous Ă©tait expliquĂ© ?

Publié

Le

Le docteur ANANGA NOAH est anatomo-pathologiste Ă  l’hĂŽpital gĂ©nĂ©ral de Douala. Il nous fait un focus sur le cancer du sein, nous prĂ©sentant les causes, les manifestations et les modes de guĂ©rison de cette tueuse silencieuse.

Le cancer du sein c’est un cancer qui arrive au niveau du sein. Le cancer c’est une maladie caractĂ©risĂ©e par une multiplication anormale des cellules dans l’organisme, une multiplication qui va entrainer la mort du patient ou de la patiente si rien n’est fait.

Il y a des caractĂ©ristiques Ă  cette multiplication, c’est une multiplication qui va aboutir tĂŽt ou tard Ă  la formation d’une masse, d’un nodule, d’une boule qui va grandir et produire des cellules qui vont dĂ©truire les tissus avoisinants. Lorsqu’on a cette destruction, il y a un envahissement des tissus autour et pendant cet envahissement il va y avoir des douleurs, si c’est au niveau de la peau on peut avoir des plaies qui ne vont plus facilement guĂ©rir. C’est cet envahissement qui va faire que ces cellules se retrouvent dans la circulation sanguine et Ă  ce moment elles peuvent se retrouver dans n’importe quel autre organe dans l’organisme. Donc si rien n est fait on va aboutir Ă  la mort.

Quand ça prend origine au niveau du sein on va dire qu’on a un cancer du sein. Alors qu’est ce qui se passe au niveau du sein ?

On va un peu parler de l’anatomie du sein, au niveau du sein nous avons la peau et en dessous de la peau nous avons le tissu qu’on appelle le tissu mammaire qui est fait essentiellement de graisse et de glandes ce sont ces glandes qui vont secrĂ©ter le lait avec lequel la femme va nourrir son bĂ©bĂ© lorsqu’elle accouche. La plupart des cancers du sein vont naĂźtre Ă  partir des tissus de la glande mammaire Ă  plus de 98%. Mais il arrive parfois que le cancer arrive Ă  partir de la graisse. Il arrive aussi que le cancer commence au niveau de la peau, la peau du mamelon ou sur n’importe oĂč de la peau qui est sur le sein.

Les causes ?

Pour ce qui est du cancer du sein on ne parle pas vraiment de causes mais de facteurs de risques. Il y a des paramĂštres, des choses qu’on n’a a constatĂ© que quand une femme Ă  ça il est trĂšs possible qu’elle fasse un cancer du sein. Tous ces facteurs de risques vont aboutir Ă  ce qu’on appelle une mutation gĂ©nĂ©tique. Cela signifie que nous avons notre ADN ou il y a plusieurs gĂšnes ce sont les gĂšnes qui dĂ©finissent le caractĂšre que nous avons c’est-Ă -dire la taille qu’on va avoir, la corpulence etc. Et puis maintenant dans ces gĂšnes la des gĂšnes qui vont devenir anormaux et font que les cellules commencent Ă  se multiplier de maniĂšre anormale. Par exemple on n’a constatĂ© dans les familles que lorsqu’une femme a un cancer du sein, la plupart de ses filles vont faire le cancer du sein. Ce n’est pas systĂ©matique, ni hĂ©rĂ©ditaire mais ça un caractĂšre familial. Donc quand une femme a un cancer du sein si sa fille a le mĂȘme gĂšne du cancer du sein, on n’a constatĂ© que cette derniĂšre fera plus facilement le cancer, mais Ă  un Ăąge plus jeune que l’ñge auquel sa mĂšre a fait un cancer du sein.

Autre chose il y a deux facteurs qui favorisent l’apparition de tous les cancers c’est premiĂšrement l’alcool et donc l’alcoolisme. Quand on parle de l’alcool ce n’est pas le fait de boire un verre de temps en temps c’est vraiment l’alcoolisme des personnes qui vont prendre des bouteilles et des bouteilles pendant plusieurs jours plusieurs annĂ©es. Il y a Ă©galement la cigarette. Et quand on parle de cigarette, c’est le fait qu’on aspire par les voies aĂ©riennes donc le nez et parfois la bouche des fumĂ©es par les cigarettes ou par autre chose. Quand je parle d’autres choses par exemple on n’a des mĂ©tiers oĂč on aura la fumĂ©e permanemment, par exemple nos mamans qui braisent le poisson chaque soir elle est au feu avec les vapeurs du feu qui vont apparaitre on n’a Ă©galement le mode de vie oĂč on utilise le feu de bois pour la cuisine avec beaucoup de fumĂ©e parfois. Ce sont les facteurs qui vont exposer ces personnes parce que ces fumĂ©es vont parfois ĂȘtre ingĂ©rĂ©es et faciliter l’apparition des mutations gĂ©nĂ©tiques qui peuvent aboutir au cancer.

En dehors de ça il y a certains gĂšnes qu’on n’a identifiĂ© lesquels lorsqu’un patient en possĂšde qui va finir par faire un cancer du sein. Dans les pays dĂ©veloppĂ©s ils ont en terme de diagnostique la possibilitĂ© de mettre en Ă©vidence ces gĂšnes, de les rechercher dans les familles. Certains ont suivi l’histoire de la cĂ©lĂšbre actrice amĂ©ricaine AngĂ©lina jolie qui s’est faite enlever les deux seins parce que justement on n’a fait ce test chez elle et on n’a retrouvĂ© qu’elle avait des facteurs gĂ©nĂ©tiques qui la prĂ©disposait Ă  faire un cancer du sein. Mais chez nous ce dĂ©pistage n’est pas encore courant bien que ce soit possible. Donc voila un peu les facteurs de risques pour le cancer du sein.

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABK ACTU

âŻïž ElĂ©onore Mbongue Njoh : « Le don de sang devrait ĂȘtre comme un acte civil au Cameroun »

ElĂ©onore Mbongue Njoh est PrĂ©sidente de Mother’s Heart une association de donneurs de sang bĂ©nĂ©voles.

Publié

Le

Par

Pour rĂ©Ă©couter en intĂ©gralitĂ© l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes recueillies lors de cette interview:

Mother’s Heart est une association de donneurs de sang bĂ©nĂ©voles. Le dĂ©clic c’est la perte d’une membre par manque de sang.

Concernant la cĂ©lĂ©bration de la journĂ©e du don de sang, nous avons une cible qui est le parcours Vitaa oĂč nous avons fait la sensibilisation par rapport au don de sang.

On ne peut pas dire que le sang est revendu dans les hĂŽpitaux. Les gens sont rĂ©ticents parce qu’il n’y a pas de bonne information. On ne vend pas le sang. La sensibilisation permet qu’on dise au gens ce qui se passe.

Depuis 2015 c’est des centaines de poches de sang( 800 Ă  1000) collectĂ©es par notre association.

Dans tous les centres de santĂ© il y aura une activitĂ© de collecte de sang. Il faudrait que chacun proche d’un hĂŽpital puisse contribuer au don de sang. Pour ceux qui ne pourront pas aujourd’hui vous pourrez le faire samedi au parcours Vitaa.

Avant le don de sang, il y’a un entretien pour dĂ©terminer si vous ĂȘtes Ă©ligible et s’il est possible de prendre votre sang

Pour la journĂ©e du don du sang, c’est calme partout, ça aurait Ă©tĂ© diffĂ©rent, on aurait vu des mobilisations et tapages si c’Ă©tait le SIDA ou une autre cause. On a besoin que le ministĂšre de la santĂ© publique nous accompagne.

Propos retranscrits par Carine Hzeume, LaĂŻla Djamilatou & Laure Manga

Lire la suite

SANTÉ & BIEN-ÊTRE

âŻïž Louis Marie Kakdeu : « Dire que le tabac tue dĂ©veloppe un aspect pervers et des envies de dĂ©fiance auprĂšs des consommateurs »

Louis Marie Kakdeu est Dr PhD, universitaire, enseignant et chercheur. Il intervient réguliÚrement en tant que consultant permanent dans notre matinale.

Publié

Le

Par

Pour rĂ©Ă©couter en intĂ©gralitĂ© l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes recueillies lors de cette interview:

Au Cameroun on estime 1,1 millions de personnes qui s’adonnent au tabac, 720 mille personnes parlant de la consommation de la cigarette. Selon une Ă©tude menĂ©e sur les Ă©lĂšves, On dĂ©couvre que 4% ont dĂ©jĂ  goĂ»tĂ© Ă  la cigarette et 2% sont des fumeurs rĂ©guliers.

La consommation du tabac est faite par besoin d’appartenance, une espĂšce de besoin d’Ă©mancipation. C’est un signe d’accomplissement de fumer une forme de Tabac pour ces personnes.

On joue sur le spectre de la mort et ça dĂ©veloppe un aspect un peu pervers. Ça dĂ©veloppe des envies de dĂ©fiance auprĂšs des consommateurs de mettre en avant l’aspect mortel de la chose.

On a observĂ© la hausse du prix de la cigarette pour lutter contre la consommation de ce produit, mais la victoire de ce combat est encore trĂšs loin voir perdue d’avance.

Aujourd’hui on trouve des vertus au Tabac et je ne m’Ă©tonnerait pas que dans un pays comme le Cameroun on en vienne Ă  lĂ©galiser ce phĂ©nomĂšne qui est dĂ©jĂ  tolĂ©rĂ© dans d’autres pays du monde.

Le dĂ©bat sur les morts dues au tabac sont en cours Ă  travers le monde, le dĂ©bat se limite Ă  l’implication du tabac et ses effets nĂ©fastes sur la santĂ©, on ne peut prouver qu’avec des personnes Ă  comorbiditĂ© rĂ©duite.

Aujourd’hui on trouve une vertu au tabac, certains pays sont au niveau de lĂ  lĂ©galisation des consommations du cannabis et autres drogues et avec l’influence mondiale, le Cameroun pourrait un jour s’aligner dans cette mouvance.

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES