Nos réseaux sociaux

BLOG

🔵 La minute ELECTRA : Quatre bonne raisons de faire l’amour dès le premier soir

Publié

Le

En matière de rendez-vous, nombreux sont ceux qui pensent qu’il ne faut pas coucher le premier soir. On entend souvent des règles telles que ne surtout pas évoquer ses ex, attendre au moins trois à quatre jours, jouer la femme difficile à conquérir ou encore tout faire pour éviter de parler de sexe.

Est-il vraiment nécessaire de s’en tenir à toutes ces règles ? Non ! Car il est possible de rencontrer une personne et tout de suite avoir des rapports sexuels, tout dépend de la personne mais surtout du feeling que l’on a avec cette personne.

Alors, pour tous ceux et celles qui hésitent à chaque fois voici quelques bonnes raisons de se lancer dès le premier soir

▶️ En faisant l’amour dès le premier soir, vous avez plus de chance de créer une grande intimité entre vous car une fois qu’on a fait l’amour avec une personne, on est beaucoup plus à l’aise et beaucoup plus naturel. En gros, tout devient beaucoup plus facile.

▶️ Coucher le premier soir ne changera rien à la relation. Ce n’est pas parce que vous attendrez le troisième ou le quatrième rendez-vous que la relation marchera forcément et ce n’est non plus parce que vous le faites le premier soir que ce n’est pas du sérieux.

Selon une étude, 36 % des femmes et 34 % des hommes déclarent avoir eu des relations sérieuses après avoir couché le premier soir. Alors, si vous le sentez et que vous en avez envie tous les deux, allez-y sans vous poser de questions.

▶️ Autre bonne raison de faire l’amour le premier soir, c’est de tester sa compatibilité et son alchimie sexuelle avec son nouveau partenaire. Dites-vous bien que même si le feeling (dialogue) passe plutôt bien, cela ne veut pas dire que ce sera le cas sous la couette. Il n’y a rien de pire que de découvrir deux semaines plus tard que ça ne match pas sexuellement entre vous. Alors, autant mieux vérifier cela le plus tôt possible.

▶️ Dans ce genre de contexte, l’envie réciproque est ce qui doit primer. Si vous en avez envie tous les deux pourquoi se priver ? Pourquoi se prendre la tête? Dites-vous bien qu’on a qu’une seule vie alors lâchez-vous ! Si le feeling passe et que la tension sexuelle est à son comble pourquoi ne pas essayer?! Le tout c’est de mettre les choses au clair personne ne doit aller au-delà de ses limites.

Ce qu’il faut retenir essentiellement, c’est qu’une vraie et bonne relation n’est pas toujours basée sur la durée avant le rapport sexuel car cela ne détermine en rien votre futur à tous les deux.

A très bientôt pour d’autres astuces dans la minute ELECTRA avec Vanessa Esso tous les soirs dans la VESPERALPH du lundi au vendredi dès 19h00

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BLOG

⏯️ YAMB NTIMBA : « Quand vous êtes un voleur, ça veut dire que vous êtes une personne qui n’a pas d’éducation »

Dr Dominique YAMB NTIMBA, Économiste, chercheur, chroniqueur permanent ABK Matin

Publié

Le

Par

Pour réécouter en intégralité l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes recueillies lors de cette interview:

 » Quand vous êtes un voleur (puisqu’on est dans une république de voleurs de la fortune publique), ça veut dire que vous êtes une personne qui n’a pas d’éducation. »

 » L’éducation est censé apporter une certaine liberté à chaque pays. Est-ce que l’éducation dans notre pays nous apporte la liberté ? Quand vous regardez les codes sociaux dans notre pays, avez-vous le sentiment que nous sommes libres ? Non, nous sommes plutôt embrigadés dans une sorte d’aliénation par les étrangers. »

 » L’éducation dans son sens premier est un système de savoir être, de comportement à transmettre et non des infrastructures. »

Lire la suite

BLOG

⏯️ Guy Hervé AWALLA : « Les handicapés de la vue ne sont pas heureux de taper les TamTam à longueur de journée sous la pluie »

Guy Hervé AWALLA, commerçant et membre du collectif des aveugles et malvoyants indignés du Cameroun.

Publié

Le

Par

Pour réécouter en intégralité l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes recueillies lors de cette interview:

 » l’État peut décider de sortir les handicapés visuels du chômage en lançant par exemple un recrutement de 300 personnes, cela ne lui coûte rien. »

« Les handicapés de la vue ne sont pas heureux de taper les TamTams en longueur de journée sous la pluie, le soleil dans les rues même s’il y a de la passion. »

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES