Nos réseaux sociaux

ABK ACTU

⏯️ Hervé Nkom: « On doit sécuriser notre état civil avant les cartes nationales d’identité »

Hervé Emmanuel NKOM est consultant, ex banquier et homme politique.

Publié

Le

Hervé-Emmanuel Nkom

Pour réécouter en intégralité l’interview de Hervé Emmanuel Nkom, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous, quelques attitudes de Hervé Emmanuel Nkom saisies lors de cette interview:

« Concernant les difficultés d’accession à la carte d’identité, je sais qu’on a l’art de banaliser ce qui est important. Nous avons la carte d’identité qui doit évoluer au Cameroun. nous avons un gros problème, parce qu’ une carte d’identité est plus qu’importante dans ce contexte d’insécurité nationale perpétuelle. Cette situation cause un ralentissement des activités économiques; on est donc face à un très gros problème de sécurité. »

« Concernant les actes de naissance , c’est même le document qu’il faut avoir avant les autres; car, c’est cette pièce qui permet de faire une carte d’identité ou encore un passeport…Il est indispensable pour la sécurité »

« une carte d’identité est plus qu’importante dans ce contexte d’insécurité nationale perpétuelle »

« Selon la logique, le document ultra essentiel à protéger c’est l’acte de naissance; mais, on se rend compte que pour qu’un camerounais puisse avoir un état civil, c’est très compliqué. La solution serait de recommencer tout dès le début, c’est à dire arranger premièrement la situation des actes de naissance et ensuite améliorer les conditions de délivrance des cartes nationales d’identité;

« La non possession de documents officiels affecte l’évolution de des citoyens. La question est très importante il s’agit de notre sécurité collective. »

Transcriptions: Laila Djamilatou

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABK ACTU

⏯️ Michel ENYEGUE : « L’ACPMC n’a vu aucun appel d’offre concernant la communication du CHAN ce qui est illégal »

L’objet de notre mission est de pouvoir assurer un marketing au Cameroun qui soit performant d’où l’observance de ce qui est pratiqué pour le comparer aux standards de la profession.

Publié

Le

Par

A l’ACPMC on reçoit tous ceux qui exercent dans le marketing et la communication. Aujourd’hui on a près de 500 membres et la porte reste ouverte pour ceux qui souhaitent adhérer. Pour connaître la stature de tout un chacun on se base sur leurs informations personnelles tel que le parcours professionnel et académique.

Notre rôle c’est de montrer ce que prévoit la loi par rapport à notre profession et d’un point de vue purement légal, au cours de la communication du CHAN2020 on a pas vu d’appel d’offre et les campagnes n’ont été signées par aucune agence au Cameroun.

Les cours du soir offert par L’ACPMC permettent à nos membres d’améliorer leurs connaissances. Chaque jeudi du mois à 19h on a des experts qui viennent aider un certain nombre de nos membres à perfectionner leurs techniques.

L’intégralité de son intervention dans le lien ci-dessous

🎙 Michel ENYEGUE, Membre de l’ACPMC (Association Camerounaise des Professionnels du Marketing et de la Communication)

Lire la suite

ABK ACTU

⏯️ Charles Rollin OMBANG : « La Régionale s’ouvre à son grand public pour permettre que n’importe qui puisse être actionnaire »

Cela entre dans notre politique et notre vision de création d’une banque. Existant depuis 28 ans déjà comme établissement de microfinance de 2e catégorie, il est temps que cet institut évolue en Banque Universelle

Publié

Le

Par

Cela entre dans notre politique et notre vision de création d’une banque. Existant depuis 28 ans déjà comme établissement de microfinance de 2e catégorie, il est temps que cet institut évolue en Banque Universelle. Ceci nous permet d’implémenter une de nos valeurs. Nous n’avons pas peur d’entrer en bourse. Nos résultats devront désormais être publié à la presse et nous voyons en cela une occasion de réaliser une banque millénaire et d’être plus solide.

Insérer les camerounais dans ce projet est très important ça entre dans notre esprit du partage pour que tout un chacun puisse jouir de cette opportunité. Nous voulons avoir 15 milliards de francs de capital pour le confort de notre entreprise afin de permettre aux gens de gagner en action.

🎙 Révérend Charles Rollin OMBANG EKATH, Administrateur, Directeur Général de la Régionale d’épargne et de crédit

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES