Nos réseaux sociaux

ABK ACTU

⏯️ Auréole Tchoumi : « Tout porte à croire que Paul Biya ne peut plus tenir 2 heures debout le temps du défilé militaire »

Auréole TCHOUMI est journaliste chroniqueur politique et social permanent de la matinale.

Publié

Le

Pour réécouter en intégralité l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes recueillies lors de cette interview:

Elle n’a pas été célébrée. L’année dernière on pouvait comprendre, le covid était nouveau, il était à son pic. Qu’est-ce qui peut justifier la non célébration de cette édition alors qu’on a vu beaucoup de ministres et autres personnalités se vacciner ?

Le 20 mai n’a jamais été et ne sera jamais une date symbolique au Cameroun, Si oui, une date symbolique de mensonge. C’est le 1er octobre qui est censé célébrer l’unité du Cameroun parce que les anglophones choisissent délibérément de se rallier au Cameroun français.

C’est à croire que Paul Biya ne peut plus tenir 2 heures debout, juste le temps du défilé militaire.

Au sujet de l’élection du maire de Bangangté, Mr Niat Éric était dans son droit. On a voulu piéger le préfet qui a sa carrière à préserver! On a l’impression que ce préfet s’est laissé manipulé. Cela démontre la prééminence du parti au pouvoir sur l’administration.

Au sujet de la gestion des fonds covid. Le PR a ordonné le déblocage de 4 milliards FCFA pour la fabrication de certains médicaments mais le ministre de la recherche scientifique s’est plutôt rendue en Inde pour se procurer de produits qu’elle Conditionne localement. Que fait-elle encore en liberté ? Elle devrait être interpellée !

Si les prisons camerounaises ne sont pas remplies dès lundi par des fonctionnaires, ça veut dire que Paul Biya ne gouverne plus ce pays.

La première responsabilité qui incombe au chef de l’état est l’interpellation de Mme Madeleine Tchuente, et la deuxième responsabilité est la dissolution du ministère de la recherche scientifique et de l’innovation.

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'INFO EN 89 SEC.

☕ Infos en 89 secondes du 31 Juillet 2021

Publié

Le

Par

Precedent1 de 5
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Société : 39 sacs de chanvre indien découverts dans un magasin dans l’Extrême-nord du pays.

Le gardien et le convoyeur d’un magasin ont été arrêtés à la suite de la perquisition de ce magasin à Laka à Kousseri dans le département du Logone et Chari, région de l’extrême nord. Les éléments de la brigade de gendarmerie en collaboration avec ceux du Bataillon d’intervention rapide y ont trouvé 39 sacs de 9 kilogrammes de chanvre indien en provenance de Douala. Les deux suspects sont devant la justice et une enquête a été ouverte dans le but de démanteler ce réseau.

Precedent1 de 5
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Lire la suite

ABK ACTU

⏯️ Paul Emmanuel AFANA TINA : « La loi donne 10 jours à l’employeur pour introduire son travailleur à la CNPS après l’embauche »

Paul Emmanuel AFANA TINA, élève administrateur du travail et de la prévoyance sociale à l’École nationale d’Administration et de la magistrature

Publié

Le

Par

Pour réécouter en intégralité l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes recueillies lors de cette interview:

« Selon la loi n° 77/11 du 13 juillet 1977 qui porte réparation des accidents de travail. L’article 17, on retient que lorsqu’un accident de travail survient et que l’employeur n’est pas inscrit à la CNPS, la CNPS peut prendre en charge le travailleur. Mais après, elle va récupérer les frais à l’employeur et pousser celui-ci à s’immatriculer. »

« L’immatriculation est importante pour répondre aux problèmes des la précarité une fois à la retraite ou alors à la suite d’un accident de travail qui lui coûte sa mobilité de travail »

« L’employeur, selon la loi, dispose de 10 jours pour introduire son travailleur à la Cnps. Mais si l’employeur ne le fait pas, le salarié peut lui-même aller se faire immatriculer. »

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES