Nos réseaux sociaux

ABK ACTU

⏯️ Jean Baptiste Bontsebe : « Tous les préfets qui arrivent à Douala ont des hectares de terrains à New Town Aéroport »

Jean Baptiste Bontsebe, porte-parole de la Plateforme des organisations pour la promotion du droit au logement décent au Cameroun

Publié

Le

Pour réécouter en intégralité l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes recueillies lors de cette interview:

« Les aéroports ont trop avancé leurs barrières vers le goudron. Ils doivent les reculer de 10m. C’est un hold-up orchestré par les autorités aéronautiques avec la complicité des autorités administratives »

« Les populations étaient prêtes à passer à la violence le 26 juin dernier, mais nous les avons éduquées à la non-violence. Aujourd’hui, il y a 372 victimes qui réclament l’indemnisation »

« Parlant de ce qui se passe à newton aéroport, entre 2010 et 2013, j’ai vécu beaucoup de cas d’éviction. Le cas de New Town Aéroport est pathétique. J’ai eu un entretien avec le préfet, je lui ai transmis les décisions de justice donnant droit aux populations d’y habiter et ils sont enregistrés au registre foncier. »

 » Tous les préfets qui arrivent à Douala ont des terrains à New Town Aéroport… Il y en a même qui ont jusqu’à 2000 ha de terre comme Madame EBOSSÈ….  »

 » Je peux vous dire au moment où je veux parle, il y a une délégation qui tient une réunion en ce moment pour voir comment reconstruire les deux mosquées qui ont été détruites »

 » Nous avons un procès tout à l’heure à 13 heures car les ADC ont fait appel à la décision de madame EBOSSÈ.  »

 » Tous ceux qui vivent à New Town Aéroport y vivent avec la complicité des autorités et ils paient les impôts à la communauté urbaine. Il est anormal qu’on vienne déguerpir des personnes qui paient les impôts si chers à l’État. »’

 » L’État du Cameroun n’a pas de preuves qui montrent qu’il est propriétaire du terrain qui est à New York Aéroport. Ce site sites nous appartient. Mais s’ils veulent les acheter, qu’ils demandent une déclaration d’utilité publique afin de faire intervenir l’indemnisation »

 » Nous avons présenté la décision de justice qui donne droit aux habitants de demeurer à New Town Aéroport; le sous-préfet dit que les décisions administratives sont au-dessus des décisions de justice »

« La justice n’est pas respectée dans ce pays parce que la politique l’a avalée. Nous pensons que nous devons repenser le Cameroun »

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'INFO EN 89 SEC.

☕ Infos en 89 secondes du 31 Juillet 2021

Publié

Le

Par

Precedent1 de 5
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Société : 39 sacs de chanvre indien découverts dans un magasin dans l’Extrême-nord du pays.

Le gardien et le convoyeur d’un magasin ont été arrêtés à la suite de la perquisition de ce magasin à Laka à Kousseri dans le département du Logone et Chari, région de l’extrême nord. Les éléments de la brigade de gendarmerie en collaboration avec ceux du Bataillon d’intervention rapide y ont trouvé 39 sacs de 9 kilogrammes de chanvre indien en provenance de Douala. Les deux suspects sont devant la justice et une enquête a été ouverte dans le but de démanteler ce réseau.

Precedent1 de 5
Utilisez ← → (les flèches) pour naviguer

Lire la suite

ABK ACTU

⏯️ Paul Emmanuel AFANA TINA : « La loi donne 10 jours à l’employeur pour introduire son travailleur à la CNPS après l’embauche »

Paul Emmanuel AFANA TINA, élève administrateur du travail et de la prévoyance sociale à l’École nationale d’Administration et de la magistrature

Publié

Le

Par

Pour réécouter en intégralité l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes recueillies lors de cette interview:

« Selon la loi n° 77/11 du 13 juillet 1977 qui porte réparation des accidents de travail. L’article 17, on retient que lorsqu’un accident de travail survient et que l’employeur n’est pas inscrit à la CNPS, la CNPS peut prendre en charge le travailleur. Mais après, elle va récupérer les frais à l’employeur et pousser celui-ci à s’immatriculer. »

« L’immatriculation est importante pour répondre aux problèmes des la précarité une fois à la retraite ou alors à la suite d’un accident de travail qui lui coûte sa mobilité de travail »

« L’employeur, selon la loi, dispose de 10 jours pour introduire son travailleur à la Cnps. Mais si l’employeur ne le fait pas, le salarié peut lui-même aller se faire immatriculer. »

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES