Nos réseaux sociaux

ABK ACTU

đź”´ NĂ©crologie: U-Roy le godfather du deejaying n’est plus!

Après l’annonce du dĂ©cès de tonton David qui a dĂ©vastĂ© la communautĂ© reggae Ă  travers le monde, on ne pensait pas retomber d’aussitĂ´t dans le chagrin et le dĂ©sarroi. Mais voici que des nouvelles vraiment tristes nous arrivent de la JamaĂŻque cette fois.

Publié

Le

MĂŞme s’il Ă©tait connu que le godfather du reggae n’allait pas bien depuis un bon moment et qu’il enchainait les allĂ©s et retours entre la JamaĂŻque et la France, il reste très difficile ce matin d’entendre le dĂ©cès du père du hit « go there natty dread » bien connu par plusieurs gĂ©nĂ©rations de par le monde, au Cameroun en particulier.

Beaucoup le diront, il a changĂ© le cours de la musique et selon mĂŞme certains historiens, le rap viendrait de lui, le deejaying Ă©tait sa crĂ©ation. Avant lui, personne devant un public n’avait essayĂ© cette façon de chanter sur un instrumental. Plusieurs artistes se rĂ©vĂ©leront sur l’Ă®le au dĂ©but des annĂ©es 70 par cette façon de chanter.

URoy, né Ewart Beckford le 21 septembre 1942 à Jones Town en JamaĂŻque, est de 3 ans seulement l’aĂ®nĂ© de Bob Marley. Il est Ă©galement connu sous les noms de « The Originator », « Hugh Roy » ou « Daddy U-Roy  » en raison de son statut de « parrain » du style deejay.

Hugh roy a longtemps dominĂ© les classements des playlists de radio. Les chanteurs de l’Ă©poque ne pouvaient que l’imiter et c’est dans le rang de ceux ci que l’un s’est dĂ©marquer pour devenir son sĂ©rieux rival I-ROY. InfluencĂ©s par lui, beaucoup d’artistes se sont initiĂ©s au deejaying.

U-roy en spectacle – Source: TeachRock

Sa carrière musicale commence rĂ©ellement en 1961 quand il devient DJ de diffĂ©rents Sound Systems. Il travaille ainsi avec King Tubby à l’Ă©poque oĂą il expĂ©rimente le Dub. Avec U-Roy comme DJ, le sound system de King Tubby devient extraordinairement populaire et U-Roy connaĂ®t alors la cĂ©lĂ©britĂ©. Il enregistre pour la première fois Dynamic Fashion Way en 1969. Il travaille par la suite avec Lee Perry, Peter Tosh, Bunny Lee et Lloyd Daley. « Dread Inna Babylon » Ă  la jamaĂŻcaine est l’album qui Ă©tablit dĂ©finitivement le style crĂ©e par U-Roy. C’est aussi son premier vĂ©ritable album, ses premiers titres n’Ă©tant disponibles qu’en formats courts et sur la compilation version Galore de 1973.

Bien moins cĂ©lèbre que nombre de chanteurs et de producteurs, U-Roy est cependant un personnage clĂ© de l’Ă©volution de tout un pan du reggae. En tant que DJ et « toaster », U-Roy devient la figure de proue des sound systems et est directement l’un des pères du raggamuffin et du dancehall.

En fait U-Roy est surtout un singjay qui ajoute ses propres vocaux sur les riddims d’autres artistes qu’ils soient instrumentaux oĂą chantĂ©s. PropulsĂ© sur le devant de la scène en 1970 par John Holt, U-Roy travaille ensuite avec les plus grands producteurs friands de son style unique. Dread in a Babylon en 1975 est le grand classique des dĂ©buts du raggamuffin et un monument du reggae tout court. Jah Son of Africa et Rasta Ambassador en 1977 sont aussi des albums de poids.

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABK ACTU

⏯️ Michel ENYEGUE : « L’ACPMC n’a vu aucun appel d’offre concernant la communication du CHAN ce qui est illĂ©gal »

L’objet de notre mission est de pouvoir assurer un marketing au Cameroun qui soit performant d’oĂą l’observance de ce qui est pratiquĂ© pour le comparer aux standards de la profession.

Publié

Le

Par

A l’ACPMC on reçoit tous ceux qui exercent dans le marketing et la communication. Aujourd’hui on a près de 500 membres et la porte reste ouverte pour ceux qui souhaitent adhĂ©rer. Pour connaĂ®tre la stature de tout un chacun on se base sur leurs informations personnelles tel que le parcours professionnel et acadĂ©mique.

Notre rĂ´le c’est de montrer ce que prĂ©voit la loi par rapport Ă  notre profession et d’un point de vue purement lĂ©gal, au cours de la communication du CHAN2020 on a pas vu d’appel d’offre et les campagnes n’ont Ă©tĂ© signĂ©es par aucune agence au Cameroun.

Les cours du soir offert par L’ACPMC permettent Ă  nos membres d’amĂ©liorer leurs connaissances. Chaque jeudi du mois Ă  19h on a des experts qui viennent aider un certain nombre de nos membres Ă  perfectionner leurs techniques.

L’intĂ©gralitĂ© de son intervention dans le lien ci-dessous

🎙 Michel ENYEGUE, Membre de l’ACPMC (Association Camerounaise des Professionnels du Marketing et de la Communication)

Lire la suite

ABK ACTU

⏯️ Charles Rollin OMBANG : « La RĂ©gionale s’ouvre Ă  son grand public pour permettre que n’importe qui puisse ĂŞtre actionnaire »

Cela entre dans notre politique et notre vision de crĂ©ation d’une banque. Existant depuis 28 ans dĂ©jĂ  comme Ă©tablissement de microfinance de 2e catĂ©gorie, il est temps que cet institut Ă©volue en Banque Universelle

Publié

Le

Par

Cela entre dans notre politique et notre vision de crĂ©ation d’une banque. Existant depuis 28 ans dĂ©jĂ  comme Ă©tablissement de microfinance de 2e catĂ©gorie, il est temps que cet institut Ă©volue en Banque Universelle. Ceci nous permet d’implĂ©menter une de nos valeurs. Nous n’avons pas peur d’entrer en bourse. Nos rĂ©sultats devront dĂ©sormais ĂŞtre publiĂ© Ă  la presse et nous voyons en cela une occasion de rĂ©aliser une banque millĂ©naire et d’ĂŞtre plus solide.

Insérer les camerounais dans ce projet est très important ça entre dans notre esprit du partage pour que tout un chacun puisse jouir de cette opportunité. Nous voulons avoir 15 milliards de francs de capital pour le confort de notre entreprise afin de permettre aux gens de gagner en action.

🎙 RĂ©vĂ©rend Charles Rollin OMBANG EKATH, Administrateur, Directeur GĂ©nĂ©ral de la RĂ©gionale d’Ă©pargne et de crĂ©dit

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES