Nos réseaux sociaux

SANTÉ & BIEN-ÊTRE

⏯️ Pierre MOUELEU : « Le Burnout est un sentiment de fatigue intense sur le lieu de travail »

Dr Pierre MOUELEU, PhD en physiologie Humaine, Enseignant chercheur en santé et sécurité au travail.

Publié

Le

Pour réécouter en intégralité l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes recueillies lors de cette interview:

 » Le Burnout c’est un sentiment de fatigue intense sur le lieu de travail, on s’est fixé des objectifs très difficile à atteindre alors un épuisement va s’en suivre »

 » La manifestation du BURNOUT sont : la fatigue chronique, les personnes qui sont malades chaque fois, les pertes de mémoire, l’indécision, le cynisme, la perte de joie de vivre, la perte d’appétit, les troubles comportementaux, l’isolement, laisser le travail envahir sa vie privée ou sociale. »

La réduction de la capacité : vous avez l’impression quelque soit vos efforts cela n’aboutit à rien. Vous perdez confiance en vous »

 » Les facteurs ou les causes du BURNOUT sont : la surcharge de travail, manque de contrôle sur votre travail, vous fournissez beaucoup d’efforts mais vous êtes moins payés. Le désir de devenir absolument riche. Le manque d’activité extra professionnelle, les relations que vous avez au travail. »

 » Les signes d’alerte du BURNOUT: lorsque vous vous levez le matin et que vous avez l’impression que c’est un fardeau posez-vous des questions, la désolidarisation, etc. Sachez que vous êtes entrain de vous rapprocher d’une situation de Burnout. »

 » Les trois dimensions du BURNOUT sont: L’épuisement émotionnel, La dépersonnalisation au cynisme : par exemple des personnes lancent une blague et vous êtes énervés. La réduction de la capacité : vous avez l’impression quelque soit vos efforts cela n’aboutit à rien. Vous perdez confiance en vous. »

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SANTÉ & BIEN-ÊTRE

⏯️ François BINGONO BINGONO : « Lorsque vous ressentez des brûlures lancinantes au ventre après avoir mangé ou bu alors vous avez été empoisonné »

Dr François BINGONO BINGONO, Président des sorciers et guérisseurs du Cameroun.

Publié

Le

Par

Pour réécouter en intégralité l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes recueillies lors de cette interview:

 » Tous les défenseurs et promoteurs de la culture spirituelle africaine sont les sorciers. »

 » Tout le monde porte le principe de la sorcellerie. Est-ce qu’on l’a orienté vers le mal ou le bien ? C’est là toute la différence. »

 » Il y a deux modalités d’empoisonnement :
– la pure méchanceté, la jalousie : on n’aime pas la prospérité de l’autre;
– la voie maléfique : vendre l’âme de celui qu’on a empoisonné afin qu’il aille travailler pour soi et faire gagner de l’argent. »

 » Le poison à la base est un produit mystique et occulte. »

 » Comment reconnaître qu’on a été empoisonné ? Lorsque vous ressentez des brûlures lancinants dans votre ventre après avoir mangé un repas ou consommé une boisson, le plus urgent : plonger son doigt dans l’oreille prélever son #cérumen et sucer. Autre chose, manger l’écorce ou le fruit « ESSOK » (chez les Ekang) avant de sortir et à votre retour. C’est un fruit préventif et curatif contre le poison. »

 » La vraie magie c’est le travail. Évitez de jalouser, de croire que tout le monde doit être millionnaire. Soyez fiers de votre niveau de vie gagné dignement. »

 » Au sujet du phénomène du porte monnaie magique, Sachez que tous les agents qu’on vous donne gratuitement sont néfastes et finissent par la vente de votre propre âme, c’est-à-dire que vous acceptez volontairement qu’après votre mort vous irez travailler quelque part. »

Lire la suite

SANTÉ & BIEN-ÊTRE

⏯️ Dominique YAMB NTIMBA : « La crise de la Covid-19 n’est plus une préoccupation au Cameroun, car en 7 jours on peut en guérir »

Dr Dominique YAMB NTIMBA, Économiste, chercheur, chroniqueur permanent ABK MATIN

Publié

Le

Par

Pour réécouter en intégralité l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes recueillies lors de cette interview:

 » Parlant de Covid-19 au Cameroun : la force des solutions endogènes, l’ année 2021 nous a prouvés qu’on peut élaborer des solutions et les tester. Avec un minimum d’organisation, ce pays est capable d’atteindre le sommet. Il y a eu 4 produits qui ont été autorisés par l’État du Cameroun; tous ces produits ont soigné plus de 5000 personnes. Le monde entier vient s’approvisionner au Cameroun même si c’est en cachette. »

 » C’est une leçon essentielle. La crise de la Covid-19 n’est plus une préoccupation au Cameroun, car en 7 jours on peut se soigner. Ce pays est fabuleux mais il faut beaucoup d’organisation. »

 » En 2021 on a repris la RTC aux mains de Bolloré, cela veut dire que nous avons la capacité de créer notre propre monnaie qui va générer des richesses et le pays se portera mieux comme le Port Autonome de Douala se porte bien depuis que Bolloré est parti. »

 » Au sujet de l’élection de Samuel ETO’O FILS à la FÉCAFOOT, le message retenu en 2021 ici est le passage de témoin aux générations. Les gens qui sont les partisans de X n’auront plus leurs places au Cameroun. Le Cameroun d’hier ne sera plus le Cameroun de demain. Le président de la République doit passer la main vu son âge. Ce pays a besoin d’énergie; des gens qui ont faim de conduire ce pays, d’écrire leurs noms dans l’histoire. »

 » Les gens doivent être reconnus pour l’expertise qu’ils ont et non du diplôme. Samuel ETO’O Fils a l’expertise pour gérer la FECAFOOT. Pour les prochaines échéances municipales, législatives et présidentielles, nous aurons besoin des experts pour porter le pays. »

 » Parlant des perspectives pour l’année 2022, c’est une année de grands investissements. l’État du Cameroun doit laisser les jeunes investir, donner son plein potentiel. Cela permettra à toute l’Afrique Centrale de mieux vivre. Notre pression fiscale n’est pas bonne, il faut la revoir. »

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES