Nos réseaux sociaux

ABK ACTU

⏯️ Fabien KENGNE : « Même s’il n’y a que le diable pour mettre fin à cette guerre au NOSO, nous au MRC nous sommes preneurs »

Me Fabien KENGNE est avocat au Barreau du Cameroun et Militant MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun)

Publié

Le

Pour réécouter en intégralité l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes recueillies lors de cette interview:

 » S’agissant des villes mortes (à Bamenda, NDLR) nous devons nous en tenir aux faits et se poser des questions : Qui contrôle cette zone, quelles sont les instructions qui sont suivies dans ces régions anglophones »

« Le Pr Maurice Kamto est le meilleur démocrate qui existe dans ce pays. Il a dit que nous ne sommes plus au statut spécial. Ce statut spécial présenté par le parti État c’est la poudre aux yeux, vous avez encore des préfets et des gouverneurs dans ces régions, le parti État manifeste la volonté de vouloir tout contrôler »

« Je suis affecté par cette guerre parce que je suis ressortant d’une région proche de la zone du conflit. »

« Nous savons tous que cette guerre a commencé par des révolutions corporatistes des avocats, ensuite c’était les enseignants. Qu’est-ce qu’on leur a répondu ? On les a chassés avec les arbres de la paix. Ne nous voilons pas les yeux, nous n’en sommes plus au niveau où c’est le statut spécial qui va résoudre le problème. Parce que ce statut spécial dont parle le RDPC c’est de la poudre aux yeux. »

« Il y a une volonté manifeste de la centralisation du pouvoir. La lecture que je fais de la descente du Premier ministre est qu’il s’agit du folklore. Je le plains même parce que ce qu’il dit le matin, c’est le contraire qui est fait le soir »

« Il n’y a jamais eu de dialogue au Cameroun. Le dialogue se fixe par les deux parties prenantes. Les faits nous donnent tort, les morts augmentent tous les jours. »

« Nos militants sont aujourd’hui en prison juste parc que nous avons demandé que cesse la guerre au NOSO »

« Nous ne sommes pas contre les résolutions, nous sommes contre les solutions qui ne marchent pas. Nous voulons des résolutions qui vont apporter la paix. Et même si ces résolutions viennent de l’extérieur, cela ne constitue pas un problème. L’extérieur est d’ailleurs mieux outillé que nous dans la résolution des conflits »

« Les adversaires en face ont déclaré la mort du MRC. Le chef de l’État lui même nous a traité de petit parti politique »

« Il n’y jamais eu de Grand Dialogue National. Cette deuxième visite du premier ministre Joseph Dion Ngute dans ces régions est vaine malgré les bonnes intentions du chef du gouvernement,il est seul dans cette guerre, une fois qu’il prend une résolution sur le terrain le matin, le soir ses collaborateurs diront le contraire »

« Comment pouvez-vous maintenir mon leader en prison et vouloir que je dialogue avec vous ? »

 » Le MRC ne peut accepter que ce pays soit divisé … Chaque fois que nous posons des actes, c’est en conformité avec nos textes. Par exemple pour manifester le 22 septembre 2020 nous avons pris la peine de déclarer »

« Comment un groupuscule de personnes peut choisir de tout mettre sur eux face à 30 millions de personnes ? Même le sultan Njoya l’avait dit, il faut une alternance à la tête du pays.  »

« Aucun parti sérieux ne peut accepter que ce territoire soit divisé. Mais la voie que le RDPC a choisi est celui de la perdition »

« Parlant du renouvellement à la tête du MRC, le président Maurice Kamto est l’une des personnes les plus légalistes que je connaisse. Il agira conformément aux textes et réglementations en vigueur. Quant au renouvellement des organes de base du MRC, c’est dans notre agenda et actualité interne. »

« Parlant des incidents liés aux activités de renouvellement des organes de base du RDPC, nous assistons aujourd’hui à un véritable terrorisme politique et l’armée républicaine ne fait rien. Un militant du Rdpc est aujourd’hui en exil au Tchad parce que menacé de mort. Ce sont des faits réprimés par la loi, l’article 2 de la loi 2014 sur le terrorisme »

« Le RDPC est une organisation terroriste de par leurs actes, ils ont défié la République, nous pouvons les poursuivre au tribunal militaire. »

« Nous voyons aujourd’hui les forces de maintien de l’ordre qui sortent aujourd’hui pour encadrer des manifestations qui ne sont pas du tout déclarées. J’en suis donc arrivé à une conclusion, au sens de la loi du terrorisme de 2014, le RDPC est une organisation terroriste (ils ont empêché un ministre d’État de circulation, ils ont incendié la maison d’un sous-préfet…) »

« Parlant de la collaboration BAS – MRC, la Brigade anti-sardinard est une ONG déclarée en France. Nous sommes un parti politique déclaré au Cameroun. Nous sommes un parti qui prône l’alternance au pouvoir dans la paix. Toute organisation qui se détourne de cet objectif, nous ne sommes pas avec elle »



Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABK ACTU

🔴 RCA : Deux véhicules de l’ONU soupçonnés de transporter des armes stoppés à Carnot

Publié

Le

Par

Selon des informations récemment reçues de la ville de Carnot, deux camions de la MINUSCA ont été stoppés au poste de contrôle non loin de ladite ville sur l’axe de Berberati. Ces camions sont soupçonnés de transporter illégalement des armes qui, selon la population locale, étaient destinées aux rebelles de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC).

Le fait que les camions appartiennent à la mission onusienne ne fait aucun doute, car ils ont été indiqués par des marques UN. En outre, selon la population locale, au moment où ces véhicules ont été stoppés, d’autres camions de la MINUSCA sont arrivés décharger des cartons dans ceux stoppés en cachette.

Particulièrement suspect semble le fait que la MINUSCA n’a jamais utilisé une telle procédure pour doter ses casques bleus. Il convient également de noter que la mission onusienne a refusé que les agents d’inspections puissent faire le contrôle de ces véhicules.

Les habitants de la localité ne doutent pas que la MINUSCA ait ainsi transporté des armes pour les rebelles de la CPC, car les casques bleus ont longtemps été reconnus comme coopérant avec ces bandits. La mission des Nations Unies est souvent critiquée pour son inefficacité et son appui aux groupes armés en République centrafricaine. Ainsi, il n’est pas rare que des casques bleus donnent leurs armes aux rebelles sans combat et établissent leurs bases à proximité des abris des rebelles, qui continuent de commettre des exactions en toute impunité.

La question se pose de savoir pourquoi les casques bleus coopèrent-ils avec les bandits qui ont causé beaucoup de souffrances aux habitants de la République Centrafricaine? Trafic d’armes et de munitions, or et diamant, ce sont des business juteux qui lient souvent les casques bleus de la MINUSCA et les groupes rebelles en Centrafrique, pays où ils sont déployés pour ramener la stabilité et la paix.

Alors que l’enquête est en cours sur deux camions de la MINUSCA stoppés à Carnot et qui auraient transporté des armes, il reste à espérer que le gouvernement centrafricain sera au courant de cette menace de la part de la MINUSCA, qui fournit des armes et des munitions aux rebelles

Lire la suite

ABK ACTU

⏯️ Eric YAKAM : « Mme Bibou NISSACK est dans le rôle de défendre l’intérêt et l’image de son époux »

Eric YAKAM, Journaliste politique.

Publié

Le

Par

Pour réécouter en intégralité l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes recueillies lors de cette interview:

« Mme Bibou NISSACK est dans le rôle de défendre l’intérêt et l’image de son époux… Elle a cru bon à travers cette campagne (Free Bibou Nissack) susciter l’émoi de nos autorités gouvernementales qui ont pris sur elles d’appliquer une sentence dure « 

« Le fait que les médias en parlent c’est déjà quelque chose de positif. Mais est-ce que les autorités vont succomber à ce plaidoyer ? Pas si sûr, parce qu’elles ont suffisamment montré que manifester dans notre pays est illégal. »

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES