Nos réseaux sociaux

ABK ACTU

đź”´ Elan de coeur: Une vingtaine de patients incapables de payer leurs factures Ă©largis Ă  l’hĂ´pital Laquintinie

Le Ministre Malachie MANAOUDA vient d’ordonner la libĂ©ration des patients internĂ©s Ă  l’hĂ´pital Laquintinie de Douala, qui jusqu’ici n’avaient pas pu solder leurs factures.

Publié

Le

Sous haute instruction du ministre de la SantĂ© Publique, le Pr Noel Essomba, directeur de l’hĂ´pital Laquintinie a libĂ©rĂ© ce 02 Janvier une vingtaine d’indigents qui jusqu’ici n’ont pas pu solder leurs factures après avoir reçu les soins.

Les services concernés sont entre autre : pédiatrie, gynécologie, et CMR (centre de prise en charge des patients bénéficiant des soins respiratoires).

Indigence

Quant aux critères, le service des affaires sociales de l’hĂ´pital Laquintinie qui a de l’expertise dans la qualification des indigences, a rĂ©pertoriĂ© et identifiĂ© qui remplit le critère d’indigence en fonction des reformes mises en place par le ministère de la SantĂ©.

Malachie Manaouda

Cette opĂ©ration n’est pas la première du genre et s’inscrit dans la politique d’humanisation des hĂ´pitaux telle que souhaitĂ©e par le Ministre de la SantĂ© Malachie MANAOUDA. Le ministre d’après le directeur de l’hĂ´pital Laquintinie, « prend sur lui la charge de solder ces factures qui s’Ă©lèvent Ă  plus de 10 millions cfa ».

Les bĂ©nĂ©ficiaires de cette manne tombĂ©e tout droit du ciel n’ont pas manquĂ©, certains en pleurs de remercier le Ministre de la santĂ© Publique et le directeur de cette formation hospitalière pour ce geste magnanime en guise de bonne annĂ©e.

Cathy Mintsa et Laila Djamilatou

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABK ACTU

đź”´ Football: Mbombo Njoya n’est plus prĂ©sident de la FECAFOOT selon le Tribunal Arbitral du Sport !!!

La Fédération Camerounaise de Football se retrouve une fois de plus sans comité exécutif après la décision du TAS qui annule l’élection du comité exécutif de Décembre 2018.

Publié

Le

Par

C’était la journée la plus attendue du calendrier sportif de ce début d’année 2021 à coté du CHAN 2021.

À 24 heures exactement du début de ce regroupement du football Africain, le Tribunal Arbitral du Sport TAS vient d’annuler l’élection qui avait porté à la tête de la FECAFOOT Seidou MBOMBO NJOYA et son comité exécutif à la suite de la plainte déposée par AS MEIGANGA, notamment par l’Association des clubs de football amateur (Acfac) qui porte en arrière-plan la plainte d’OIympique de Meiganga.

« corruption lors de l’assemblée générale de validation des textes fondateurs le 10 octobre 2018 à Mbankomo »

Les contestataires faisaient état d’actes de corruption lors de l’assemblée générale de validation des textes fondateurs de la Fécafoot le 10 octobre 2018 à Mbankomo, près de Yaoundé.

Il avait également été reproché au Comité de normalisation dirigé par Me Dieudonné Happi, d’avoir violé plusieurs dispositions des statuts de mai 2009 qui étaient en vigueur avant le 10 octobre 2018.

Une nouvelle qui tombe comme une massue sur l’exécutif de TSINGA qui va certainement se porter vers des juridictions supérieures notamment le Tribunal Fédéral Suisse pour tenter d’invalider cette décision.

En attendant, un fait ne manque pas de captiver l’attention des observateurs.

Les noms de tous les membres du comité exécutif de la FECAFOOT ne faisaient pas déjà partie de la liste des personnalités attendues lors de diverses cérémonies de réception en terre camerounaise du président de la FIFA ce 15 Janvier. Un signe?

Lire la suite

ABK ACTU

⏯️ HervĂ© Nkom: « On doit sĂ©curiser notre Ă©tat civil avant les cartes nationales d’identité »

Hervé Emmanuel NKOM est consultant, ex banquier et homme politique.

Publié

Le

Par

Hervé-Emmanuel Nkom

Pour rĂ©Ă©couter en intĂ©gralitĂ© l’interview de HervĂ© Emmanuel Nkom, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous, quelques attitudes de Hervé Emmanuel Nkom saisies lors de cette interview:

« Concernant les difficultĂ©s d’accession Ă  la carte d’identitĂ©, je sais qu’on a l’art de banaliser ce qui est important. Nous avons la carte d’identitĂ© qui doit Ă©voluer au Cameroun. nous avons un gros problème, parce qu’ une carte d’identitĂ© est plus qu’importante dans ce contexte d’insĂ©curitĂ© nationale perpĂ©tuelle. Cette situation cause un ralentissement des activitĂ©s Ă©conomiques; on est donc face Ă  un très gros problème de sĂ©curitĂ©. »

« Concernant les actes de naissance , c’est mĂŞme le document qu’il faut avoir avant les autres; car, c’est cette pièce qui permet de faire une carte d’identitĂ© ou encore un passeport…Il est indispensable pour la sĂ©curité »

« une carte d’identitĂ© est plus qu’importante dans ce contexte d’insĂ©curitĂ© nationale perpĂ©tuelle »

« Selon la logique, le document ultra essentiel Ă  protĂ©ger c’est l’acte de naissance; mais, on se rend compte que pour qu’un camerounais puisse avoir un Ă©tat civil, c’est très compliquĂ©. La solution serait de recommencer tout dès le dĂ©but, c’est Ă  dire arranger premièrement la situation des actes de naissance et ensuite amĂ©liorer les conditions de dĂ©livrance des cartes nationales d’identitĂ©;

« La non possession de documents officiels affecte l’Ă©volution de des citoyens. La question est très importante il s’agit de notre sĂ©curitĂ© collective. »

Transcriptions: Laila Djamilatou

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES