Nos réseaux sociaux

PEOPLE

⏯️ Aveiro Djess: « J’ai vraiment eu peur de la réaction de Clinton Njié après le titre eyeee »

J’étais invité en tant qu’artiste au mariage de Bassogog. Je suis arrivé, à ma grande surprise Clinton Njié y étais aussi, je me disais qu’il allait se vex (se fâcher), je flippais qu’il devait me faire des kankan ways … Pourtant c’est comme s’il m’attendais, la partie qui dit « j’allume mon téléphone je vois le way de Clinton Njié », il a demandé au DJ de boucler dessus.

Publié

Le

J’étais invité en tant qu’artiste au mariage de Bassogog. Je suis arrivé, à ma grande surprise Clinton Njié y étais aussi, je me disais qu’il allait se vex (se fâcher), je flippais qu’il devait me faire des kankan ways … Pourtant c’est comme s’il m’attendais, la partie qui dit « j’allume mon téléphone je vois le way de Clinton Njié », il a demandé au DJ de boucler dessus.

L’intégralité de son passage à l’antenne dans le lien ci dessous

🎙 Aveiro Djess, Artiste chanteur

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABK ACTU

⏯️ Elie SMITH : « Quand le cardinal Christian TUMI a été kidnappé, il nous disait laissez-les, ce sont les enfants de Dieu »

Elie SMITH est journaliste et secrétaire générale de l’AGC (Anglophone General Conference). Il était l’invité de la matinale au micro de

Publié

Le

Par

Pour réécouter en intégralité l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes recueillies lors de cette interview:

 » Le cardinal Christian TUMI était extrêmement tolérant. Quelque soit ce que vous faisiez, il ne vous en voulait pas. Quand il a été kidnappé, alors qu’on en voulait aux ambazoniens, il nous a dit laissez-les, ce sont les enfants de Dieu. Il ne gardait pas rancune, il aimait les gens. »

« Je n’ai aucun lien filial avec Christian TUMI , mais il me prenait comme son fils, il me faisait des confidences. »

Propos retranscrits par Laure Manga, Laila Djamilatou & Carine Hzemeu

Lire la suite

PEOPLE

☣️ Covid-19 : Manu Dibango forever, 1an après, la légende vivifiée sur la toile !

Il y a un an, Manu Dibango nous quittait emporté par la #COVID19. Son héritage transcende le temps et nous rappelle qu’aucune frontière n’est plus forte que l’universalité de l’humanité.

Publié

Le

Par

Décédé des suites de coronavirus le 24 mars 2020, l’artiste musicien Manu Dibango repose au caveau familial du cimetière Père Lachaise à Paris, capitale française, inhumé trois jours après son décès.

Ce sera toujours avec un pincement au cœur que l’on évoquera le nom de Manu Dibango, celui aura bercé plusieurs générations pendant plus de 60 ans. Des hommages avaient été rendus par écrit au musicien camerounais par ses collègues artistes, des chefs d’États d’Afrique et d’ailleurs, personne n’avait été indifférent au décès de Papy Grove.

Mais depuis le départ du père du Soul Makossa, des obsèques à la hauteur de l’homme n’ont pas été organisées, covid-19 oblige! Au mois de juillet 2020, sa famille annonçait des poursuites judiciaires à l’encontre des personnes qui essaieront d’organiser des cérémonies d’hommages en l’honneur du disparu. Pour preuve, les proches du Grand Manu avait remporté le procès qui les opposait au chanteur Papillon, pour l’exploitation des images du saxophoniste à des fins publicitaires et commerciales dans les médias.

Né en 1933, c’est en 1949 que Manu Dibango s’envole pour l’Occident, direction Marseille en France où il est reçu par un sévère instituteur du nom M. Chevallier qui n’était rien d’autre que son « correspondant ». Ici, le jeune Manu passe son adolescence tout en intégrant la culture de la France qu’il allait exploiter plus tard dans sa musique.

Il enrichit son carnet d’adresse en participant aux émissions télévisées à l’instar de Légitimus, Pulsations et noue une amitié sans pareille avec les célèbres producteurs Gésip Légitimus, Dick Rivers et Nino Ferrer. En 1969, son album afro-jazz Saxy Party produit chez Mercury (Philips), fruit d’une et des compositions personnelles, lui fait renouer avec le succès

Ayant à cœur le projet de réunification de la musique africaine Manu invite les mastodontes du continent dans le domaine : Papa Wemba, Youssouf Nd’our, King Sunny Adé, Salif Keita, Peter Gabriel pour ne citer que ceux-ci.

De 1969 en 2013, le saxophoniste émérite a signé bandes originales et des compilations en l’occurrence de Saxy Party (1969), Manu Dibango (1971), Super Kumba (1974), Electric Africa (1985), Mboa’ Su / Kamer feeling (2000), Voyage anthologique (2004), Kirikou et les bêtes sauvages (2005), Manu Dibango joue Sidney Bechet (2007), Ballade Emotion (2011), Balade en Saxo (2013).

Aussi attaché aux valeurs ancestrales, Manu Dibango range son saxophone le 24 mars 2020 à l’âge de 86 ans, emporté par la terrible pandémie du covid-19 qui n’épargne personne.

Un artiste ne meurt jamais, il vit au travers de ses œuvres

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES