Nos réseaux sociaux

ABK ACTU

🔮 CAN 2021 : L’assureur Prudential nouveau sponsor de la grande messe du Football Africain

Publié

Le

Depuis le 11 janvier 2022, la Coupe d’Afrique des Nations Total Energies 2021 a enregistrĂ© l’arrivĂ©e d’un nouveau sponsor. Il s’agit de la sociĂ©tĂ© d’assurance Prudential Africa. L’accord faisant de cette entreprise la sociĂ©tĂ© d’assurance partenaire de la 33Ăšme Coupe d’Afrique des Nations qui se dĂ©roule au Cameroun a Ă©tĂ© signĂ© Ă  Douala, dans le QG de la ConfĂ©dĂ©ration africaine de football (CAF) Ă  l’HĂŽtel Krystal Palace.

Lors de la confĂ©rence de presse tenue en marge de la signature de cet accord de partenariat, le Directeur rĂ©gional de Prudential pour la rĂ©gion Afrique du Nord, Eric Mboma a insistĂ© sur l’engagement de son entreprise envers le continent africain.

« Alors que nous dĂ©veloppons notre entreprise en Afrique, nous voulons Ă©galement soutenir la passion et le talent de ses habitants. Les Africains partagent un amour commun pour le football et nous sommes honorĂ©s de faire partie d’un tournoi qui unit le continent et rassemble les plus brillants talents du football africain»

Eric Mboma – Directeur rĂ©gional de Prudential pour la rĂ©gion Afrique du Nord

CĂŽtĂ© ConfĂ©dĂ©ration africaine de football (CAF), le SecrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de l’instance, Veron Mosengo Omba qui a apposĂ© sa signature au bas de ce partenariat, s’est rĂ©joui de faire Ă©quipe avec une entreprise dynamique qui assure le dĂ©veloppement des talents en Afrique.

« Nous sommes enthousiastes et heureux d’avoir Prudential comme partenaire. Nous partageons un objectif commun dans notre engagement Ă  dĂ©velopper les talents locaux ainsi qu’à favoriser la prospĂ©ritĂ© des peuples d’Afrique. » S’est rĂ©joui le patron de l’administration de la CAF.

Prudential est un groupe mondial de services financiers qui fournit des produits et services d’assurance vie, de retraite et de gestion d’actifs à environ 20 millions de clients en Asie et en Afrique.

Par William MELI

Lire la suite
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABK ACTU

âŻïž Louis Marie Kakdeu : « Notre dĂ©pendance aux fournisseurs extĂ©rieurs nous fait subir les crises internationales »

Louis Marie Kakdeu est PhD, Ă©conomiste, chercheur. Il est chroniqueur permanent d’Abk radio

Publié

Le

Par

Pour rĂ©Ă©couter en intĂ©gralitĂ© l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous quelques attitudes fortes recueillies lors de cette interview:

« Parlant de l’inflation et de pĂ©nuries, depuis l’avĂšnement du covid-19, beaucoup de pays fournisseurs font leurs propres rĂ©serves alimentaires. D’autres part, il y a eu ralentissement de productions dans certains pays notamment asiatiques ».

« Nous n’avons pas en ce moment d’autre choix que de faire des rĂ©serves alimentaires ».

« On a cette habitude d’importer Ă  l’Ă©tranger au dĂ©triment de la production nationale ».

« Le Cameroun est passĂ© d’une importation de 1,2 millions de tonnes qui ne suffisaient mĂȘme pas Ă  400 milles tonnes. »

« Il y a besoin de rĂ©guler la politique agricole au Cameroun. Le cycle de production des aliments comme le riz (trois mois) n’est pas long, c’est simplement un problĂšme de politique publique.

« La production locale est source de crĂ©ation d’emplois et de souverainetĂ© Ă©conomique, le Cameroun gagnerait Ă  y penser. Le Cameroun a tout intĂ©rĂȘt Ă  promouvoir la production locale car cela permet de crĂ©er des emplois et cela donne une souverainetĂ© alimentaire ».

« Quand on est dépendant des fournisseurs extérieurs, on subit les crises internationales ».

« L’État doit faire des investissements de souverainetĂ©. On ne peut pas espĂ©rer que les choses vont s’arranger toute seule »

« Si l’État fait cela en moins de trois ans on rĂ©sous le problĂšme. Il n’y a pas de contrat de confiance entre les investisseurs et l’Ă©tat. Chez nous on prend des mesures incitatives qui ne durent mĂȘme pas deux ans ».

Propos retranscrits par Laila Djamilatou, Laure Manga et Carine Hzemeu

Lire la suite

ABK ACTU

âŻïž Pr Olivier BilĂ©: « Nos Ă©tats maintiennent frauduleusement le systĂšme de parti unique »

Olivier BilĂ© est le prĂ©sident du parti Les LibĂ©rateurs. il a Ă©tĂ© reçu en interview par Achille Assako dans ABK Matin, Ă  la suite d’une requĂȘte dĂ©posĂ©e Ă  la Cour Constitutionnelle

Publié

Le

Par

Olivier Bilé

Pour rĂ©Ă©couter en intĂ©gralitĂ© l’interview d’Olivier BolĂ©, cliquez sur le lien ci-dessous:

Ci-dessous, quelques attitudes fortes d’Olivier BilĂ© recueillies lors de cette interview:

« MalgrĂ© l’orientation de la dĂ©mocratie libĂ©rale, nos États comme le Cameroun ont maintenu frauduleusement les partis uniques. »

« Nous allons devant le Conseil Constitutionnel du Cameroun pour dĂ©noncer ces abus parce que ce n’est pas une institution comme les autres, ses dĂ©cisions sont irrĂ©vocables »

« Le Cameroun est profondément malade, et sur tous plans : politique, social et économique »

« Nous ne maßtrisons pas le calendrier électoral au Cameroun. Il est complÚtement aléatoire »

« Parlant des propositions que nous avons faites dans la requĂȘte adressĂ©e au conseil constitutionnel, la premiĂšre chose Ă  faire mettre sur pied un gouvernement de transition et de salut public;

« La deuxiĂšme proposition est de mettre sur pied un systĂšme d’Ă©lection prĂ©sidentielle Ă  deux tours ».

Le Cameroun a complĂštement dĂ©raillĂ© sur tous ses projet de dĂ©veloppement, y compris celui de l’Ă©mergence »

« Le conseil constitutionnel ne va pas dire éternellement _non recevable_ »

« Nous avons besoin aujourd’hui de nous regarder en face et j’espĂšre que le conseil constitutionnel que j’Ă©voque ici aura le bon sursaut afin que nous rĂ©glons nos problĂšmes entre Camerounais »

« Nous ne pouvons pas ĂȘtre tous dans les mĂȘmes chantiers parlant de mes collĂšgues des autres formations politiques engagĂ©s dans la mise sur pied ‘un nouveau code Ă©lectoral. Nous ce que nous voulons, c’est que le mal soit soignĂ© Ă  la racine.

Transcriptions Laila Djamilatou et Cathy Mintsa

Lire la suite

LES PLUS POPULAIRES